Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 20:39

Seydoux IncohérencesAh, cette Suisse qu'on adore taquiner! Son attitude de première de classe qui attire les critiques de toutes parts... des critiques parfois justifiées, mais qui méritent aussi des nuances. Après une carrière de rédacteur spécialisé dans l'hôtellerie, José Seydoux offre, avec "Incohérences", un essai qui jette un regard critique sur ce qu'il y a derrière la façade "propre en ordre" de la Suisse.

 

Sous-titré "La Suisse... paradis perdu?", "Incohérences" est construit en dix-huit chapitres qui, chacun, abordent des aspects qui font débat. Ces aspects sont d'une grande diversité: il est question de politique des transports, de paix des religions, de guerre des langues, d'abstentionnisme lors des scrutins, de tourisme et d'accueil, d'égalité homme/femme (je me suis senti visé par une remarque de l'auteur à ce sujet...) et même de grand âge. L'auteur aborde ces aspects de manière descriptive, avec une critique toute personnelle. Il partage ses impressions face aux évolutions d'aujourd'hui: l'anglais qui s'impose dans la publicité et la langue, le journalisme qui n'est plus ce qu'il était, la disparition des des bistrots de village et de leur rôle social.

 

Pour donner de la chair à un essai qui pourrait paraître sec sans cela, l'auteur a créé les personnages de Carine et Patrick, représentants du ménage suisse moyen, avec deux enfants. Certes, l'auteur aurait pu donner davantage encore de corps à ce tandem. Mais ses interventions, développées sous la forme de dialogues très synthétiques et pertinents, assaisonnés s'il le faut d'un brin de mauvaise foi, illustrent les incohérences et difficultés qui se font jour en Suisse.

 

Incohérences... le mot fait figure de leitmotiv dans le livre de José Seydoux. Celles-ci sont présentées comme le constat de l'auteur, qui offre donc un livre tout à fait personnel qui, par moments, expose des convictions personnelles autant que des faits objectifs. Face à ces choses vues et ressenties, le lecteur aurait aimé, parfois, avoir face à lui un peu plus d'analyse et d'enquête, des chiffres peut-être, ou alors les arguments d'interlocuteurs qui ne pensent pas comme l'auteur. Et qui, c'est certain, s'accommodent tout à fait, voire assument telle ou telle incohérence. C'est humain, après tout!

 

Il est possible de voir dans "Incohérences" un pendant au "Bienvenue au Paradis" de la journaliste française Marie Maurisse, que l'excellente blogueuse Kantu (de "Y'a pas le feu au lac") a évoqué de la belle manière. Si le regard de Marie Maurisse est celui, extérieur, d'une expatriée, celui de José Seydoux vient de l'intérieur. José Seydoux offre un essai intéressant, même si on l'aurait aimé parfois plus fouillé, ou - pourquoi pas - plus distant par rapport à des idées qu'on a beaucoup vues. Le lecteur aimera réfléchir avec ou contre l'auteur, cependant, en vue de se forger sa propre idée en fonction de ce qu'il a lui-même vécu ou connu. Rédigé d'une plume alerte dans la ligne de "Souriez... on vous ressuscite!", construit comme la vision à la fois argumentée et personnelle d'un Suisse sur la Suisse, "Incohérences" s'avère une séduisante invitation au dialogue.

 

José Seydoux, Incohérences, Hauterive, Nouvelles éditions, 2016.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Livres - essais
commenter cet article

commentaires

Kantutita - Yapaslefeuaulac 23/07/2016 14:45

Super critique! Qui donne envie de découvrir le point de vue de l'auteur sur les incohérences du pays. C'est vrai que les deux livres semblent se faire écho... C'est étonnant!
Merci beaucoup pour la mention du coup!! :)

DF 23/07/2016 15:20

Un livre qui vaut la peine d'être lu, en effet - son style est agréable, et l'auteur donne son point de vue sur un certain nombre d'aspects qui font débat en Suisse, et aussi ailleurs!
Merci pour votre commentaire - et bonne découverte!

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.