Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 20:59

hebergeur imageCeux qui étaient sur Facebook dimanche soir le savent: en matière de management de pile à lire, j'ai décidé de passer à l'acte. Je l'ai signalé au moyen d'un statut suffisamment général pour ne pas trop me mouiller, et suffisamment précis pour que tout le monde sache que j'ai passé ma soirée à agiter des livres. Je me permets donc, avec ce billet (qui fait suite à toute une série), de vous faire part des essais, erreurs et trouvailles qui ont accompagné cette modeste démarche dominicale. Enfin, modeste... cinq cents bouquins à caser, quand même! Un véritable défi logistique...

 

Au départ, j'étais parti sur une idée assez précise, dont la ligne directrice aurait été l'ancienneté des ouvrages. Deux soucis, vite résolus: la date d'édition des livres de poche ne correspond pas toujours à la date de la première édition du livre. Et souvent, les livres publiés au moyen de Lulu.com sont sans date. Dans le premier cas, j'ai tranché en faveur de la date d'impression du livre. Et dans le deuxième, j'ai dû me résoudre à interroger Lulu.com, qui m'a semblé donner des dates peu plausibles: certains ouvrages me semblent traîner dans ma pile à lire depuis plus longtemps que ce qu'indique le site d'impression à la demande. Sans doute Lulu indique-t-il la date de la dernière modification par le responsable de la publication.

 

Cela m'a permis de dégager quelques tendances en faisant des tas de livres, plus ou moins grands. La première est que j'ai un retard certain sur mes lectures du vingtième siècle - date de parution ou d'impression bien sûr. En revanche, jusqu'à 2005 environ, les tas restent modestes: j'aurais pu, sans trop traîner, me faire une série de lectures "2001" avec Richard Millet en guest star, par exemple - par exemple à l'occasion d'un Read-A-Thon. Forte progression en 2006, trou en 2007, puis surreprésentation étonnante de l'année 2008... il est possible que l'année 2007 ait profité du début de ce blog et, peut-être, de ma participation à la Confrérie des 10001 pages; mais la surreprésentation de 2008 reste un mystère, d'autant plus que j'ai lu pas mal d'ouvrages de cette année-là ces derniers temps - par exemple "Emile et les menteurs" d'Alain Besançon, ou "Rater mieux" de Géraldine Barbe, dont je vous reparlerai tout bientôt. Quant aux dernières années (2010, 2011), elles étaient d'une importance certaine - mais comparable voire inférieure à 2008...

 

Irrégularités, donc. Dès lors, je me suis demandé s'il valait bien la peine de classer par année. Je me serais senti obligé, du coup, de lire les plus vieux livres, et donc à jouer un rôle de voiture-balai pas forcément génial dans la blogosphère (à propos, qui a pensé à créer un challenge "lisez les plus vieux livres de votre PAL, et faites plein de liens avec les copines et copains archéologues qui font pareil"?). Le tri était fait, mais la question logistique perdurait: j'avais plein de piles, des grandes, des petites, avec des livres de tailles diverses, et nulle part où mettre tout cela de manière convenablement ordrée. 

 

Alors j'ai changé mon fusil d'épaule, et j'ai recréé des piles en fonction de la taille des ouvrages: trois colonnes pour les poches, quatre pour les ouvrages de taille moyenne, trois pour les tout gros.

 

"C'était bien la peine, c'est toujours le bordel!", me direz-vous, non sans raison pensez-vous. Reste que l'opération présente au moins trois avantages à mon avis. Les voici - au-delà de l'indispensable dépoussiérage: 

 

  • Cela m'a permis d'éjecter quelques livres. Sont sortis de ma pile à lire les ouvrages datant d'avant l'an 2001, à quelques exceptions près (en particulier les achats récents, par exemple "Les hauts-fonds" de Sophie Avon), et les ouvrages de nature universitaire. Un livre en allemand a sauté aussi; un autre subsiste: "Sieben Inseln, sieben Krimis" de l'auteure bâloise Barbara Saladin.
  • Deux piles spécifiques se sont dégagées: la pile de la rentrée littéraire d'automne 2012 (pour le défi de Sophie  Hérisson) et la pile des écrivains de Saint-Etienne et environs, et des écrivains amis. J'essaierai de donner à ces derniers une priorité particulière.
  • Ma pile à lire repose sur trois tables gigognes depuis le début 2003. Je les ai disposées de façon espacée, afin d'assurer une visibilité maximale - et en particulier de faire en sorte que tous les titres soient lisibles. Cela, notamment en espaçant les tables et en ménageant un espace entre elles et la bibliothèque qui se trouve derrière.
  • L'exercice m'a permis de créer des piles harmonieuses et de hauteur raisonnable, susceptibles d'éviter des effondrements intempestifs. Evidemment, le côté pittoresque et foutraque disparaît...
  • Enfin, j'ai pu faire remonter des ouvrages anciens et les rendre plus accessibles; et donc, pour ainsi dire, j'ai redécouvert quelques trésors de ma pile à lire.

 

Après, j'ai eu le dos en compote, vous vous en doutez. Mais je me réjouis d'attaquer ce monstre dûment rafraîchi... et de vous faire partager mes impressions face à cette montagne de trésors livresques. Affaire à suivre, comme qui dirait!

 

Et vous, vous arrive-t-il de revoir votre pile à lire de fond en comble?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Littératures
commenter cet article

commentaires

Philisine Cave 16/02/2013 10:19

Ah ouais quand même ! Daniel 1- Phiphi 0000000000
Bises

Daniel Fattore 16/02/2013 19:15



Et encore, là, c'est après que j'ai fait de l'ordre... Bises à toi, bon dimanche!



dasola 20/01/2013 13:17

Bonjour, merci pour ce billet qui m'ouvre des horizons. Mon problèmes et que j'ai des petites piles à lire partout par terre. Les PAL anciennes sont rangées comme elles peuvent et je n'y touche pas
au grand dam de mon copain. Et j'ai tendance à lire les derniers livres achetés et comme j'achète plus vite que je ne lis (en j'en lis pas mal), je ne m'en sort pas. Au printemps, c'est dit, je
sors toutes mes "vieilles" PAL et je trie. Bon dimanche enneigé et avec du retard, excellente année 2013.

Daniel Fattore 21/01/2013 23:32



Je t'en prie! :-) Je me suis pas mal amusé à rédiger ces billets sur le management d'une pile à lire, et finalement, je suis assez content d'avoir trouvé une solution praticable. Le résultat est
cependant que j'ai aussi dû accepter d'avoir trois mini-PAL: celle des écrivains amis, celle de la rentrée littéraire 2012 (qui intégrera la PAL ordinaire au moment de la rentrée 2013) et celle
des ouvrages d'Albert Camus. En revanche, je trie et expurge assez peu...

Je te souhaite une bonne année aussi - merci pour tes voeux! Et bonne semaine à toi.



Valérie 06/12/2012 15:11

Ma Pal est mélangée aux autres livres, donc je ne la revois jamais de fond en comble et ainsi, ne risque pas de me faire mal au dos.

Daniel Fattore 06/12/2012 22:32



J'avais aussi une pile à lire mélangée aux autres livres - mais c'était il y a longtemps... j'ai assez vite opté pour des lieux séparés, pour une meilleure visibilité: il fut un temps où
j'achetais pas mal d'ouvrages d'occasion, ce qui finissait par générer un certain mélange.



Cécile de Quoide9 05/12/2012 17:13

ça ne s'appelle plus une pile à lire mais un mètre cube à lire... j'ai l'impression d'être battue avec mes pauvres 4 cartons à lire !!! (que je n'ouvre pas par peur d'être décourager ce qui ne
risque pas d'en faire diminuer le nombre)

Daniel Fattore 05/12/2012 21:19



Un mètre cube, à vue de nez on y est! J'ai un tout petit peu expurgé, entre autres en mettant de côté les livres écrits par des amis écrivains proches et les fruits de la rentrée littéraire 2012.
Et dès que je peux, je tape dedans; mais entre les livres que je chronique pour "La Liberté" et les partenariats, cette pile à lire fait figure de délassement, si lourde qu'elle paraisse!



Eléa 27/11/2012 20:42

J'ai adoré ton article et j'ai failli mourir de rire ! Premièrement heureusement que tu n'as pas de chat, car il se ferait un plaisir de faire bouger tes piles, voir de donner un petit coup pour
faire tomber tout l'ensemble ;-) et côté vieux livres je voulais te rassurer, je possède des livres achetés il y a 20-25 ans .. .. et pas encore lu !! mais je ne désespère pas.

Daniel Fattore 27/11/2012 21:38



Pas de chat, en effet! Cela aurait effectivement posé d'autres questions d'organisation de la pile à lire. Cela dit, la mienne est un peu en hauteur; cela constitue peut-être une certaine
protection.

J'ai aussi quelques antiquités dans mes acquisitions; j'ai décidé d'en éliminer une bonne part, simplement parce que je ne suis plus le même qu'à la fin du vingtième siècle... Mais ma pile à lire
recèle quelques anciens ouvrages, acquis récemment. Je me réjouis de les lire et d'en parler!

Je te souhaite de bonnes lectures - anciennes ou modernes!



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.