Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Sur le goût de Paris, en façon d'adieu

 

Eh! mon Dieu! ce goût-là ne me vient avec l'âge,

Mons bons amis, mieux vaut rentrer chez soi. Tant pis

Ma foi! Quand ma maison aura ses murs crépis,

Gageons qu'elle sera la mieux de mon village...

 

Et sa terrasse où sont les orangers.. ses roses

Qui faisaient sentir bon ma chambre, avec les lis!

Des fleurs grimpaient jusqu'à ma fenêtre, jadis...

Je ne puis oublier, vois-tu, les vieilles choses.

 

Je connais de Paris le bon et le mauvais;

Qu'attendrais-je de plus? Aussi bien, je m'en vais

Dans mon pays enterrer le célibataire...

 

Sur la croix je mettrai ma lyre de carton,

Puis planterai un chou dans l'humus de ma terre

Et j'attendrai l'enfant promis par le dicton.

 

Philippe Héritier, dans Moniteur du caveau stéphanois, Saint-Etienne, octobre 1984.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.