Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 20:36

hebergeur imageLu dans le cadre des défis Vivent nos régions, Premier roman et Thrillers.

Lu par Gwen, La Livrophile, S. Lewerentz, MHF.

Le site de l’auteur et celui de l’éditeur.

 

A l’heure où l’écrivaine lausannoise Rachel Maeder fait paraître son deuxième roman, « Qui ne sait se taire nuit à son pays », il était grand temps pour moi de me plonger dans le premier de ses ouvrages littéraires, « Le Jugement de Seth ». Paru en 2012, il fait apparaître pour la première fois le personnage de Michael Kappeler, archiviste à l’université de Genève.

 

Genève ? On s’y croit. Les locaux de l’université sont bien présents, et même décrits, dans leur situation générale. Plus intéressant, le parc des Bastions et le mur des Réformateurs apparaissent régulièrement, dans ce qu’ils peuvent avoir de sinistre. Cela, sans parler des statues : il n’en faut pas moins pour installer une ambiance de scène de crime. Dans la langue de l’auteur, quelques helvétismes viennent appuyer cet ancrage résolument local et réussi.

 

Autre élément réussi : l’idée de départ. Si vous hantez les bibliothèques ou si vous êtes archiviste, sans doute connaissez-vous ces bibliothèques roulantes, sur rails, qu’on manœuvre avec des manivelles ou électriquement, qu’on appelle des « Compactus ». Peut-être avez-vous eu peur un jour de mourir, la tête accidentellement prise en étau entre deux de ces bibliothèques sur roulettes. Eh bien, l’auteur a osé ce point de départ accrocheur et original, envoyant ad patres le chercheur Adrien Meyer par ce moyen pour le moins cruel. Evidemment, cela n’a rien d’accidentel ici…

 

Enfin, le contexte égyptien ne manque pas d’épaisseur : l’auteure, titulaire d’un mastère en égyptologie, n’hésite pas à plonger dans le monde méconnu de la dynastie des Hyksos, ni à appuyer son roman sur un mystérieux document diplomatique qui a traversé les siècles. Le regard porté sur cet aspect paraît crédible aux yeux du lecteur.

 

Le récit va dès lors placer en concurrence l’archiviste Michael Kappeler, que tout accuse – ce que l’auteur démontre de manière implacable. Il va donc chercher le coupable afin de se disculper. Il parvient même à persuader la police de collaborer avec lui. Celle-ci est représentée un ensemble de personnes peu intelligentes, indisciplinées et sous-équipées. On peine un peu à croire que la police genevoise est à ce point mauvaise ! Cela dit, l’auteur convainc en mettant en scène des personnages ayant une certaine étoffe : un agent homophobe bien lourd qui cherche à coffrer un personnage homosexuel, une agente qui cherche à se faire sa place dans ce monde de mecs pas finauds en se démarquant…

 

Michael Kappeler lui-même représente la figure de l’étudiant célibataire typique, un peu bohème mais parfaitement dégourdi même avec un solide taux d’alcoolémie, tout à fait capable de mener des recherches en tous genres, qu’elles soient policières ou documentaires. Il se distingue par une gouaille qui m’a fort amusé. Il a un petit entourage fait d’amis et de professeurs, ce qui permet à l’auteur de dévoiler certains dessous de la vie universitaire, en particulier en suggérant, sans l’approfondir, la piste d’un trafic d’objets égyptiens antiques. Autant d’éléments qui lui donnent suffisamment d’étoffe pour qu’on ait envie de le retrouver dans un deuxième roman.

 

Rachel Maeder, Le Jugement de Seth, Lausanne, Plaisir de lire, 2012.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne 01/10/2013 22:27

J'espère que le suivant te plaira ! (et qu'il y en ait bien un !)

DF 02/10/2013 22:00

Il y en a bel et bien un, qui a été verni vendredi dernier; il est d'ores et déjà sur ma pile à lire. Il est sur une thématique plus récente: la Seconde guerre mondiale, vue depuis Vallorbe, à la frontière franco-suisse...

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.