Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Pour plusieurs, II

 

Un bateau blanc

dans la mer bleue

que le flot lent

lève et relève

 

Un héron gris

rasant le sol

de son grand vol

immobile

 

Un sentier clair

tout parfumé

léger comme l'air

et incliné

 

Une pervenche

bleue et douce

qui se penche

sur la mousse

 

Oui c'est votre âme

elle est claire

elle est douce

Vos yeux sont bleus

 

Michel de Rivaz (1920-2011), Le coeur à droite, Zurich, Librairie française, Saint-Rémy-La-Rampe, 1950.

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Prestige du Rhône, I

 

Privilège d'un nom, d'une haute naissance,

Noblesse de l'histoire attachée à son cours,

Grandeur des horizon d'Helvétie et de France

Où sans cesse il refait le cycle de ses jours;

Nostalgie et beauté, l'alpe et la mer immense,

Le rêve de la vague et la peine du flot,

Ses colères parfois, sinon sa turbulence

Dans l'éternel conflit de la terre et de l'eau!

Du Gothard à la mer: la Gaule, un fleuve, une âme,

Triade symbolique en sa diversité;

Au Pater Rhodanus, au peuple qui l'acclame,

Soit hommage et respect, salut fidélité!

 

Alphonse Mex (1888-1980), Contemplations. Cité dans Renouveau, revue du Cercle romand de poésie classique, numéro 23/novembre 2000.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Trou de serrure

 

Un monde grince dans un trou de serrure.

On le verrouille à double tour, longe le

palier, tourne à gauche, contre un mur

crayeux, descend quatre sales marches,

vers la cage de l'ascenseur.

 

Derrière les épaules se découpent un

post-it rose avec le numéro du relevé

la plaquette de la porte, sans patronyme.

Désormais tu es personne ou rien que

l'ancien locataire, celui des souris, de

l'infiltration d'eau, sa facture à payer

au lieu des lettres et du cyclope.

 

Un monde grince dans un trou de serrure.

On évite de se retourner.

 

Derrière une autre porte, une voix hurle que

Cuche a fait le meilleur temps de course.

 

Silvia Härri (1975- ), Mention fragile, Genève, Samizdat, 2013.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Ma plage lumineuse

 

Ma plage lumineuse à la trop blanche écume,

Plage brûlée d'embruns, tu fus mon avenir,

Toi, mon port, écrin d'or, mon joyau dans la brume,

Emportée en mon coeur pour ne plus revenir.

 

Moi, l'enfant de la mer, dans mon automne rousse,

Aux flots infatigables, immortels sous la lune,

Mon vacarme de l'âme et ma danse si douce,

Derrière mes silences, enfouit mon infortune.

 

J'entends encor l'écho des cris des hirondelles,

Doux vacarme en ma tête au concert de l'ivresse;

Et narguant ma jeunesse et mon destin rebelle,

Mes songes flottent sur l'eau et hantent ma détresse.

 

Ma plage lumineuse, ma lumière, mon soleil,

Ma blancheur éclatante, enfance éblouissante

Restent collées à moi, ma mémoire vermeille,

Je garde ta clarté en folle effervescence.

 

Nelly Chamard, dans "Le Moniteur du Caveau stéphanois" n° 35, Saint-Etienne, octobre 2014.

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Les amis de la ville vieille

 

Les amis qui hantent la nuit

Les cafés de la ville vieille

Chassent un pan de leur ennui

Au fond d'une coupe vermeille.

 

L'esprit embrumé vagabonde

Le geste accompagne la voix

Ils ont déjà refait le monde

Et guillotiné les bourgeois.

 

Leurs grosses mains

disent mieux qu'eux

Les existences de leur terre

Et ces printemps calamiteux

Où leurs espoirs sont en jachère.

 

Le vin vient épaissir les langues

Estampiller la table en bois

Là-haut les cris du vent exsangue

A califourchon sur le toit.

 

Ils parlent d'un ami défunt

De ses exploits les jours de fête

Et qui n'était jamais à jeun

Quand il rentrait à bicyclette.

 

Ils se racontent jusqu'à l'heure

Où l'horloge égrène minuit

Chacun regagne sa demeure

Un chien perdu parfois les suit.

 

Janine Montagnon, dans Le Moniteur du Caveau stéphanois n° 35, Saint-Etienne, octobre 2014.

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Souvent, un vin bouchonné déçoit moins pour la perte

d'une bouteille que ce qu'il ne rassure sur

l'imperfection d'un nectar ou l'infaillibilité d'un nez.

 

A la première inspiration,

le nez nourrit le cerveau d'oxygène.

A la deuxième inspiration, le nez a tout

l'intelligence requise pour penser le vin.

Puis, à la dernière expiration, le nez en l'air

tourne les pages et les cépages du passé.

 

Le bruit du bouchon, le silence du parfum.

 

Bernard Sorbier (1963- ), Des mots dans mon vin, Les Mots du Ber, 2005.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Investiture

 

vol de cayes de mancenilliers de galets de ruisseau

baliste intimité du souffle

toute l'eau de Kananga chavire de la Grande Ourse à mes yeux

mes yeux d'encre de chine de Saint-Pierre assassiné

mes yeux d'exécution sommaire et de dos au mur

mes yeux qui s'insurgent contre l'édit de grâce

mes yeux de Saint-Pierre bravant les assassins sous la cendre morte

des purs mille défis des roses de Jéricho

O mes yeux sans baptême et sans rescrit

mes yeux de scorpène frénétique et de poignard sans roxelane

je ne lâcherai pas l'ibis de l'investiture folle de mes mains en flammes.

 

Aimé Césaire (1913-2008), Les armes miraculeuses, Paris, Poésie/Gallimard, 1970/1993.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

L'amant

 

Le soleil pointe enfin ses premiers rayons

Que la nuit a été longue

Désormais tournons-nous vers l'avenir

et chérissons-le

en défiant le présent

en aimant l'autre

en amant de la vie

 

18 octobre 90

 

Yvan Perrenoud, Diable Temps, Yvan Perrenoud, 1991.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Ce que je n'ose

 

Ce que je n'ose te dire,

j'ose te l'écrire

Car quand tu recevras

ces quelques mots là.

Je ne serai pas là

pour savoir si

tu en ris.

ou si tu en pleures...?

Alors, ceci

encourage mon coeur

$ t'écrire

ce que je n'ose te dire.

 

Messaoud Gadi, À travers les mots, Dom Editions, 2014.

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Belle et ressemblante

 

Un visage à la fin du jour,
Un berceau dans les feuilles mortes du jour
Un bouquet de pluie nue
Tout soleil caché
Toute source des sources au fond de l'eau.
Tout miroir des miroirs brisés.

Un visage dans les balances du silence
Un caillou parmi d'autres cailloux
Pour les frondes des dernières lueurs du jour.
Un visage semblable à d'autres visages oubliés.
Un berceau dans les feuilles mortes,
Un bouquet de pluie nue.
Tout soleil caché.

 

Paul Eluard (1895-1962).

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.