Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 19:40

hebergeur image

Le Défi Littérature suisse court toujours, même s'il reste assez confidentiel et cherche encore ses candidats. Il n'en faut pas moins pour que je m'interroge sur la contribution helvétique à la cuvée 2012 de la rentrée littéraire (source de l'image). Et force est de constater que les livres écrits par des auteurs suisses sont bien présents dans la vague de publications de ce début d'automne - ou de fin d'été. Petit survol non exhaustif et parfaitement partial, avec la complicité de L'Hebdo, tout en admettant que je n'ai pas encore tout lu. Et si vous décidez de lire l'un de ces ouvrages, pensez au Défi...

 

Il paraît qu'Alex Capus, écrivain alémanique, fait son entrée dans le domaine franco-français par la grande porte. Celui qu'on surnomme d'ores et déjà "Le Roi d'Olten" (du titre d'un de ses livres, paru chez Campiche) intègre en effet l'écurie d'Actes Sud cet automne, avec "Léon et Louise", traduit par Emanuel Güntzburger. Ce roman narre une relation extraconjugale inspirée de la vie de ses propres aïeux. Et pour ceux qui aiment allier bons livres et bonne chère, on me souffle dans l'oreillette qu'Alex Capus est copropriétaire d'un bistrot à Olten, à l'enseigne du "Flügelrad" - un nom très ferroviaire, comme il se doit à Olten (il faudra que j'y aille); et d'ailleurs, le chemin de fer va bien à Alex Capus puisqu'il a signé une nouvelle pour illustrer le dernier rapport de gestion des CFF.

 

Prix Interallié 2010 pour "L'Amour nègre", blogueur impénitent, Jean-Michel Olivier revient cette année avec une suite à son roman primé, intitulée "Après l'orgie". Le thème de la tyrannie de l'image persiste, les personnages reviennent, et l'auteur confirme le talent de satiriste qu'on lui connaît. Le présent blog a déjà eu l'occasion de parler de lui, au sujet des excellents romans "La Vie mécène" et de "L'Amour fantôme". Ah - et chez les mêmes éditeurs, l'ample roman "La vérité sur l'affaire Harry Québert" de l'écrivain genevois Joël Dicker est actuellement en lice pour le prix Goncourt. La Tribune de Genève en parle... c'est une jolie consécration pour le premier roman d'un auteur qui n'a même pas trente ans.

 

Benoît Damon? Cet auteur genevois est édité par une petite maison de France voisine, mais ses "Trois visites à Charenton" constituent un extraordinaire exercice de style, mariant le côté rationnel, tracé au cordeau, du français classique (qui peut certes paraître un peu sage au début du roman), et les envolées lyriques soudain échevelées d'un monomaniaque de la guillotine. Les lecteurs les plus visuels verront même, dans ce roman, l'angle et le tranchant de la lame de la Veuve... Et visuel, il faut l'être un peu, puisque l'interlocuteur du narrateur n'est autre que le peintre Théodore Géricault.

 

Les lecteurs de ce blog (et une personne habituée des Dîners Livres Echanges) connaissent le talent poétique de Bastien Fournier, auteur de "Le Cri de Riehmers Hofgarten". Ce jeune écrivain valaisan récidive cet automne aux éditions de l'Aire avec "Phloé", un roman qui relate la quête sexuelle et mélancolique d'une adolescente - à Berlin, comme par hasard: l'auteur paraît revenir ainsi à d'anciens décors. Aux éditions de l'Aire toujours, Amélie Ardiot remonte une boîte à musique énigmatique: c'est "Malinconia", un roman aux allures fantastiques, bien ample après le court mais savoureux "Kitsune", dont il a été question ici aussi. J'ai hâte de découvrir!

 

Les éditions Mon Village publient les dernières oeuvres de deux écrivains vaudois dans le cadre de cette rentrée littéraire. J'ai déjà eu l'occasion de parler ici même de "Full sentimental" de Sabine Dormond, un recueil de nouvelles que j'ai dévoré. L'autre auteur est Gilles de Montmollin, écrivain d'Yverdon, qui poursuit une oeuvre romanesque axée sur la navigation (il avait donné "La Passagère de Stingray", dont j'avais parlé sur ce blog il y a quelque temps) en proposant à son lectorat "Latitude 58", roman historique se déroulant du côté de la Nouvelle-Zélande, à une époque où ces terres étaient pour ainsi dire inconnues. J'aurai l'occasion d'en reparler.

 

D'autres encore? Il semble que Quentin Mouron, révélation de la rentrée de janvier avec l'hallucinant récit de voyage "Au point d'effusion des égouts", confirme son talent cet automne avec "Notre-Dame-de-la-Merci"; je vous renvoie ici à l'article de Francis Richard et relève, incidemment, que son éditeur, un nouveau venu, paraît avoir plus d'un atout littéraire dans son catalogue. Daniel Fazan, dont j'avais évoqué en son temps "Morose foncé", revient avec "Millésime", son quatrième roman qui, sur fond de vignoble, met en scène deux hommes mariés - de quoi intriguer! 

 

Et parmi les auteurs suisses publiés chez les grands éditeurs français ou les maisons facilement disponibles en France, on notera encore "Prince d'orchestre" de Metin Arditi, devenu l'un des piliers de la maison d'édition Actes Sud. Je relève encore "Les lignes de ta paume" de Douna Loup, que les blogueuses et blogueurs connaissent parce qu'elle a décroché le Prix Biblioblog en 2011 avec "L'Embrasure". Il y a aussi "Le mineur et le canari" de Catherine Safonoff et "Le rêve des naturels" de l'helléniste Marie Gaulis chez Zoé. Quant à l'écrivain et journaliste Anne-Sylvie Sprenger, enfin, elle poursuit cet automne sa carrière d'écrivain avec "Autoportrait givré et dégradant", publié par Fayard.

 

Alors... bonne lecture, bonnes découvertes, la Suisse est avec vous! Il va de soi que la liste n'est pas complète. Pour aller plus loin, songez à Jan Marejko, Antonio Albanese, Jacques Guyonnet, Léonard Crot, Cédric Pignat, Dominique de Rivaz, Frédéric Pajak, Corinne Page...

 

Récapitulatif des ouvrages mentionnés:

 

Amélie Ardiot, Malinconia, Lausanne, L'Aire.

Metin Arditi, Prince d'orchestre, Arles, Actes Sud.

Alex Capus, Léon et Louise, Arles, Actes Sud.

Benoît Damon, Trois visites à Charenton, Seyssel, Champ-Vallon. 

Joël Dicker, La vérité sur l'affaire Harry Québert, Lausanne/Paris, L'Age d'homme/de Fallois.

Marie Gaulis, Le rêve des naturels, Genève, Zoé.

Douna Loup, Les lignes de ta paume, Paris, Mercure de France.

Gilles de Montmollin, Latitude 58, Sainte-Croix, Mon Village.

Sabine Dormond, Full sentimental, Sainte-Croix, Mon Village.

Bastien Fournier, Phloé, Lausanne, L'Aire.

Quentin Mouron, Notre-Dame-de-la-Merci, La Chaux-de-Fonds, Olivier Morattel.

Jean-Michel Olivier, Après l'orgie, Lausanne/Paris, L'Age d'homme/de Fallois.

Catherine Safonoff, Le mineur et le canari, Genève, Zoé.

Anne-Sylvie Sprenger, Autoportrait givré et dégradant, Paris, Fayard.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi Littérature suisse
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 20:10

hebergeur imageC'est Lystig qui s'y colle, avec le roman "YXSOS ou le Songe d'Eve" de Pierre de Grandi, un écrivain qui fut directeur du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) de Lausanne. Elle en parle ici:

 

http://loiseaulyre.canalblog.com/archives/2012/08/21/23506744.html

 

Merci et bravo pour cette participation! A noter que cet ouvrage rare a déjà été évoqué sur ce blog, ainsi que chez Livrogne.

 

Il est toujours temps de participer au Défi Littérature suisse... la rentrée littéraire peut vous en donner l'occasion, entre autres avec Jean-François Haas, Jean-Michel Olivier (prix Interallié 2010) ou Anne-Sylvie Sprenger. Il faudrait que je fasse un billet spécifique...

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi Littérature suisse
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 20:24

hebergeur imageMonsieur Lhisbei s'est plongé dans "Vestiges" de Laurence Suhner, et il en parle! Cela se passe ici:

 

http://rsfblog.canalblog.com/archives/2012/07/13/24665601.html

 

Il est à noter que ce roman de science-fiction a eu les honneurs de la presse romande deux fois cette semaine... c'est donc peu de dire que le billet de blog de Monsieur Lhisbei surfe sur l'actualité la plus brûlante!

 

Et n'hésitez pas à participer au Défi Littérature suisse: il court jusqu'à la fin de l'année et permet de découvrir plus d'une perle.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi Littérature suisse
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 20:31

hebergeur imageUn roman policier suisse est à l'honneur chez Kalistina, pour le défi Littérature suisse. Il s'agit de "Kroch & Co" de Friedrich Glauser - et c'est ici que ça se passe:

 

http://kalistina.over-blog.com/article-kroch-co-de-friedrich-glauser-106709441.html 

 

Merci pour cette participation polardesque! Le défi est toujours ouvert... et la rentrée littéraire charriera son lot de romans d'écrivains suisses. Ouvrez l'oeil!

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi Littérature suisse
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 21:43

"Heptagone" de Georges Panchard vient de sortir (ça date du 30 avril 2012), et Lhisbei en parle déjà!

 

C'est ici: http://rsfblog.canalblog.com/archives/2012/05/09/24209468.html

 

Georges Panchard, son auteur, est un voisin pour moi, puisqu'il est de Fribourg. C'est une réponse de proximité au Défi Littérature suisse! Il est à noter que "Heptagone" est lié à "Forteresse", dont Lhisbei parlait déjà il y a quelque temps.

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi Littérature suisse
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 21:28

hebergeur imageLystig vient d'apporter sa contribution au Défi Littérature suisse, sous la forme d'une chronique d'un numéro de la "Revue historique vaudoise". Il y est question des "Réformes religieuses en pays de Vaud" - un domaine pointu mais passionnant!

 

C'est ici que ça se passe:

 

 http://loiseaulyre.canalblog.com/archives/2012/02/12/23498773.html

 

Bravo et merci! La Suisse reste en vedette ici... alors, à vous de jouer!

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi Littérature suisse
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 20:56

hebergeur imageDes nouvelles du Défi Littérature suisse: d'une part, j'ai commis un logo! Un peu rudimentaire, j'en conviens, mais je suis fort mal équipé pour tout ce qui touche au dessin. Enfin, je vous laisse juges...!

 

Et puis, à la suite de quelques demandes, voici quelques noms d'auteurs suisses. Certains se trouvent facilement en librairie, d'autres nécessitent quelques recherches supplémentaires... allons-y! La liste n'est certes pas complète; vous saurez peut-être l'allonger; et j'espère que les auteurs que j'aurais pu oublier ne m'en voudront pas...

 

Les classiques et les primés:

Tout le monde connaît Jacques Chessex, auteur prolifique s'il en est: on en parle régulièrement dans la blogosphère du livre (Yoshi lui a consacré un défi). Il faudrait pour ma part que je lise un jour "L'Ogre", qui se passe dans la ville où j'habite. Parmi les classiques, citons aussi Albert Cohen (naturalisé suisse en 1919), auteur de "Belle du Seigneur", recevable aussi pour le Défi des Mille si l'édition est assez longue. Plus ancien, il y a Jean-Jacques Rousseau, Genevois bon teint, ou Charles-Ferdinand Ramuz, dont le nom a été prononcé pour un éventuel Prix Nobel. En parlant de Prix Nobel, deux Suisses l'ont obtenu: Carl Spitteler, un peu oublié, et Hermann Hesse, qui est bien resté dans les mémoires... Autres auteurs primés, enfin: André Klopmann, seul Suisse à avoir décroché le prix du Quai des Orfèvres pour "Crève, l'écran" (2002), Jean-Michel Olivier, blogueur, auteur de "La Vie mécène" et prix Interallié 2010 pour "L'Amour nègre", et Corinne Desarzens, distinguée par l'Académie française.

 

Honneur aux dames...:

La première femme écrivain de Suisse à laquelle on pense est sans doute Anne Cuneo, auteur de plusieurs romans historiques. Bon nombre d'entre eux (je pense au "Maître de Garamond" ou au "Trajet d'une rivière") ont paru dans des collections de poche françaises de large diffusion. J'ai par ailleurs beaucoup aimé mes lectures de Monique Saint-Hélier, dont l'écriture est extrêmement poétique. Je souhaite également citer ici Catherine Gaillard Sarron, auteur de "Un fauteuil pour trois" et nouvelliste qui monte, et Annik Mahaim... A noter enfin que Noëlle Revaz, qui publie chez Gallimard, est suisse aussi.

 

Littératures non francophones:

Certains auteurs suisses de langue allemande ont été traduits. Le plus célèbre des auteurs vivants alémaniques est sans doute Martin Suter, auteur de best-sellers tels que "La face cachée de la Lune" ou "Small World", qui offrent un regard distancé, voire ironique, sur la bonne société zurichoise. Côté classiques, je cite encore Max Frisch et le dramaturge Friedrich Dürrenmatt, qui fait l'objet d'un défi chez Zarline et dont je vous ai donné un avant-goût en décembre dernier. Peter Stamm a également été traduit en français. Les curieux goûteront aussi "Tripes en surgelé" de Claudia Cadruvi, un roman policier traduit du romanche et paru chez Plaisir de Lire.

 

Spécial copinage:

J'ai aussi quelques amis écrivains - à commencer par mon propre éditeur, Laurent Coos, qui s'est spécialisé dans le fantastique et l'épouvante au fil d'une douzaine de romans. Côté fantastique, citons encore Tiffany Schneuwly, dont les romans paraissent chez Mon Petit Editeur, et Jacques Guyonnet, qui écrit sans relâche des récits à la fois érudits et complètement fous. J'invite les curieux à aller voir ce que fait Michaël Perruchoud, écrivain genevois désormais installé à Fribourg, et à prendre connaissance de sa maison d'édition (d'auteurs suisses...). On n'oubliera pas non plus Marie-Christine Buffat, qui a été active dans la blogosphère il y a quelques années et a publié l'an dernier, chez Xenia, "La Toupie", un témoignage sur l'hyperactivité. Je pourrais encore citer Annick Geinoz, Jacqueline Sudan-Trehern, Claude Maier et les membres de la Société fribourgeoise des écrivains, l'humaniste genevois Jon Goetelen, Mélanie Richoz, Barbara Saladin (pour ceux qui lisent en allemand), Isabelle Flükiger (qui blogue et a signé l'automne dernier un savoureux "Best-Seller")...

 

Quelques maisons d'édition:

Editions Bernard Campiche
Editions Zoé

Editions de l'Aire

Cousu Mouche/Faim de siècle

Encre fraîche

Xenia

L'Age d'Homme

Plaisir de lire

L'Hèbe 

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi Littérature suisse
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 22:03

Chose promise, chose due, et il était permis de s'y attendre: dans l'esprit du challenge "Littérature belge" de Reka, je lance le Défi "littérature suisse"! Le principe est simple, comme à l'accoutumée: les participants s'engagent à lire, durant toute l'année 2012, au moins un livre écrit par un écrivain suisse - d'expression française, allemande, italienne voire romanche, peu importe. Poésie, théâtre ou roman, le genre littéraire n'importe pas non plus! Enfin, ce qui importe, c'est bien la "suissité" de l'écrivain, indépendamment de son lieu d'édition: même si Noëlle Revaz a par exemple trouvé un éditeur à Paris, il est possible de lire ses romans dans le cadre de ce contexte parce qu'elle est bien suisse.

 

S'il y a une limite inférieure d'un seul livre, il n'y a pas de plafond! N'hésitez donc pas à lire autant d'ouvrages que vous le souhaitez dans le cadre de ce défi: si le pays est petit, sa littérature est vaste. Je vous souhaite donc de bonnes lectures, riches en découvertes - n'hésitez pas à aller plus loin que les classiques, tels que Jacques Chessex, Martin Suter, Jean-Jacques Rousseau ou Peter Stamm. Il est par ailleurs tout à fait admissible de combiner le Défi suisse avec d'autres défis, par exemple le Défi des Mille (pour les courageux qui souhaiteraient s'atteler à la lecture des 17000 pages du "Journal intime" de l'auteur genevois Henri-Frédéric Amiel, par exemple), puisque les deux défis vont coexister durant un an.

 

Alors, bienvenue en Suisse! Le Défi suisse sera clôturé au 31 décembre 2012. Veuillez inscrire vos participations au-dessous du présent billet; je relaierai, comme d'habitude.   

 

P.-S.: je cherche encore une idée de logo convaincante...

 

 

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi Littérature suisse
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.