Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

La balade du 11 octobre

 

On a marché sur un sentier de terre battue.

On a enjambé des ponts de bois au-dessus d'une eau irrésolue.

On a gravi des escaliers irréguliers à l'ombre de grands pans de molasse.

On s'est arrêté en bordure d'un étalement de petits lacs et de mousses.

 

          Il est des paysages dont on ne se lasse pas.

 

On a respiré la brise à travers des mains abandonnées.

On a humé un feu sucré sur des lèvres étonnées.

On a capté le soleil sur des fronts dégagés.

On s'est absorbé dans l'onde des chevelures bleutées.

 

          Il est des paysages où l'on se laisse enlacer.

 

Marie Brulhart (1955- ), Douze poèmes pour ma mère, Fribourg, Adamas, 2011/2014.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Le jour se lève

 

Au retour de la gent ailée

Virevolte un bouquet de sons

Entre l'azur et les buissons,

Sur le brin d'herbe, une eau perlée.

 

Le jour caresse une envolée

D'hirondelles et gais pinsons.

Au retour de la gent ailée

Virevolte un bouquet de sons.

 

La froidure à peine exilée,

Ce n'est plus les mêmes frissons

Qu'éprouvent filles et garçons!

Leur âme est-elle ensorcelée

Au retour de la gent ailée?

 

Denis-Pierre Meyer, dans Mélodies, Petit-Lancy, Cercle romand de poésie classique, 2002.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Musique au crépuscule

 

La ligne de ton cou se subtilise;

Tout baigne feutré dans la couleur grise,

Et voici qu'un jour bien cher agonise.

 

Oh! demain, l'absence et les heures creuses!

Sens-tu pas, nos âmes en sont peureuses;

sens-tu pas, nos âmes en sont frileuses;

 

Frileuses surtout à cause de l'heure;

Tu sais bien qu'au soir nos beaux rires meurent,

Et qu'ensemble un peu nos âmes pleurent,

 

Sans nulle souffrance et sans nulle peine,

Par cette faiblesse d'être trop pleines;

 

La ligne de ton cou se subtilise;

Blottissons-nous bien dans le fauteuil noir;

Tout baigne feutré dans la couleur grise,

Laissons sur nos coeurs si pareils pleuvoir

La triste douceur qui les prend le soir,

Chaque fois qu'un jour bien cher agonise.

 

Charles Vildrac (1882-1971), Livre d'amour, Paris, Seghers/Poésie d'abord, 2005.

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Instant mêlé

 

Deux ou trois cacahouètes,

une gorgée de bière;

le ciel là-haut pavé de taches grises,

lentement, vers l'Est s'en va.

Quelques noix. N'est-ce pas

plutôt nous qui nous en allons?

Une gorgée de bière,

quelques cacahouètes,

deux ou trois noix.

C'est la faim, c'est la soif,

c'est le ciel et c'est nous:

avec son destin

on s'en va bras-dessus, bras-dessous.

 

Bertrand Baumann (1941- ), Avec mon destin bras-dessus, bras-dessous, Vevey, L'Aire, 2015.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Rebelle

 

Non, je n'obéis pas à ces règles benêtes

Qui veulent m'empêcher d'écrire à ma façon.

Que nul ne vienne ici me faire la leçon!

Je vivrai librement sans toutes ces sornettes.

 

Je chasse de mon coeur les Muses malhonnêtes

Qui savaient me flatter lorsque j'étais garçon.

Elles n'ont qu'un seul but, m'imposer la rançon

De marcher bien soumis derrière leurs cornettes.

 

Après tant de sanglots, de souffrances, de cris,

Voici que je respire, heureux lorsque j'écris.

Quand on fait ce qu'on veut, comme la vie est belle!

 

Je vais pêchant les mots en tirant mon chalut.

Je me réveille enfin, moi, poète rebelle;

C'est fini l'esclavage; ô liberté, salut!

 

Pierre Guex-Borgeaud (1923-2014), dans Renouveau, revue du Cercle romand de poésie classique, Petit-Lancy, 1999.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Rêverie d'un instant

 

C'est une rêverie dans mon coeur en délire,

C'est une rêverie, et mon coeur a vingt ans.

Il gambade, vois-tu, heureux et palpitant,

Car il voudrait, ce soir, t'arracher un sourire.

 

Il voudrait t'enchanter en grattant sur sa lyre

Et chanter le soleil et l'ardeur du printemps,

Versifier la nature en un rire éclatant

Et t'offrir le bonheur en des mots qu'il inspire.

 

Mais le soir est passé, la nuit fait place au jour

Et le temps passe aussi, sans espoir, sans amour,

Mon coeur était joyeux, toi tu étais farouche.

 

J'avais rêvé, vois-tu, de cueillir un baiser

Et rêvé plus encor qu'il m'était refusé...

Mais tu me l'as donné, brusquement, sur la bouche.

 

Maguy Brunet (1932-2016), dans Moniteur du Caveau stéphanois, numéro 132/octobre 1984.

 

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Fleur d'art

 

Oui - Quel art jaloux dans Ta fine histoire !

Quels bibelots chers ! - Un bout de sonnet,

Un coeur gravé dans ta manière noire,

Des traits de cana à coups de stylet. -

 

Tout fier mon coeur porte à la boutonnière

Que tu lui taillas, un petit bouquet

D'immortelle rouge - Encor ta manière -

C'est du sang en fleur. Souvenir coquet.

 

Allons, pas de pleurs à notre mémoire !

- C'est la mâle-mort de l'amour ici -

Foin du myosotis, vieux sachet d'armoire !

 

Double femme, va !... Qu'un âne te braie !

Si tu n'étais fausse, eh serais-tu vraie ?...

L'amour est un duel : - Bien touché ! Merci.

 

Tristan Corbière (1845-1875). Source.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Suidés

 

          au cirque

un Nain muni d'un balai raccourci

          m'affligeait

autant que mur orbe d'église

cinq arbres gris près de Gien

encore le sanglier qui fouge

          Solitaire Sauvage

puissant massif épais et qui

          se défend de l'ennemi

          Sengle de nom

ou les cris d'effraie Tout

          m'afflige

et conspire à me renier tôt

décorporé piétiné enfoui

          dans la Vase

après outrageante naissance

 

Jude Stéfan (1930- ), Disparates, Paris, Gallimard, 2012.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

Douce et belle bouchelette

 

Ainsi, ma douce guerrière

Mon coeur, mon tout, ma lumière,

Vivons ensemble, vivons

Et suivons

 

Les doux sentiers de la jeunesse :

Aussi bien une vieillesse

Nous menace sur le port,

Qui, toute courbe et tremblante,

Nous entraîne chancelante

La maladie et la mort.

 

Rémy Belleau (1528-1577). Source.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

L'amour

 

Passer ses jours à désirer,
Sans trop savoir ce qu'on désire ;
Au même instant rire et pleurer,
Sans raison de pleurer et sans raison de rire ;
Redouter le matin et le soir souhaiter
D'avoir toujours droit de se plaindre,
Craindre quand on doit se flatter,
Et se flatter quand on doit craindre ;
Adorer, haïr son tourment ;
À la fois s'effrayer, se jouer des entraves ;
Glisser légèrement sur les affaires graves,
Pour traiter un rien gravement,
Se montrer tour à tour dissimulé, sincère,
Timide, audacieux, crédule, méfiant ;
Trembler en tout sacrifiant,
De n'en point encore assez faire ;
Soupçonner les amis qu'on devrait estimer ;
Être le jour, la nuit, en guerre avec soi-même ;
Voilà ce qu'on se plaint de sentir quand on aime,
Et de ne plus sentir quand on cesse d'aimer.

 

Adélaïde Dufrénoy (1765-1825). Source: Poésie.webnet.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.