Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 20:17

hebergeur imageAmbiance lumineuse le week-end dernier à Gruyères, à plus d'un titre. Il y avait du soleil, de l'amitié et un nouvel éclairage de ville à inaugurer, en présence des descendants de Charles Chaplin, tel Michael Chaplin, devenu acteur et écrivain. De cette quinzième édition de la Fête du Livre et du Papier de Gruyères, l'histoire retiendra enfin la présence remarquée des éditions Bernard Campiche et de leurs auteurs - mais aussi le stand de la Société fribourgeoise des écrivains, animé en permanence, et ceux des éditions La Plume Noire et La Maison Rose. Jean-Pascal Ansermoz, écrivain bilingue, était de la partie, fidèle au poste...

 

C'est en qualité d'écrivain et de président de la Société fribourgeoise des écrivains que j'ai participé à cette fête. Neuf exemplaires du "Noeud de l'intrigue" ont trouvé de nouveaux propriétaires; surtout, la fête aura été l'occasion de voir du monde, de discuter de littérature, de rigoler et de créer des liens.

 

Nous craignions, quelques jours encore avant la fête, d'avoir un stand peu animé; mais tout s'est arrangé, moyennant quelques relances, à telle enseigne que le samedi après-midi, nous étions sept à dédicacer, serrés autour d'une table qui nous a paru soudain petite. En pointe de l'actualité, Claude Maier signait son tout nouveau recueil de poésies "De Cressier à Posat" et la nouvelle édition de son roman "Policarpa". Etaient également présents Marie-Christine Buffat (auteure de "Le nombre de fois où je suis morte"), Eveline Maradan, Marie Brulhart, Jo Berset (qui voyage en deux-chevaux à travers le monde et vient de publier un récit de ses périples!) et Raphaël Meneghelli. Le philosophe François Gachoud lui-même a fait un petit passage sur notre stand.

 

Et le dimanche, le stand a vu passer Françoise Kern, qui a publié il y a peu un recueil de nouvelles en bolze (vous savez, ce dialecte croustillant qu'on entend dans la basse-ville de Fribourg...) intitulé "D Sùnenenerschyy vam «Solei Blang»", et Hervé Mosquit, auteur d'un recueil d'écrits intitulé "Au coin de l'ordinaire". Autant d'ouvrages et d'auteurs que je vous recommande; sans doute trouverez-vous dans leurs pages des reflets de l'amitié partagée à Gruyères. Cela, sans parler de Marc-Antoine Schibler et Laurent Coos qui, membres de la Société fribourgeoise des écrivains, ont signé leurs ouvrages sous d'autres bannières. L'essentiel est que les écrits s'envolent et que les paroles restent... dans les coeurs! Il va sans dire que ces auteurs ont tous trouvé de nouveaux lecteurs, dans une ambiance conviviale et ensoleillée.

 

La Fête du Livre et du Papier a été marquée, par ailleurs, par l'inauguration du nouvel éclairage de la ville de Gruyères. J'avoue que je suis rentré avant la nuit; ceux qui l'ont vu l'ont cependant trouvé admirable. A noter que les festivités inaugurales ont été marquées par un apéritif dont l'élément le plus singulier était sans doute un vin blanc gazéifié produit à partir des raisins "Solaris" de la vigne de Gruyères. Prémonitoire comme on l'est parfois lorsqu'on écrit, j'avais parlé de cette vigne dans ma nouvelle "Cheveux d'or", que vous pouvez découvrir ici.

 

Photo: Alice Meunier/ici.

 

Quelques références:

Jean-Pascal Ansermoz, Les Finalités du monde, Norderstedt, BoD/Le Chat qui lit, 2011.

Jo Berset, Voyages en 2CV, Fribourg, éditions de la Sarine, 2013.

Marie Brulhart, A Saint-Marin, Fribourg, Adamas, 2007.

Marie-Christine Buffat, Le nombre de fois où je suis morte, Vevey, Xenia, 2012.

Michael Chaplin, A Fallen God, Gérone, Mettavisions, 2012.

Laurent Coos, La Poupée, Broc, La Plume Noire, 2012.

Daniel Fattore, Le Noeud de l'intrigue, Broc, La Plume Noire, 2010.

François Gachoud, La Philosophie comme exercice du vertige, Paris, Cerf, 2011.

Françoise Kern, D Sùnenenerschyy vam «Solei Blang», Fribourg, Paulus Verlag, 2012.

Claude Maier, De Cressier à Posat, Sierre, A la Carte, 2013.

Eveline Maradan, Les Suisses et la Légion étrangère de 1831 à 1861, Fribourg, 1986.

Raphaël Meneghelli, Pèlerinage de vie, Fribourg, 2012.

Hervé Mosquit, Au Coin de l'ordinaire, Paris, Mon Petit Editeur, 2012.

Marc-Antoine Schibler, Au bal des Raisons, Paris, Edilivre, 2011.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 19:57

hebergeur imageL'été commence, et le premier week-end de juillet est celui de la Fête du Livre et du Papier de Gruyères. La Société fribourgeoise des écrivains sera présente en bonne et due forme, avec ses têtes d'affiche: Eveline Maradan, Claude Maier, Raphaël Meneghelli, Marie-Christine Buffat, Marie Brulhart, Jo Berset, Hervé Eigenmann, Christiane Baudin, et d'autres encore! Cela, sans oublier votre serviteur.

 

La fête rassemblera plus d'un éditeur! Si les éditions Campiche jouent le rôle d'invitées d'honneur, d'autres maisons seront présentes: La Plume Noire, La Maison Rose, pour ne nommer qu'elles. Cela, sans oublier d'autres écrivains francs-tireurs et les bouquinistes, présents depuis toujours à cette fête.

 

Cette fête aura un parfum particulier, puisqu'elle coïncidera avec l'inauguration du nouvel éclairage public de la ville de Gruyères. Ce sera l'occasion d'une fête comprenant la projection du film "Les Lumières de la ville", en présence des descendants de Charles Chaplin en personne.

 

Il ne reste qu'à espérer qu'il fera beau - et pour ma part, je ne peux que vous inviter à venir faire un tour dans ce joli coin de pays. Date et heure? Les 6 et 7 juillet, de 9 heures à 18 heures. A bientôt donc!

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 19:26

hebergeur imageJ'en avais parlé ici il y a quelque temps: l'artiste fribourgeois Jean-Pierre Humbert a lancé l'an dernier un concours d'écriture littéraire dont les sujets étaient deux de ses oeuvres. Les lauréats sont à présent connus:

 

1er prix: Ivan Sigg, pour son haïku.

2e prix: Pierre Lalanne, pour "Journal improbable".

3e prix: Aliette Somot, pour son poème aux lectures multiples.

 

hebergeur image

Jean-Pierre Humbert informe qu'Ivan Sigg sera présent samedi 18 mai 2013 à 11 heures à l'Atelier Contraste, pour une remise des prix organisée en son honneur. Le lieu? C'est à Fribourg, à la Ruelle des Cordeliers 6.

 

Il est à noter que j'ai déjà eu l'occasion d'évoquer Ivan Sigg, au sujet de ses romans: La Touffe sublime, L'Annonce faite à Joseph, L'Ile du Toupet. Ivan Sigg est également artiste (son site officiel est ici), et aussi blogueur.

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 12:00

hebergeur imageL'information est en train de circuler dans ma région et sur Facebook, je la relance sur mon blog: le mardi 19 mars, je donnerai une lecture de mes modestes oeuvres nouvellistiques et poétiques au Centre Le Phénix, à Fribourg (Suisse), sous le titre d'"Intrigues nouées". Les amoureux des mots sont invités à y assister à partir de 20 h 30. Les mélomanes ne seront pas en reste, puisque la partie musicale sera assurée par le pianiste Jean-Claude Charrez. Au menu donc: de la musique, des nouvelles et des poèmes classiques de votre serviteur. L'événement s'inscrit dans le cadre des lectures de la Société fribourgeoise des écrivains, que je remercie pour son accueil bienveillant. 

hebergeur image

 

Adresse exacte de cette lecture:

 

Centre Le Phénix

Rue des Alpes 7

1700 Fribourg (Suisse).

 

En serez-vous? Je vous y donne rendez-vous.  

 

PS: il vous est toujours possible de commander le recueil "Le Noeud de l'intrigue"; il suffit pour cela de cliquer sur l'illustration de droite...

Partager cet article
Repost0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 21:05

hebergeur imageTout est dans le titre: la Société fribourgeoise des écrivains, dont je suis membre, lance un concours d'écriture aux couleurs automnales. En voici les grandes lignes, conformément au courrier adressé à toute organisation intéressée par la société. 

 

Dans le cadre d’une soirée-lecture organisée conjointement par notre société et la BCU, le comité de la Société Fribourgeoise des Ecrivains vous propose de créer un texte que vous aurez le plaisir de lire, s’il est sélectionné, le mardi 8 octobre 2013 à 19h30 dans les locaux de la Bibliothèque Cantonale Universitaire de Fribourg.

 

Les conditions de participation sont les suivantes :

 

  • Le thème est : « Braconniers de mots » (texte automnal)
  • forme d’écriture libre
  • Le texte, muni d’un titre, ne doit pas excéder 3500 signes, espaces compris, et 5 min. de lecture.
  • Il doit nous parvenir en 5 exemplaires signés d’un pseudonyme choisi pour l’occasion.
  • Dans un autre pli fermé, l’auteur veillera à indiquer le titre de l’œuvre, le pseudonyme choisi, ainsi que ses coordonnées (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, adresse électronique et année de naissance).
  • Les textes sont à envoyer par poste à :

 

Madame Françoise Kern

Rue Jacques-Vogt 1

1700 Fribourg

 

et doivent nous parvenir impérativement jusqu’au 13 juin 2013.

 

  • 5 membres du comité sélectionneront une dizaine de textes qui seront lus par leurs auteurs lors de la soirée du 8 octobre 2013 à la BCU. Les choix du jury seront définitifs et ne pourront faire l’objet d’aucune contestation.

 

Alors... à vos plumes, à vos claviers, amis écrivains! Et braconnez tant que vous voudrez!

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 22:04

hebergeur imageLittérature belge, nouvelles, premiers romans, rentrée littéraire 2012, thrillers: je constate que j'ai relevé pas mal de défis (source de l'image), avec beaucoup de plaisir à chaque fois. Même si j'aime surprendre, cela donne une idée de ce que pourraient être mes lectures pour 2013! J'en fais donc un petit récapitulatif ici, en écho à celui des défis que j'ai moi-même lancés.

 

Organisé par Reka, le défi Littérature belge court depuis un certain temps déjà, et s'achèvera à la fin 2013. J'ai lu pas mal de livres d'origine belge dans ce cadre, mais il faudrait à présent que je m'y remette! J'avoue n'avoir pas eu l'occasion de me replonger dans ce domaine ces derniers mois. Pourtant, cela fait longtemps que dans ma pile à lire, Nicolas Ancion et Nicole Malinconi me font de l'oeil... pour ne citer qu'eux!

 

Le défi Nouvelles a démarré le 12.12.2012 et est appelé à durer un an. J'ai particulièrement apprécié, dans ce défi lancé par Lune, l'idée qu'il autorise les billets portant sur une seule nouvelle, extraite d'un recueil. Je me suis déjà amusé à commenter de tels textes; autant dire que je vais continuer: c'est intéressant à faire, entre deux commentaires d'ouvrages plus étendus, d'autant plus que la nouvelle est souvent, pour les auteurs, un terrain d'expérimentation captivant. Et puis, des nouvelles d'auteurs méconnus à découvrir, on en trouve à foison sur le Web. A noter que les participants à ce défi ont droit à une nouvelle offerte par un éditeur en ligne.

 

Anne est depuis un certain temps l'âme du défi Premiers romans. Là, ma pile à lire recèle plein d'ouvrages à lire; je me réjouis de les chroniquer ici et de surprendre plus d'un visiteur. Il est prévu que ce défi s'achève à la fin 2013; mais on ne sait jamais ce qui peut se passer après: il est bon qu'un tel défi existe et perdure! J'apprécie le fait que ce défi invite à découvrir des premiers romans dans tous les genres: littérature générale ou germanopratine, ouvrages introspectifs, polars, romans historiques, chick-lit, etc.

 

On ne présente plus le défi de la rentrée littéraire, rituel relancé chaque année et tenu par Sophie Hérisson. J'ai d'ores et déjà atteint les 2%, en m'aidant, je l'avoue, de quelques titres qui n'apparaissent probablement pas dans les listes officielles. J'ai encore de quoi faire tout au long de l'année, et ai même créé une petite pile à lire spécialement à cet effet. J'y reconnais entre autres Bernard Pivot, qui me scrute à travers ses lunettes... sans compter un certain Charly Delwart, qui, avec son "Citoyen Park", me permettrait de faire coup double avec le défi Littérature belge.

 

De même, le défi Thrillers et polars, animé par l'excellente Liliba, va me donner l'occasion de mettre au jour quelques agréables surprises. Ma pile à lire regorge d'ouvrages adaptés! Dans ce domaine, j'aime les romans que tout le monde n'a pas lus, ou alors ceux qui parlent d'une région précise. Ou alors les thrillers qui ont un certain âge, deux, trois ou quatre dizaines d'années: la vision du monde qu'ils délivrent trahit son âge, parfois, et ça donne aussi froid dans le dos. Bon, pour être tout à fait franc, en ce moment même, je lis un ouvrage qui va faire coup double: thriller et premier roman. Je ne vous en dis pas plus...

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 21:40

Je suis un homme de défis, surtout lorsqu'il s'agit de les organiser sur mon modeste blog. En ce début d'année, je crois qu'il est opportun de faire le point sur ce qui est en route de ce côté. Hardi petit, je me lance! A noter, pour les curieux, que les pages d'annonce sont accessibles si vous cliquez sur leurs logos respectifs. 

 

hebergeur imageLe défi maison majeur de cette année est ici le Défi Albert Camus. Je l'ai lancé dernièrement. D'ores et déjà, des personnes sont intéressées; allons-y donc! Je propose aussi, dans ce cadre, une lecture commune pour le 7 novembre, date du centième anniversaire de la naissance de l'écrivain. Ou simplement, qu'autour de ce défi, l'on se concerte entre blogueurs de livres pour publier un billet sur Albert Camus - soit sur un livre de cet écrivain, soit sur un aspect de sa vie, soit sur un article qui nous aura interpellé. C'est l'année ou jamais...

 

hebergeur imageLe Défi des Mille continue d'avoir un certain succès; j'annonce donc qu'il ne sera plus limité dans le temps. Je continuerai donc, jusqu'à la mort de ce blog, de relayer vos lectures de plus de mille pages dans le cadre de ce défi si vous me les annoncez sur le billet "Défi des Mille" prévu à cet effet. Cela dit, j'avoue humblement ne plus avoir de livre de plus de mille pages sur ma pile à lire. Dès lors, je fais appel à vous, lectrices et lecteurs de ce blog, pour me soumettre des conseils et suggestions d'ouvrages "qui se lisent bien" et pèsent plus de mille pages.

 

hebergeur imageEnfin, le Défi Littérature suisse n'a pas vraiment trouvé sa vitesse de croisière à mon avis - trop exclusif, trop rare? Je concède que le logo n'était pas très sexy! Je ne vais donc pas le prolonger... à moins d'un énorme et irrépressible mouvement de la blogosphère en sa faveur. Cela dit, je continuerai volontiers à vous parler des auteurs suisses, connus ou moins connus, dans les colonnes du présent blog. Dans ma pile à lire, leurs oeuvres sont assez nombreuses... j'en vois d'ici!

 

Comme dit, je continuerai donc de relayer sur ce blog les billets rédigés dans le cadre du Défi des Mille et du Défi Albert Camus, comme je l'ai fait ces dernières années. Et j'essaierai de trouver une solution pour créer une page de récapitulatif pour ces défis - il me semble que ce sera déjà plus facile à faire dans le navigateur Firefox que dans Microsoft Internet Explorer. Cela, à moins d'adopter une solution similaire à celle que Reka exploite pour son défi "Littérature belge" - séduisante mais apparemment complexe à mettre en place. 

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 22:33

hebergeur imageInitiative accrocheuse que celle de Lune du blog "Un papillon dans la lune": elle invite à lire des nouvelles durant toute une année. Je me suis inscrit illico, et comme proposé, je relaie. Ce qui m'a paru particulièrement intéressant, c'est la possibilité de chroniquer une nouvelle isolée - une bonne manière de mettre en valeur des textes qui ont particulièrement plu, ou que l'on a acheté en ligne pour sa liseuse. Je vous invite à prendre connaissance du règlement sur la page prévue à cet effet: il y a des catégories, des modalités de suivi, des logos de toutes les couleurs, etc. 

 

Ah, et j'oubliais: magie des chiffres, le défi durera du 12 décembre 2012 au 12 décembre 2013.

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 21:33

hebergeur imageInformation à l'attention des écrivains qui fréquentent ce blog: le concours littéraire lancé par l'artiste fribourgeois Jean-Pierre Humbert (j'en parlais déjà ici, et j'y participe en qualité de membre du jury) recherche toujours des textes, et l'échéance de restitution de vos oeuvres a été reportée au 5 décembre 2012. Il vous reste donc encore une dizaine de jours pour trouver l'inspiration, à partir des deux tableaux proposés à cet effet (ceux qui illustrent le présent billet).

 

hebergeur image

A vous de jouer, alors, et que le meilleur ou la meilleure gagne! Pour plus d'informations (modalités, prix, etc.), veuillez vous reporter au site Internet de l'artiste: Jean-Pierre Humbert.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 22:07

hebergeur imageBabelio est un site plein de ressources. Je me suis donc amusé à créer des questionnaires en rapport avec les défis passés et présents lancés par ce blog: San-Antonio, Défi des Mille, Littérature suisse.

 

Je me suis fait plaisr en les créant; j'espère que vous aurez du plaisir à y répondre... voici les liens directs:

 

Littérature suisse.

 

San-Antonio.

 

Défi des Mille.

 

A vous de jouer! Et que le meilleur... ou la meilleure gagne!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.