Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 22:31

hebergeur imageEn marge de ma lecture de "Battle Royale" de Koushun Takami (billet ici), je me suis amusé à produire un petit quiz sur ce roman. Il vous est possible d'y répondre sur Babelio, en cliquant sur la saisissante reproduction de la couverture du livre, ci-contre.

 

Bon courage!

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 21:31

hebergeur imageLa nouvelle en a surpris plus d'un: Benoît XVI, pape catholique (photo), a choisi de se retirer de ses fonctions d'évêque de Rome. Un événement suffisamment rare pour qu'il mérite qu'on agite quelque poussière. Et côté lecteurs, que faire si l'on veut suivre la tendance? La papauté a inspiré les écrivains, d'inspiration catholique ou non, pour la bénir ou la vilipender. Dès lors, les suggestions ne manquent pas. En toute modestie, voici deux ou trois suggestions:

 

- Les aficionados de la liturgie n'hésiteront pas à mettre le nez dans la prose de Joseph Ratzinger lui-même... avant qu'il ne devienne Benoît XVI, il a en effet donné L'Esprit de la liturgie, un ouvrage dont le début est un peu difficile, mais dont l'essentiel reste accessible au fidèle normal et ne saurait révolter celles et ceux qui ont déjà creusé le sujet. Rétrograde? Certainement pas. Conservateur? Sans doute, d'autant plus que l'auteur rappelle que le grégorien reste la musique de l'église catholique. Mais, pour ce qui est de mes souvenirs de lecteur, ce conservatisme doit être vu dans le bon sens du terme: l'Eglise se veut un point de repère solide dans un monde en perpétuelle mutation, et c'est dans cet esprit qu'il faut voir cet ouvrage.

 

- Les amateurs d'histoire s'offusqueront ou s'ébaudiront des deux volumes des "Borgia" de Claude Mossé: Les Fauves et La Chair et le Sang. Ce sont des romans solidement construits, efficaces à défaut d'être géniaux, qui devraient séduire les amateurs d'intrigues sur fond historique. Sur le même sujet, je garde un souvenir plus lointain de "La Rome des Borgia" de Guillaume Apollinaire - tout au plus me semble-t-il qu'on s'empoisonne beaucoup dans ce roman. Il est à noter, enfin, que d'autres écrivains ont tâté de la sulfureuse épopée des Borgia; je vous laisse découvrir ce monde romanesque.

 

- Dans un domaine plus récent, je garde aussi un très, très bon souvenir du roman Le dernier Pape de Gabriel Véraldi et Jacques Paternot, qui a hélas été trop peu lu (éd. L'Age d'Homme). Se fondant sur une légende qu'on raconte aux touristes qui visitent le Vatican, l'auteur imagine la crise mondiale que pourrait générer la déclaration d'un pape au sujet de la fin de sa fonction. Cela lui sert de prétexte pour retracer trois quarts de siècle d'histoire, entre coulisses du Vatican, chute du communisme et arcanes de la politique. C'est du costaud, mais les amateurs de politique-fiction y trouveront leur compte, dans un texte solidement documenté (les références sont données en fin d'ouvrage) qui ne les prend pas pour des abrutis. Amateurs d'intrigues, foncez, c'est du lourd.

 

- A noter qu'aujourd'hui même, Edouard Brasey doit avoir le sourire: l'un des ses romans s'intitule justement Le dernier pape. Il faudra encore que je le lise, mais j'ai justement tiqué, en voyant ce titre, parce que c'est le même que celui du roman de Gabriel Véraldi et Jacques Paternot. 

 

- Les plus curieux et les nostalgiques de Jean-Paul II se jetteront avec profit sur "La Boutique de l'orfèvre", pièce de théâtre de Karol Vojtyla. Je ne peux pas en dire beaucoup plus parce que je ne l'ai pas vue, hélas...

 

- Et j'allais oublier Le Martyre du pape Kevin de Michaël Perruchoud, fulgurant roman d'anticipation qui imagine qu'un jeune homme cool (32 ans, surfeur) est nommé pape... victime de communicants intéressés, saura-t-il remplir sa mission de réévangélisation? L'auteur interroge ses lecteurs sur le mode humoristique, quitte à oser l'outrance et le deuxième degré dans un roman qui se souvient des épisodes burlesques de l'actualité de son époque. 

 

C'est peu de chose, et plus d'un d'entre vous pourra facilement allonger la liste des lectures papales, j'en suis persuadé. Le tout pourra être lu tout en dégustant un Châteauneuf-du-Pape ou un petit vin plus rare - par exemple l'une des déclinaisons du Pape Noir. Certains verront une vision d'avenir dans tout cela, d'autres feront d'illusoires pronostics en éclusant moult canons et en tournant moult pages; pour moi, avec ou sans souverain pontife, c'est surtout une occasion de trinquer à la santé des êtres chers!

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 23:59

hebergeur imageAmies lectrices, amis lecteurs, visiteurs et visiteuses de passage ou fidèles de ces lieux, je vous souhaite une excellente nouvelle année 2013! Qu'elle soit synonyme pour vous de bonne santé et de bonheur, et qu'elle vous apporte tout ce dont vous pouvez rêver: succès, joie de vivre, amour, amitié, bonnes lectures et plaisirs de toute sorte.

 

Bises et mains serrées à toutes et à tous, et à bientôt pour de nouvelles aventures!

 

Source de l'illustration: Le Trip.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 18:00

hebergeur image

hebergeur imageA l'heure où ce billet paraît, je suis en train d'égrener des notes de chants de Noël au clavier de l'orgue de l'église de Morlon (photo) - la messe de minuit y est anticipée de quelques heures. C'est donc de là que, de tout coeur, je vous souhaite, amies visiteuses et amis visiteurs de ce blog, une belle et sainte fête de Noël. Beaucoup de bonheur en ces jours de fête, à vous et à celles et ceux qui vous sont chers.

 

Source de l'autre image ici.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 21:23

hebergeur image

 

Une fois n'est pas coutume, je me fais le relais d'un concours sur l'eau, organisé par les Services industriels de Genève. Le principe est extrêmement créatif, puisqu'il s'agit de créer un slogan relatif à l'eau, à utiliser sur un T-Shirt.

 

Comme c'est souvent le cas sur Internet, les propositions sont soumises au vote des internautes. J'ai gambergé et j'ai imaginé un truc tout simple tout bête, à découvrir et à partager ici! A la sortie, trois projets seront primés, en fonction du meilleur slogan et de la meilleure illustration - le troisième prix étant un "prix spécial du jury". Les trois gagnants verront leur projet concrétisé sur un vrai T-Shirt, et des "z'ipad trois" les attendent aussi. Le bénéfice de la commercialisation des T-Shirts primés ira à des organisations humanitaires en relation avec l'eau.

 

Autant dire que votre participation, amis visiteurs de ce blog, est bienvenue. Le concours se passe sur le très beau site Internet http://www.eaudegeneve.ch. Vous n'avez pas Facebook? L'organisateur a tout prévu et vous renvoie au site http://eaudegeneve.likes-you.com.

 

Alors, qui se jette à l'eau? Qui va mouiller sa chemise? Le jeu est ouvert jusqu'au 14 juin, et si j'ai bien compris, il est ouvert aux quelques milliards d'êtres humains qui peuplent la planète Terre, seuls les collaborateurs des services Communication et marketing des Services industriels de Genève et les collaborateurs des agences de pub Anksen et Euro ERSG Genève et leurs proches en sont exclus. En revanche, mes lecteurs d'outre-Jura et d'outre-tout ce qu'on veut devraient être les bienvenus à ce concours rafraîchissant et désaltérant.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 23:01

Easter Holidays UKQue ce soit pour vous le jour du Christ ressuscité ou une simple occasion de dévorer des oeufs ou des lapins en chocolat entouré de vos proches, je vous souhaite, amies lectrices et amis lecteurs, de joyeuses Pâques - à vous et à celles et ceux qui vous sont chers. Que cette journée de printemps soit belle pour vous!

 

Et à bientôt pour de nouvelles aventures.

 

Source de l'illustration.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 00:01

hebergeur imageVoici une photo sympa et inhabituelle de ma pile à lire, avec un clin d'oeil  à un des auteurs de la défunte rentrée littéraire 2011, pour vous donner une idée des réjouissances livresques qui m'attendent pour 2012... Tout cela pour vous souhaiter à toutes et à tous, amies et amis visiteurs de ce blog, habitués ou occasionnels, blogueurs ou simples lecteurs, une excellente nouvelle année! Qu'elle soit pour vous riche de belles expériences de lecture, de dégustations de bons vins et de bons petits plats et, surtout, de tous les instants de bonheur et de succès dont vous pouvez rêver. A bientôt!

   

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 22:06

nullUne page de l'histoire des transports publics de mon canton se tourne ce week-end: avec le changement d'horaire du 11 décembre (dimanche, donc), les bus directs qui relient Fribourg à Bulle, régulièrement surchargés aux heures de pointe, vont disparaître au profit d'une liaison ferroviaire de durée équivalente, passant par Romont. Cette liaison sera un élément du futur RER fribourgeois.

 

Pour moi, ce sera un changement d'habitudes! Et quelques souvenirs qui vont passer aux archives.

 

Les bus directs Bulle-Fribourg et Fribourg-Bulle ont en effet marqué ma petite vie, depuis ma période d'études à l'université de Fribourg. Je me souviens d'avoir acquis des pelletées d'abonnements de parcours mensuels pour aller, jour après jour, étudier la littérature française, la philologie romane, la linguistique et la musicologie dans la vénérable Alma Mater de Fribourg, depuis le domicile bullois de mes parents. Au début, les horaires étaient pratiques, en tout cas du point de vue mnémotechnique: le bus partait de Fribourg ou de Bulle à tous les .45. Plus tard, avec l'introduction de nouveaux horaires, ça s'est un peu corsé... mais à chaque fois, il a suffi de prendre le pli. Et de profiter de la grosse demi-heure de parcours (aller simple) pour me reposer... ou pour lire des centaines de pages d'auteurs classiques ou contemporains.

 

La liaison avait un défaut important, qui n'a été résolu qu'avec le changement d'horaire de décembre 2002, soit après mes études de lettres: le dernier bus pour Bulle partait avant 21 heures. Impossible, donc, d'aller me faire un concert, une toile ou une noce entre collègues étudiants le soir à Fribourg, ville qui recelait pourtant d'intéressantes possibilités de ce côté, surtout par rapport à la petite cité de Bulle. Résultat: j'ai pris, pendant la durée de mes études, l'habitude d'aller voir des films aux séances de 18 heures ou assimilées. Je pouvais ainsi rentrer chez moi (donc chez mes parents) avec le dernier bus - celui de 20 heures 45 - et, si le film était plus court que d'habitude, écluser un café en souplesse au buffet de la gare. Généralement en compagnie d'un livre.

 

Les infidélités? Il y en eut. Ces horaires peu confortables ont fait que pendant ma période de préparation d'examens ou au cours de mon stage au journal fribourgeois "La Liberté", j'ai préféré me déplacer en voiture, à bord d'une Opel Astra dont je me suis séparé depuis. Et puis, pour des raisons de simple agrément, il m'est arrivé d'emprunter, plutôt que le bus direct, l'un de ces bus qui s'arrêtent au moins une fois dans tous les villages qui se situent entre Bulle et Fribourg. Je garde quelques souvenirs émus de la ligne qui passe par Farvagny, particulièrement tortueuse: on a parfois l'impression que l'autobus revient sur ses pas et erre sans fin, avant de repartir plus loin en empruntant tous les chemins de traverse. Et si je me suis rendu jeudi matin à la messe de Morlon (où je suis organiste) avec le bus direct, j'ai justement choisi d'emprunter ce bus tortueux pour rentrer, histoire de revoir un peu de cette région que je sillonne trop peu depuis que je travaille aux CFF à Berne.

 

Et en parlant des CFF, avant que je ne me trouve un logement à Berne puis à Fribourg, j'ai pris chaque matin le premier bus Bulle-Fribourg pour me rendre à Berne - en 2002, ce n'était pas non plus un direct! Au retour, cependant, j'avais droit à une belle ligne droite, sans arrêt intermédiaire, via l'autoroute. Sans arrêt? Ou presque: alors que le bus direct ne s'arrêtait à l'origine qu'aux gares de Fribourg et Bulle, il a marqué, dans ses dernières années, un arrêt supplémentaire près des supermarchés bullois. Pratique pour aller faire ses courses... mais aussi pour accéder à certains quartiers résidentiels et au lycée.

 

A présent, les transports publics devraient m'offrir une solution impeccable pour mes soirs de répétition à Morlon: un train direct de Berne à Bulle, sans changement à Fribourg. Je me réjouis de voir cela... au plus tard à l'occasion de la répétition du 22 décembre, qui préparera la messe de minuit.

 

Photo: source. Le bus représenté n'assure pas une liaison directe, mais relie Bulle et Moléson-sur-Gruyères.  

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 09:18
1 Délivrer des Livres
2 LIRATOUVA
3 Les livres de George Sand et moi
4 Moi, Clara et les mots
5 Les Lectures De Liyah
6 Mille et une pages
7 Bric à Book
8 La bibliothèque malounienne
9 les agents littéraires
10 Mon coin lecture
11 Le blog de Galleane
12 My Lou Book
13 Répertoire de la Science Fiction
14 Les voyages immobiles de Madame Charlotte
15 val aime les livres
16 Chez dedalus
17 La bibliothèque de Noukette
18 Cynthia et ses contes défaits
19 Le grenier à livres
20 La Bibliothèque de Lilie !

 

Classement réalisé par Wikio.

 

Il est vrai qu'à présent, on ne dit plus Wikio, mais Ebuzzing... mais ça ne change pas grand-chose: je suis sorti du Top 20 littéraire. Les blogs tournent, montent, descendent, mais l'essentiel est que leurs animateurs se fassent plaisir!

 

Merci à Hérisson pour l'envoi de cette exclusivité!

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 20:33
1 Variae
2 SexActu
3 A toi l'honneur !, la suite...
4 Olympe et le plafond de verre
5 L'actu en patates
6 Mon avis t'intéresse
7 Ménilmontant, mais oui madame...
8 Les mots ont un sens
9 Al-Kanz
10 Etreintes digitales
11 W.I.P. (Work In Progress)
12 Un raleur de plus
13 Koztoujours
14 La Toile de David Abiker
15 Le Salon Beige
16 Journal d'un avocat
17 Alter Oueb
18 365 mots
19 Les 400 culs
20

Justice au singulier

 

Classement réalisé par Wikio

 

hebergeur imageIl est à noter que le "Top 20" des blogs "Société" constitue une brochette très diversifiée du monde des idées qu'on agite dans la blogosphère - à titre personnel, je n'y suis pas, étant présent dans les classements "Littérature", "Culture" et "Suisse". Bonne continuation et bon courage à toute cette belle brochette de blogueuses et blogueurs!

 

Source de l'illustration: ici.

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.