Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 06:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line],Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde,Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo,Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Ce soir le grand vent d'octobre ondoie et court dans la vallée

Et tout mon corps se joint à cet étrange accord de feuillages rouillés

 

ô mon crâne ô mes os

je songe au jour de ma mort

je sens l'instant rugueux sur ma nuque

comme une main certaine

 

la tombe neuve brillera dans la lumière comme un trésor

mon nom pèsera entre les bruyères et les lierres

dans l'automne sans odeur

 

Claire Genoux (1971- ), Poésies 1997-2004, Orbe, Bernard Campiche, 2010.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

Lili Galipette 27/10/2015 08:59

Je garde un très bon souvenir de ce roman brûlant ! :)

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.