Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 20:42

hebergeur imageDonner des prénoms aux neuf gratte-ciel qui constituent ma pile à lire, comme proposé dans un premier billet, est un exercice sympathique mais peu efficace pour gérer vraiment un stock d'ouvrages qui dépasse, depuis peu (et de peu, allez...) les 500 volumes. Dès lors, je me gratte la tête pour trouver de meilleures solutions permettant d'éviter que certains ouvrages s'encroûtent. Le problème du système actuel, en effet, c'est que je tape toujours (ou presque) dans les ouvrages du haut, donc les plus récents. Un phénomène encore accru par la peur de voir l'édifice s'effondrer sur ma tête si je m'aventure plus bas!

 

L'idée m'est donc venue de classer plutôt les ouvrages par date. Date d'entrée dans la pile à lire? Difficile: il n'est pas forcément évident de dater une acquisition, et ma pile à lire a quand même une vingtaine d'années dans les pattes. L'idéal serait, dès lors, d'empiler verticalement les ouvrages en fonction d'une date d'impression, en groupant les années par un certain nombre, d'autant plus grand (j'espère!) que les années sont anciennes - je dois avoir un vieux Gide dans la pile, il sera bien seul à remonter à la première moitié du vingtième siècle (1). Le tout, en faisant en sorte qu'il y ait autant d'"Empire State Buildings" qu'à présent, ou un de plus - espace oblige.

 

Petit souci: la taille des ouvrages. Un ensemble de piles conçu selon la taille des ouvrages présente l'avantage de l'homogénéité en matière de dimensions, donc peut-être de stabilité. Un tri en fonction des années devrait dès lors déterminer des piles larges à la base (les formats best-seller) et petites vers le haut (les poches). Gageons qu'en faisant ainsi, les gratte-ciel vont prendre des allures de ziggourats mésopotamiennes, ce qui ne serait pas déplaisant après des années de Manhattan. Défaut du système: globalement, ce seront les livres de poche qui seront favorisés au moment du choix. Quoique...

 

... mais avantage, compte tenu d'un système qui privilégie l'empilage: il va être possible de mieux tenir compte de l'ancienneté des livres en vue des lectures. Et de redécouvrir quelques trésors un peu oubliés à l'ombre des gratte-ciel, ou devenus inaccessibles.Bon, du coup, ce sont les nouveautés qui vont devoir attendre...

 

J'y réfléchis encore...

 

(1) A propos, tiens, une idée de défi: lire des livres qui datent du siècle dernier, dans leur édition originale (genre "les stars de la rentrée littéraire 1974")... à creuser - avis lancé aux amateurs de librairies d'occasion!

 

Source de l'illustration.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Littératures
commenter cet article

commentaires

Didi 10/06/2012 21:51

Bonjour Daniel,
tes cogitations palesques me font rigoler. Remarque c'est plus facile pour moi ma PAL est beaucoup moins importantes que la tienne :-)
Tu vas bien trouver une solution !
Bises

Daniel Fattore 10/06/2012 22:24



... et encore, je ne suis pas au bout de mes réflexions; il en viendra encore!



Cynthia 09/06/2012 00:02

J'avais suggéré à George (qui possède également plus de 500 titres dans sa PAL) de faire don de toute sa PAL à une bibliothèque à condition de pouvoir emprunter des ouvrages quand elle le
voulait.
Je me demande bien pourquoi elle a refusé ^^

Daniel Fattore 09/06/2012 19:55



Hé hé... l'attachement au livre prime! :-) Dans un prochain billet, je pourrais aborder la question de la logistique des très grandes piles à lire...



Eléa 03/06/2012 16:29

Quel dilemne .. mais c'est clair ça mérite réflexion ;-) Peut être mettre les nouveautés à part et choisir une pile existante et lire un max de livres pendant 2 mois, ensuite tu changes de piles et
ainsi de suite, comme ça toutes les piles ont 2 mois de gloire.

Daniel Fattore 06/06/2012 00:36



J'ai essayé la tactique de la concentration sur une pile existante; c'est vrai que c'est motivant: on voit quelque chose qui diminue... Mettre les nouveautés à part? Ca mérite réflexion, mais je
mets déjà d'autres choses à part, ce qui mériterait déjà un troisième billet "managérial". Affaire à suivre donc!



Manu 03/06/2012 11:53

Ah chouette, il y a pire que moi ! J'en suis à 450 (mais en beaucoup moins de 20 ans, ça n'augure rien de bon pour l'avenir)
D'accord, je ne t'aide pas beaucoup !

Daniel Fattore 06/06/2012 00:34



Je suis un cas désespéré en matière de pile à lire, j'ai même renoncé à tout défi visant à sa réduction... Mais disons-nous que tous ces livres nous garantissent des années de bonheur de lecture!
Je te les souhaite agréables :-) .



Mélusine 02/06/2012 10:45

J'ai renoncé à classer. Et pour la PàL, j'essaye quand même de faire sortir ceux qui y sont depuis trop longtemps.

Daniel Fattore 06/06/2012 00:33



Pareil pour moi, j'essaie de sortir les plus vieux... mais ceux-ci sont souvent difficiles d'accès, cachés qu'ils sont en fond de pile. Cela dit, j'apprécie de pouvoir commenter de temps à autre,
sur mon blog, un volume de huit ou dix ans d'âge après lecture.



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.