Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 21:00

hebergeur imageQui dit gewurztraminer pense immédiatement à l'Alsace et à ses splendides vins blancs. Qui aurait pensé, toutefois, qu'un vigneron suisse serait suffisamment avisé pour en planter du côté de Tartegnin (canton de Vaud) et d'en faire un vin? C'est ce que propose le Domaine de Chantemerle, où exercent Jean-Claude et Nicolas Jaccoud. Voici quelques rêveries sur son millésime 2010.

 

La bouteille est transparente, l'étiquette blanche est joliment illustrée, le bouchon n'est pas masqué par le rituel revêtement de plomb ou de plastique: avant même la dégustation, l'on se dit que c'est là un vin qui n'a rien à cacher. Sa robe jaune paille séduit, à ce moment déjà.

 

Et puis l'on verse, l'on hume, le front tendu dans un bel effort de concentration, le nez et le coeur ouverts à la surprise. Le nez est végétal, un peu herbé; le dégustateur qui ferme les yeux verra apparaître, dans son imagination, des champs de fleurs. Peut-être pensera-t-il à des odeurs de miel, mais si légères... lui viendront aussi à l'esprit des impressions de ferme, étonnantes sur un gewurztraminer. L'impression de fraîcheur et d'élégance persiste cependant. Autant dire qu'on a envie d'en savoir plus, en trempant les lèvres dans ce vin.

 

Disons-le donc: c'est un vin friand, complet et complexe, qui n'écoeure pas et révèle un soupçon de moelleuse douceur. Gage de fraîcheur, le côté herbé se confirme en bouche. Fraîcheur également lorsqu'il fait penser à des agrumes, des mandarines peut-être. Pour le dire tout net, c'est du miel à boire, l'infinie finesse en plus.

 

Le gewurztraminer de Jean-Claude et Nicolas Jaccoud s'avère donc des plus riches et épatants, à la fois parent des vins d'Alsace et s'en distançant: le terroir et l'expérience des vignerons auront fait leur ouvrage afin de donner un breuvage atypique en terre romande. Il est suffisamment léger pour se savourer en apéritif, bien frais; mais il appelle aussi le foie gras, qu'il accompagnera certainement sans complexe.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Plaisirs de bouche vin
commenter cet article

commentaires

L'Irrégulière 21/06/2013 13:17

Ahhhh, le Gewurtz... un régal avec des fryits de mer !

DF 21/06/2013 21:13

Et un gewurz suisse, en plus... miam! Et santé!

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.