Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 21:17

hebergeur imageEt si l'on faisait des piles à lire spécialisées en plus de la pile à lire officielle?

 

C'est un peu ma pratique, essentiellement pour les ouvrages lus en partenariat, service de presse et assimilés, selon le deal plus ou moins exprimé "Un livre gratuit contre une chronique". L'habitude est née d'un état de fait bien connu: ma pile à lire "officielle" va bientôt crever le plafond et, si j'y ajoute ce genre d'ouvrage, ils seront vite perdus. Rédhibitoire, surtout si une échéance est fixée pour de tels livres! Résultat: ils se trouvent à main gauche, sur mon bureau. Avantage supplémentaire: cela me permet de garder un oeil sur le nombre d'ouvrages ainsi reçus et à chroniquer, et donc m'empêche d'être (trop) débordé.

 

Une autre raison pourrait me pousser à créer une pile spécifique du même genre: ce serait une pile des auteurs amis - côtoyés sur des forums avant une rencontre en vrai, ou rencontrés dans un cadre qui dépasse la seule dédicace. Cela me permettrait d'accorder à ces ouvrages une certaine priorité, en les laissant bien en vue. Je n'ai pas encore procédé, je suis un bien mauvais ami d'auteurs et d'écrivains... mais j'ai bien l'intention que ça change. Affaire à suivre!

 

Enfin, il existe une troisième raison de garder des ouvrages à part: c'est leur lien immédiat à l'actualité - certains lecteurs sont friands de ces livres qui touchent à l'actualité immédiate, quick books et autres essais à l'éphémère longévité. L'intérêt pour les affaires Clearstream était compréhensible à l'époque où elles ont éclaté (cf. "Révélation$" de Denis Robert et Ernest Backes, pour ne citer que le premier ouvrage paru sur le sujet), mais font aujourd'hui figure de vieilles lunes. Bref, des ouvrages à lire vite, avant qu'ils ne soient périmés. Alors qu'un roman peut, comme le bon vin, se garder quelque temps.

 

Piles à lire spécialisées? Le point commun d'une telle approche sera donc la relative urgence de la lecture. Celle-ci naît du contenu du texte, de la volonté d'un geste amical de lecteur ou des impératifs liés aux partenariats. On peut encore concevoir, dans des circonstances similaires, qu'une personne qui étudie va se constituer une petite (ou moins petite) pile de livres destinés à sa formation. Qualité du système: il permet de donner à certains ouvrages une priorité de lecture et de ne pas les perdre de vue dans une pile de trop grande taille. Inconvénient: on finit effectivement par avoir des livres partout - qui a dit que les piles à lire se développaient par essaimage, comme les abeilles?

 

Illustration: Claude Venard (1913-2000), Composition au livre et aux pinceaux. Source.

Partager cet article

Publié par Daniel Fattore - dans Littératures
commenter cet article

commentaires

Impression de livre 07/09/2012 15:54

Je viens de découvrir votre blog. Je souhaitais vous présenter le site d'impression de livre à la demande : http://www.impressiondelivre.com. N'ayant pas trouvé votre contact pour vous faire
parvenir un communiqué, je me permets de poster le message ici. N'hésitez pas à me contacter pour de plus amples informations. Bien cordialement

Daniel Fattore 09/09/2012 23:14



Merci pour l'information et meilleures salutations.



Alex-Mot-à-Mots 10/06/2012 20:22

Spécialisée ? Comme les libraires spécialisés ? Ceux chez qui on ne va jamais....

Daniel Fattore 10/06/2012 21:25



Hé hé, bien vu! Il est vrai que l'on préfère souvent se rendre dans les librairies plus ou moins généralisées et de passer commande au besoin...



Lystig 10/06/2012 16:53

j'ai comme toi des PAL spécialisées : livres prêtés/SP (enfin, pas vraiment les seconds), PAL livres nordiques, PAL livres à lire vite, PAL livres enfants et pour la PAL "normale", c'est une
bibliothèque !!!!

Daniel Fattore 10/06/2012 21:27



Je ne spécialise pas mes piles en fonction des genres, mais uniquement par priorités, avec celle des services de presse. je devrais même faire une petite pile des prêts, cela leur donnerait un
peu de priorité supplémentaire... Pas de bibliothèque pour mes livres à lire, toutefois.



Colimasson 10/06/2012 15:58

On ne s'en sortira jamais avec ces PAL...

Il faudrait abolir les vide-greniers ! Hier encore, j'ai ramené 4 livres de plus qui ont menacé d'effondrement ma PAL déjà bien élevée !
(ceci dit je plaisante !)

Daniel Fattore 10/06/2012 21:30



Ah non, n'abolissons pas les vide-greniers! :-) Ni les brocantes, ni les vendeurs de livres d'occasion... Perso, je me suis montré modeste lors de mes derniers achats, avec un seul livre acquis à
la FNAC de Lyon (près de la gare de la Part-Dieu).



Ys 09/06/2012 22:29

Les bibliothèques municipales parfois, mais le plus souvent départementales qui organisent des formations pour le personnel de leur réseau (les bibliothèques des villes de moins de 10000 habitants)
; et aussi les centres de formation type CNFPT ou formation pour adultes. Ce sont des formations destinées à ceux qu'on appelle "les professionnels du livre", dont j'ai fait partie quelques années
en tant que bibliothécaire. C'est passionnant (et surtout indépendant) mais très aléatoire, de plus en plus même car la formation culturelle des agents n'est pas la priorité des priorités pour les
collectivités...

Daniel Fattore 09/06/2012 23:00



C'est donc quand même un public cible intéressé a priori - et assez divers. Cela dit, je comprends que ce soit aléatoire, surtout en période de crise: c'est souvent la culture qui trinque
d'abord... même s'il est effectivement appréciable que les bibliothécaires et les professionnels du livre connaissent un peu le contenu des produits qu'ils ont tous les jours entre les mains.



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

Vers la gloire!

Wikio - Top des blogs
Wikio - Top des blogs - Divers 
 

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."

Marc BONNANT.