Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 06:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Plus qu’une chimère…

 

Alors que les cadeaux au ruban de carmin

S’entassent près de l’arbre en offrande polie,

On songe à ces instants que la mémoire allie

Aux actes perpétrés de délétère main.

 

Nous nous crûmes plongés en un temps inhumain !

Nous étions Bataclan, mais fûmes-nous Charlie ?

Devons-nous à présent céder à la folie ?

Faut-il la boule au cœur, envisager demain ?

 

Adieu deux mille quinze, elle s’est achevée !

De ses jours orageux, remuante cuvée,

Retenons la lueur et visons droit devant.

 

Oublions un moment sa flavescence amère !

Quand sonnent douze coups, souhaitons-nous bon vent ;

Qu’au monde le bonheur soit plus qu’une chimère !

 

Daniel Fattore (1974- ).

Partager cet article
Repost0
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 21:46

hebergement imagesC'est à l'automne 2013 qu'au terme d'un bon repas au Primo Piano à Bienne, l'éditeur et poète suisse Patrick Amstutz (un de ses poèmes est ici, un autre ) me parle de son projet de publier un ouvrage collectif sur la ville de Bienne, à l'occasion des dix ans de l'Association pour une collection d'études littéraires - ce serait le vingtième opus de la collection du Cippe, qu'il anime. Il me propose d'écrire un poème. Et une idée m'est venue, que j'ai partagée illico...

 

J'ai pu la concrétiser quelque temps plus tard, à l'occasion d'un jour de congé. J'avoue avoir pris du plaisir à passer la matinée du 1er août 2014 dans cette salle d'attente, à observer ces oeuvres d'un autre temps (elles datent de 1923), qui parlent de sujets humains de toujours, puis à affûter rimes et alexandrins afin de les évoquer sous la forme de quatre sonnets.

 

Et le projet éditorial a pris forme concrète. Intitulé "Dans les pas de Walser, sur les traces de Rousseau... Cippe à Bienne", le livre dont vous voyez la couverture ici même a été présenté au public samedi soir à la bibliothèque de la ville de Bienne. J'ai eu l'occasion de le découvrir sur place, et d'y retrouver les quatre sonnets que j'ai rédigés pour l'occasion sur les quatre fresques de Philippe Robert qui ornent la salle d'attente historique de la gare de Bienne.

 

Il y a de belles plumes dans ce recueil, que je ne peux que vous recommander. On y croise des poètes et auteurs français tels que Laurent Fourcaut ou Jean-Baptiste Para, mais aussi des écrivains romands tels que Laure Mi Hyun Croset, Aude Seigne (que j'évoquais ici), Quentin Mouron, Noëlle Revaz, Daniel Mariano ou Isabelle Flükiger, ou encore auteurs de grande proximité tels que Thierry Luterbacher ou Jean-Pierre Rochat.

 

Poésie, nouvelle, réflexion, oeuvres d'art: le lecteur trouvera les expressions d'une soixantaine de sensibilités, littéraires mais aussi picturales. Elles reflètent une certaine vision de la Bienne d'aujourd'hui - et c'est à Patrick Amstutz, animateur de ce projet, que revient le mérite d'avoir constitué ce florilège qui permettra à tout un chacun de découvrir Bienne autrement.

 

Collectif, Dans les pas de Walser, sur les traces de Rousseau... Cippe à Bienne, Bienne, Infolio/Le Cippe, 2015.

Pour commander un exemplaire, c'est ici!

Partager cet article
Repost0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 22:17

La semaine passée, je vous parlais de mon expérience du sonnet lozérien. Voici donc ma première tentative dans cette forme! C'est un poème que j'ai rédigé pour l'inauguration d'une "cabine d'écriture" qui a rempli son rôle au Salon du Bois de Bulle, le week-end dernier. Parmi les complices de l'opération, il y avait Michel Niquille, organisateur du salon, et la photographe Mélanie Rouiller. Je les salue ici. Et j'ajoute que tout retour d'un/e poète chevronné dans la forme du sonnet lozérien - et plus généralement de toute amatrice, tout amateur de poésie, bien sûr! - sera le bienvenu!

 

Cabine d'écriture

 

La cabine ligneuse en planches dépolies,

Est-il meilleur canal?

Pour l'écrivain public, c'est un coin peu banal

Pour noter ses scholies!

 

Romancier ou poète aux paroles jolies,

Sois-y notre fanal!

Le bureau satiné n'a rien de marginal;

Lances-y tes folies!

 

Tu conçois en son sein ton sonnet liminal

Ou l'invite aux rallyes.

Et tel un satellite au contour hivernal,

 

En ses périhélies,

Son bois carré reluit, capsule au tour final,

Sur ceux que tu relies!

 

Poème de Daniel Fattore, lu par l'auteur lors de l'inauguration de la cabine d'écriture du Salon du Bois de Bulle, le 6 février 2015.

Partager cet article
Repost0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 23:29

hebergeur image

"Le Noeud de l'intrigue" est un recueil de nouvelles qui poursuit son petit bonhomme de chemin, au gré des dédicaces. Ainsi, c'est à Romont, dans le canton de Fribourg, que je dédicacerai samedi prochain, le 8 mars. Cela se passera au centre commercial Coop de Romont, route de Belle-Croix 18. J'y serai toute la journée. 

 

Seront également présents les auteurs suivants, tous publiés par les éditions La Plume Noire: Ana Cardinaux (de 14 à 16 heures), Phedrashine (j'en parlais ici) et Christophe Grau (dont j'ai relayé deux poèmes, ici et ). Laurent Coos, l'éditeur, sera absent: il est occupé par les débuts de son fitness "Coos Gym" à Farvagny. Je lui souhaite le meilleur dans cette entreprise! 

 

Je me réjouis de vous saluer à cette occasion. Alors, si vous passez par Romont ces jours, à samedi - et venez nombreux! Et sinon, si vous n'avez pas votre exemplaire du "Noeud de l'intrigue", n'hésitez pas à le commander ici même.

 

Illustration: vitrail d'André Sugnaux, pour le centre commercial Coop de Romont. 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 20:58

hebergeur imageDécembre, c'est la saison des cadeaux de Noël - et, partant, des dédicaces. Je viens de boucler un joli week-end à Aigle (canton de Vaud), qui a permis à une demi-douzaine d'exemplaires du "Noeud de l'intrigue" de trouver de nouveaux lecteurs, malgré le froid mordant. Sur le stand des éditions La Plume noire, j'ai pas mal papoté avec Laurent Coos, éditeur, et ai fait la connaissance du poète et musicien vaudois Christophe Grau.

 

Je remettrai ça tout le week-end prochain (7 et 8 décembre) à Moudon (canton de Vaud toujours), à la Grande salle de la Douane, où se tiendra un nouveau marché de Noël. C'est tout public, donc bienvenue! J'y dédicacerai mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue" sur le stand des éditions La Plume noire. Seront également présents Christophe Grau, Fabien Feissli (il en était question ici), Laurent Coos et Phedrashine. N'hésitez pas à venir nous faire coucou... et à goûter à nos ouvrages.

 

Pour avoir votre exemplaire du "Noeud de l'intrigue", il vous suffit de cliquer sur l'illustration de ce billet. Les liens sur les noms des auteurs vous propulsent directement vers leurs oeuvres - si le coeur vous en dit...

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 21:45

Laurent Coos, patron des éditions La Plume Noire, vient de faire un petit film promotionnel pour sa maison d'édition. Les couvertures des auteurs maison y apparaissent - je relève, parmi les plus proches, Phedrashine, Fabien Feissli, Didier Leuenberger, Bruno Chiron, Noann Lyne. Cela, sans oublier la revue littéraire de l'éditeur... Voici le film:

 

J'en profite pour mentionner que mon recueil de nouvelles, "Le Noeud de l'intrigue", est toujours disponible. Pour vous faire envie, je signale quelques critiques: celles de Didi (la dernière), Mélusine, Tulisquoi, Noann Lyne, Liliba, Alex, Mido...

Partager cet article
Repost0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 05:00

Jour de Fête-Dieu, jour férié, c'est presque un dimanche, et les dimanches sont souvent poétiques par ici. Bonne fête à toutes et à tous! Je vous propose aujourd'hui deux sonnets de ma main, évocation, peut-être, des grand-rues où marchent les processions.

 

Couleurs de grand-rue

 

Rose comme une banque ou vert comme un café :

Les plus folles couleurs ont saisi la grand-rue,

Sans pudeur se livrant – quelle offrande incongrue ! –

Tels de doucereux drops au passant assoiffé.

 

Ravivant un bâti de toits bistre coiffé,

Elles vêtent les murs, grisaille disparue,

Pour plaire à la cité de lumières férue :

C’est l’ouvrage d’un pro qui n’a jamais gaffé !

 

Mais de l’or au bleu ciel, Ripolin vous agresse

En fauteur de tournis, sans valoir, pour l’ivresse,

Les cocktails irisés qu’on vous sert dans les bars.

 

Recouvrant sans bonheur une couche blafarde,

Les teintes font jaillir leur brillance criarde

Qui gonfle la cervelle et soûle les regards.

 

 

 

Couleurs de grand-rue, 2

 

Les peintres de ma ville ont lancé leur boulot

Pour teindre les maisons immenses ou menues,

Rajeunissant les murs et les vitrines nues :

Hundertwasser semblait, en regard, bien pâlot.

 

C’était dit, décrété : l’éclat serait leur lot ;

En resserrant les rangs, les couleurs sont venues

Habillant à l’envi toutes les avenues :

Le gris pour quelques mois n’a point connu d’îlot.

 

Le rêve est bref, hélas, et quand revient la pluie,

Quand se fixent les gaz et se pose la suie,

Le sale est de retour, ennemi volatil.

 

Faudra-t-il restaurer le crépi lamentable ?

Ripolin, terrassé, ne s’en croit plus capable

Et la cité reprend ses haillons de plomb vil.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 20:50

hebergeur imageCeux qui me connaissent savent que je suis un fidèle de la Fête du Livre de Saint-Étienne. Cette fidélité à la ville et à la fête me permet de vous annoncer que je ferai une lecture de mes textes dans la capitale ligérienne, en marge de l'incontournable événement livresque.

 

Cette manifestation aura lieu au bar-pub L'Élixir, 12 rue François Gillet, 42000 Saint-Étienne (Loire), le jeudi 11 octobre à 18 heures 30. 

 

Le menu? À mes auditeurs, je proposerai des nouvelles rares ou connues et des poèmes classiques inédits de mon cru. J'invite donc cordialement tous mes lecteurs stéphanois et ligériens (au sens le plus large) à passer faire un tour à ce moment de littérature. Il est à noter que l'événement sera historique, puisque ce sera la première fois qu'une lecture publique sera consacrée à mes textes seuls. Les plus enthousiastes pourront, à cette occasion, se procurer mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue". Avec une dédicace, naturellement...

 

Je remercie du fond du coeur Jennifer, patronne du bar-pub L'Élixir (un chouette endroit, et c'est peu de le dire), pour son accueil et pour l'occasion qu'elle me donne d'offrir une tribune à mes nouvelles et à mes poèmes. 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 19:54

hebergeur imageRentrée littéraire? Ici, nous n'hésitons pas à être aux avant-postes si nécessaire. C'est pourquoi j'ai le plaisir de vous annoncer la parution toute récente de mon dernier opus, "Minorités linguistiques, où êtes-vous?". Il ne s'agit pas d'un roman, mais de la version "sérieuse" du mémoire de mastère que j'ai soutenu, le 9 novembre 2010, à l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) de Lausanne. Cet opus craquant neuf, paru dans la collection "Cahiers de l'IDHEAP", j'ai pu le palper hier matin, enfin; j'ai pris une demi-journée pour passer à l'école et récupérer mes dix exemplaires. 

 

Avec ses 148 pages, il intéressera mes lectrices et lecteurs les plus fanatiques, mais aussi et surtout les bibliothèques et toute institution désireuse d'optimiser la représentation d'une minorité linguistique en son sein. Et, plus généralement, toute personne intéressée par les questions liées au plurilinguisme et à la bureaucratie représentative.

 

L'ouvrage est disponible sur le site de l'IDHEAP (cliquer ici pour commander, puis suivre "Commande"), au prix de 25 francs suisses.

 

Et j'en profite pour rappeler que "Le Noeud de l'intrigue", mon petit recueil de nouvelles (que vous connaissez bien...), recherche toujours de nouvelles lectrices et de nouveaux lecteurs. Il vous est possible de vous le procurer sur Lulu.com et, depuis peu, sur Amazon également.

 

Et selon la formule consacrée: bonne lecture!

Partager cet article
Repost0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 07:36

hebergeur imageAvis aux lectrices et lecteurs: je dédicacerai prochainement mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue" en compagnie de l'écrivaine fribourgeoise Tiffany Schneuwly, auteure du récit "Le Requiem d'un soupir".

 

Cela se passera le samedi 24 mars 2012 de 10 heures à midi à la Librairie La Rumeur, Grand-Rue 18, Romont (canton de Fribourg).

 

Il est possible de réserver les livres à la librairie - un lieu que je vous invite à découvrir. Venez nombreux!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.