Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 19:47

Il y a comme ça des dictées qu’il faut attraper au vol, parce que l’information vous tombe dessus le jour même de l’épreuve et que vous êtes disponible pour y participer. Et qu’en plus c’est près de chez vous, à portée d’un train à peu près direct. C’est comme ça que je suis tombé jeudi sur la dictée organisée en plein été à Romont par la librairie « La Rumeur » et sa responsable, Estelle Perritaz, à l’occasion de son deuxième anniversaire d’existence. Je m’y suis littéralement rendu à la sortie du bureau. Et en éternel Poulidor de l’orthographe, j’ai décroché la deuxième place.

 

 L’ambiance était quasi familiale pour cette épreuve, première du genre en Glâne : les participants étaient essentiellement des Romontois, enseignants ou autres, qui se tutoyaient et se connaissaient tous. Le plus célèbre d’entre eux était sans doute Jean-Claude Cornu, préfet du district. L’étage supérieur de la Tour du Sauvage, qui accueillait l’exercice, contenait à peine tous ces candidats, à chacun desquels étaient réservés une chaise, un porte-documents et trois feuilles de papier quadrillé. Et c’est à la sauce académique que chacun a été mangé : la responsable des réjouissances, Estelle Perritaz, a choisi un texte tiré de « La grammaire est une chanson douce », livre d’Erik Orsenna.

  

Ce choix appelle quelques considérations… certes, il n’y avait pas de pièges orthographiques notables ; il a même pu paraître facile à certains. Reste que le mode de correction a été assez unanimement considéré comme peu clément : si deux fautes identiques se présentaient, elles comptaient deux fois ; d’autre part, les fautes de ponctuation comptaient également – le but étant de recréer à l’identique la prose de l’Immortel Erik Orsenna. Cela, dans toutes ses finesses – y compris la graphie de « Monsieur Henri », que certains ont préféré renommer « Monsieur Henry ». Reste que l’essentiel est que tout le monde s’est retrouvé logé à la même enseigne !

 

L’épreuve a donc permis de découvrir un beau texte, dicté avec habileté dans une ambiance studieuse. Un apéritif attendait les candidats au terme de l’épreuve : après tout, écrire, ça donne soif ! Et c’est un verre de blanc ou de rouge à la main que les candidats ont fait connaissance des auteurs des meilleures copies, et se sont accordés à dire qu'il faudrait remettre ça l'année suivante. Responsable de trois fautes (dont deux fois la même – et à chaque fois des erreurs de majuscules, également comptées !), j’ai été coiffé sur le fil par une candidate qui n’en a fait que deux… Cela m’a permis de rentrer avec un Robert 2011 flambant neuf sous le bras – de quoi me mettre à jour !

 

Photo : Wikipedia. La Tour du Sauvage est le bâtiment de droite.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Langue française
commenter cet article

commentaires

seomarketingwebs.com 26/06/2014 13:56

It was nice to go through the experience you had during the dictation of flight Romont. The locations are beautiful and I think the lifestyle followed there is very close to nature. It is clear from the post that the dictation went really well. Thanks for posting.

Alex-Mot-à-Mots 21/08/2010 18:12


Bravo pour cette second eplace, va falloir que je fasse attention à mon orthographe....


Daniel Fattore 21/08/2010 20:53



Merci!
A Romont, il se pourrait qu'une épreuve semblable soit organisée l'an prochain... Sinon, des dictées ont lieu un peu partout en France tout au long de l'année.



Mélusine 19/08/2010 08:44


En voilà une idée originale :-)
Félicitations pour ton résultat !


Daniel Fattore 19/08/2010 22:32



J'aime bien participer à des dictées de temps en temps, en Suisse ou en France... voire plus loin, si ça se présente! Merci pour les félicitations...



Gwenaelle 17/08/2010 15:41


Une belle et bonne idée, cette dictée prise au vol... et qui se termine bien! Pourquoi te qualifies-tu d'"éternel Poulidor de l'orthographe"? Tu as déjà participé à d'autres dictées?


Daniel Fattore 17/08/2010 20:35



Effectivement, je hante les concours d'orthographe, en Suisse et en France! J'ai mes habitudes en Creuse (Saint-Vaury) et à Saint-Etienne, et ces dictées m'ont aussi amené du côté de Grenoble. Et
il m'est souvent arrivé d'être deuxième... ou alors d'échouer au pied du podium.



Didi 16/08/2010 20:15


Bon il reste encore plus de deux mois en tout cas si tu viens ça sera avec plaisir que je viendrais te saluer !


Daniel Fattore 16/08/2010 20:50



Je te tiens au courant! :-)



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.