Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 21:44

... quand Lili Galipette crée un tag, je m'y colle le premier! Je la remercie infiniment d'avoir pensé à moi pour son tag "Madeleine de Proust", dont l'idée est sympathique: évoquer, au gré d'une poignée de questions, les souvenirs évoqués par certaines sensations. Je m'y mets donc de bon coeur... avant de passer le plat de madeleines à d'autres blogueuses et blogueurs.

1- Quelle odeur, quel parfum, quel fumet déclenche un de vos souvenirs?
Le premier truc qui me vient à l'esprit est l'odeur du rhum Oetker que ma mère mettait dans les gâteaux et biscuits qu'elle préparait - un fumet caractéristique qui m'a fait un effet "madeleine de Proust" lorsque j'ai ouvert une bouteille de rhum achetée chez Aldi pour fabriquer des grogs. Comme quoi les chemins de la madeleine sont impénétrables.

2- Quel son, quelle mélodie, quel bruit déclenche un de vos souvenirs?
Je ne suis jamais arrivé au bout de l'écoute du tout dernier disque du chanteur fribourgeois Gabby Marchand, qui s'était illustré comme animateur et chanteur jeunesse à la télévision lorsque j'étais gosse - et a depuis abordé des registres plus adultes. Trop émouvant, tout ça.

3- Quelle saveur, quel goût déclenche un de vos souvenirs?
Purée... une pizza au jambon chez Camputaro, à l'enseigne de "La Conchiglia", pizzeria de Gioia Sannitica, dans la Campanie profonde... J'ai mangé plein de pizzas savoureuses depuis, mais je n'ai jamais retrouvé ce goût. Je vous laisse chercher où ça se trouve... Indice: c'est en Italie.

4- Quelle matière, quelle surface déclenche un de vos souvenirs?
Je reste si souvent à la surface de choses... et pourtant, aucune surface ne me rappelle quoi que ce soit. Ceci explique peut-être cela...

5- Quelle image, quelle forme, quel objet déclenche un de vos souvenirs?
Une dédicace dans un livre, un cadeau offert un jour ou l'autre... peut-être ma montre de première communion, qu'il faudra que je fasse nettoyer et réviser en profondeur. L'horloger aura du travail.

Je passe à présent le plateau de madeleines (il y en a cinq) à cinq blogueuses et blogueur:
Angelita, Iluze, Papa Fredo, Heclea et Ardalia. A vous de jouer, en répondant aux cinq questions de ce joli tag!

Illustrations:
Domicuisine; site officiel de Gioia Sannitica

.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article

commentaires

Ardalia 20/12/2009 16:09


Mission accomplie, ici : http://horslesmots.over-blog.com/article-ques-41517394.html


Daniel Fattore 21/12/2009 22:05


Bien joué! J'ai pris beaucoup de plaisir à vous lire sur ce tag.


liliba 18/12/2009 12:13


Toi, Daniel, rester à la surface des choses ? ça m'étonne...


Daniel Fattore 18/12/2009 13:37



C'est quand la surface devient profonde que l'on commence à bien rigoler...



papa fredo 17/12/2009 20:52


Merci pour ce tag original mais qui m'a un peu... laissé coi. Mission accomplie en tout cas !


Daniel Fattore 18/12/2009 13:37


J'ai parcouru ton billet avec intérêt - bien joué!


Alex-Mot-a-Mots 15/12/2009 17:50


Tout ceci me donne envie de me mettre à table, avec un petit verre de rhum tout de même.


Daniel Fattore 15/12/2009 22:16


Rhum, rhum... c'est que ça me donnerait soif!
Bon, là, je sors d'une fondue plutôt savoureuse... accompagnée d'un petit Saint-Saphorin tout simple mais qui est descendu tout seul!


Lili Galipette 15/12/2009 06:56


Merci d'avoir répondu si vite!!! C'est génial!


Daniel Fattore 15/12/2009 22:14


Je t'en prie! Ce fut un plaisir. Sans compter que le tag est original.
As-tu déjà d'autres retours?


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.