Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:25

Arx. © photo Peter Bøttger.Novistine, amice lector, amica lectrix, nationem Ladoniam? Noli in geographicis cartis mirari, ubi illa sit: Ladonia parvula micronatio apud mare est, uno kilometro quadrato superficie, quae Consociationis Nationum socia nullo modo est, independentem se autem dixit a Svecia anno Domini 1996 - res temporaque novae olim coeperunt. Nullus incola ei est; cives autem circa duodecim milia sunt, in toto mundo viventes hospesque duorum civitatum Nimis Arcisque, ab artista Lars Vilks conditae anno Domini 1980.

Regina Ywonne I Jarl ibi regnat, habitat autem in Svecia; ei ministri sunt, viventes quidem in multis nationibus mundi: Hungaria, Italia, Civitates Foederatae Americae, et caetera. Ministri stranis rebus student: rebus innumerabilibus, francophonia (Gallicus vir huic rei studet), mysteribus profundibus, birotis mechanicis Harley-Davidson, procrastinationi (forte etiam scriptor est minister...), coloniis - utsi sint coloniae Ladoniae! Nonnullos sunt ministri.

Ladoniae quidem vexilla est, cantique nationales duo etiam. Moneta Örtug nominatur. Litteras mittere ex hac natione potes. Contributiones pacandae sunt civibus; autem non denariis, sed creativitate. Latina lingua officialis ibi est (itaque haec nota latine scripta est); cives autem in aliis idiomis quoque loqui possunt, sicut gallica, anglica, sveciense lingua. Si vis cives Ladoniae fieri, potes - gratis si ordinaris civis esse vis, pacando dollares duodecim si vis nobilis vir (aut mulier) nominatus esse. Petitionis formula in Rete est. Tibi quidem verba latina scribenda sunt.

Ars videnda est in Ladonia, usque ad finem mensis novembris.

Illustratio e pagina retis Ladoniae:
http://www.ladonia.net, anglica lingua scripta.

Je me suis permis d'écrire ce billet dans la langue nationale de la micro-nation de Ladonia, qui est le latin. La traduction... demain soir! Et si un/e latiniste perspicace décèle des erreurs dans mon texte, qu'il n'hésite pas à me les signaler. Je suis un peu rouillé de ce côté-là.  


Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article

commentaires

Melusine 10/10/2009 21:47


Mais le latin à l'université, c'est bien aussi! Je l'ai poursuivi jusqu'à l'agrégation, et je faisais même des concours de locutions latines à la pause-déjeuner avec mes comparses, histoire de
réviser...
Merci pour ce billet, je suis une défenseuse des langues mortes!


Daniel Fattore 10/10/2009 22:04


... j'ai loupé ça, et je le regrette un peu... Génial, ces jeux de locutions latines!
Je suis aussi un défenseur des langues mortes, et pour pousser le bouchon un peu plus loin, je suis assez enclin à penser que le latin n'est pas une langue morte... ou du moins, pas tout à
fait!
Merci de ta réponse!


liliba 10/10/2009 17:34


Ah si je t'avais connu quand j'étais en cours, je n'aurais pas eu 3 de moyenne en latin toute ma scolarité...
Le pire est que malgré tout on comprend vaguement le sens des phrases, ça y est, je suis devenue quadrilingue, ch'uis trop fière ! Merci Daniel !


Daniel Fattore 10/10/2009 21:24


Ha-ha! J'aimais bien le latin à l'école (j'étais plutôt bon en version), et je me demande parfois si je n'aurais pas mieux fait de poursuivre son étude à l'université. Merci de ta lecture
attentive!


kalistina 09/10/2009 23:59


Oh comme c'est chouette de lire un article en latin :-D Et c'est encore plus chouette quand ce ne sont pas des phrases à la syntaxe et au vocabulaire emberlificotés... Pas besoin de dico! J'espère
que tu nous en écriras d'autres ;-)


Daniel Fattore 10/10/2009 21:21


... merci de ce commentaire bienveillant! Je serai naturellement enchanté d'écrire à nouveau en latin, mais il faudra que je me fasse la main. J'ai en effet fait assez simple, mais j'ai vu passer
des textes tellement synthétiques qu'il fallait vraiment s'accrocher.
En revanche, je pense qu'en cherchant un peu, on devrait trouver des blogs en latin; en tout cas, il existe des radios dans cette langue, en Allemagne et en Finlande en particulier.  


Solenne 09/10/2009 12:27


"...itaque hac nota latine scripta est"... Dis-donc, j'ai dû me déverrouiller les méninges pour lire ta note, aujourd'hui... Mais je ne regrette pas ! Je crois bien que tu es la seule personne de
ma connaissance capable d'écrire ce genre de choses :-)
Pas tout compris non plus, je ne vais pas faire mon intéressante, mais quel dommage que je n'aie pas 2000 $ de côté, je me serais exilée vite fait dans cette intéressante microscopique contrée
:-D
Bises !


Daniel Fattore 09/10/2009 20:32


... et encore, c'est assez soft! Je pourrais remettre ça à l'occasion, mais là, ça se prêtait bien. Merci et bravo pour ta lecture attentive!
Ecrire en latin, c'est assez sport... mais un peu d'entraînement pourrait me permettre de m'amuser plus souvent. Il existe quelques athlètes particulièrement doués en Finlande, par exemple.
D'autres font de la radio dans cette langue. Enfin, l'option du latin est défendue par quelques parlementaires à Bruxelles: ça ferait une langue internationale plus "neutre" que l'anglais.
Enfin, le prix de la noblesse est de 12 dollars, pas de 2000 - en revanche, j'ignore le prix du terrain...
Bises à toi!


keisha 09/10/2009 08:22


M'enfin! Pas vu d'erreurs (mais mon latin est encore plus fatigué...) Quand même on comprend un peu, surtout du fait que le français a pris beaucoup du latin.
Hélas, César ne craignait personne, mais pas en Harley Davidson, et là il a fallu garder le nom.


Daniel Fattore 09/10/2009 20:29


Gratias ago tibi!
Note cependant que le lexique latin s'est mis au goût du jour! Là, j'ai créé "birota mechanica" à partir d'un truc transparent et immémorial, mais aussi avec "birota", qui signifie... vélo! Le
latin s'est aussi emparé de l'informatique - j'ai par exemple utilisé "rete" pour parler d'Internet. A ce régime, on pourrait reconstruire une manière latine de dire "Harley Davidson", à partir du
sens de ces noms - Davidson serait par exemple "fils de David", ce qui pourrait conduire à un "Davidius". A méditer!


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.