Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 20:26

Vuvuzela? C'est comme le durian en Asie: il y a ceux qui aiment, ceux qui détestent et les autres. Ca me permet un excursus ethnomusicologique dans le cadre de la Coupe du monde de football, qui se tient en Afrique du Sud, comme chacun le sait.

 

La vuvuzela est un instrument de musique d'un genre particulier, à l'origine incertaine mais africaine, que vous avez peut-être entendu par chez vous. Il s'agit d'une sorte de trompe en plastique dans laquelle on souffle, qui émet une seule note à un volume pouvant atteindre 130 décibels en imitant assez bien le barrissement d'un éléphant - ou d'un essaim d'abeilles. En Afrique du Sud, c'est quelque chose de parfaitement normal, qui fait partie des us et coutumes en vigueur dans les stades, que ce soit pour le foot ou pour tout autre sport. Les supporters se lâchent, les footballeurs jouent, tout le monde s'amuse et le sport devient synonyme de liesse populaire. Jusque-là, tout va bien.

 

Là où ça se gâte, c'est que l'objet est sonore - et que cela ne va pas sans répercussions, surtout pour celles et ceux qui n'ont pas l'habitude, y compris les footballeurs venus de loin. Résultat: les observateurs du monde du football laissent libre cours à leurs passions: pour ou contre la vuvuzela? L'Occident télévisuel est évidemment aux premières loges pour râler: le son de ces buccins constitue à ses yeux un bruit de fond peu agréable pour suivre les retransmissions télévisées des matches de la Coupe du monde qui se dispute à présent en Afrique du Sud. Mais il n'y a pas que les téléspectateurs: selon les joueurs eux-mêmes, la vuvuzela génère un bruit tel qu'il leur est impossible de communiquer par la voix. Ennuyeux lorsqu'il s'agit d'interpeller un coéquipier pour lui faire une passe...

 

Cette histoire a fait du bruit (pouêt!) jusque dans les couloirs de la FIFA, qui a renoncé à interdire ces nouvelles trompettes de Jéricho, arguant du fait que cela fait partie des habitudes locales des amateurs de football. Argument imparable si l'on considère que le sport est un art d'apprendre à vivre ensemble et à styliser les conflits pour les dépasser. D'un point de vue humaniste, ça se tient. Mais qu'en pensent les tympans? Il paraît que les ventes de tampons auriculaires ont flambé du côté de Pretoria depuis quelques jours.

 

La BBC anglaise propose des rediffusions de matches sans vuvuzela. On conçoit qu'il est assez simple de gommer ce son grâce aux miracles de la technique - qui permet d'ailleurs aussi de couper le sifflet à un commentateur intempestif (du côté du téléspectateur, ça s'appelle une zappette). A quand les retransmissions de matches cent pour cent silencieuses? Un site cherche le moyen d'éliminer des retransmissions télévisées le son de la vuvuzela le soir au fond des stades. D'autres lancent des pétitions.

 

Ceux qui aiment s'empressent d'en enregistrer le "beau bruit" sur leur téléphone portable (c'est toujours mieux que le massacre du "Rondo alla Turca" de Mozart...) ou de l'échantillonner sur Wikipedia. D'autres ont carrément acquis l'instrument, même sous nos latitudes; j'en ai vu passer un pas plus tard que le week-end dernier, (presque) discrètement rangé dans un sac. Le gardien de but sud-africain en réclame même de plus sonores pour les prochains matches. A coup sûr, la vuvuzela est l'objet fétiche de cette édition de la Coupe du monde de football, bien plus que ses capricieux ballons.

 

Au terme de ce billet tonitruant, je vous dis une dernière fois "pouêt!" et je retourne à ma cure de silence...

 

Photo: source.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Heureusement que ces tuyaux à bruit n'ont envahi les stades de football que pour la dernière coupe du monde. A priori on ne devrait pas les revoir de sitôt puisqu'ils ont été interdits en Europe
par l'UEFA.


D


Effectivement, on aime ou on n'aime pas...



L

c'était justement peu avant le match mexique/france...


D


Aïe... justement, la Suisse vient de se faire battre ce soir par le Chili... elle n'a plus droit à l'erreur face au Honduras, à présent...



L

j'en ai vu et entendu une... l'autre soir, par un jeune avec un maillot français... à Lausanne !


D


Hé hé! Le produit s'exporte en effet, et les supporters s'exercent en solo. Ce bruit concurrence les klaxons...



C

Il est désormais prouvé que les tympans des joueurs de l'équipe de France sont particulièrement fragiles et perturbés par les sons atroces des zorribles vuvuzela.

J'ai cru remarqué (ou alors c'est moi qui suis plus ou moins patiente selon les soirs) que les matchs retransmis par TF1 étaient moins pénibles à entendre que ceux diffusés par France 2 où le
réglage niveau sonore des bruits venant du stade/niveau sonore des commentaires est moins bien réglé.

Dernière remarque de fond, le vuvuzela ne fait pas pouet pouet pouet ni même poueeettttt poueeeettttttttt mais bien vvvvvvvvvvzzzzzzzzzzzz (d'ou le nom du bousin).

Je crois que dans mes pires cauchemars j'écouterais du vuvuzela en mangeant un durian en compagnie de Raymond Domenech.


D


Ah, les tympans des joueurs de l'équipe de France! Ce sera l'excuse en or...

Mon expérience de la vuvuzela relève essentiellement d'instrumentistes isolés; du coup, ça ressemble à un barrissement d'éléphant plus qu'à un bruit d'essaims d'abeilles. Mais lorsqu'il y en
a beaucoup, j'imagine que la dynamique doit être différente. Bousin, buccin? On est pile dedans...

Ah - et pour ce qui est de ton cauchemar, on peut ajouter quelque part l'ingrédient Vélib...



K

Oui, bravo la Suisse (résultat écouté aux infos, je ne suis évidemment pas les matchs), cela met un peu de fraicheur dans ce mondial de battre le plus gros (et puis si la france perd on se sentira
moins seul.. ^_^)


D


Moi, j'ai entendu le résultat depuis le bureau: peu avant 18 heures, il y a eu une grosse gueulée émanant du restaurant du personnel situé en contrebas du bureau, ne laissant aucun doute sur
l'issue du match...

En tout cas, la victoire de la Suisse a fait du bruit dans les médias... et ça change du doux chant des vuvuzelas!



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.