Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 20:56

hebergeur imageLecture, dictée, corrections, dédicaces (notamment à Didi - son chouette billet vous dira tout, photos à l'appui), visites et rencontres d'auteurs: la 27e Fête du Livre de Saint-Étienne aura été pour moi celle de la réalisation de quelques rêves et bonheurs, donc un succès dépassant mes espérances. Mais aussi, du coup, un millésime particulièrement intensif...

 

C'est au printemps qu'est née l'idée d'une soirée de lectures de textes de mon cru au bar-pub "L'Élixir" de Saint-Étienne, un établissement sympa qui propose régulièrement des animations de toute sorte. J'en avais parlé sur ce blog. Pour le coup, la soirée de lectures de jeudi (photo) a été quelque peu ternie par un orage mémorable pour les Stéphanois: les rues étaient devenues des rivières, il y a eu peu de passage devant le bar, peu de gens de sortie, donc peu d'auditeurs... Cela m'a toutefois permis de tester l'exercice, qui était une première: en particulier, passer une chanson au milieu de la lecture peut constituer une pause pratique pour se requinquer les cordes vocales avec une gorgée de thé.

 

En arrivant à la Fête du Livre le lendemain, je reçois les documents remis aux auteurs - je suis considéré comme tel puisque j'ai écrit la dictée du samedi... mais je n'ai pas d'endroit pour signer mon recueil de nouvelles, dont j'ai pris la peine d'embarquer un certain nombre d'exemplaires. Qu'à cela ne tienne: avec la complicité de Marius Daniel Popescu, écrivain suisse plein de tempérament et d'entregent, et du responsable de la librairie Quartier Latin (merci à eux!), j'ai pu trouver une petite place, d'où j'ai pu observer les pérégrinations des visiteurs et, parfois, dédicacer un exemplaire du "Noeud de l'intrigue". Rebelote le dimanche...

 

... alors que le samedi a été consacré à la dictée. Écrite par mes soins, elle portait sur les légendes urbaines - ma réinterprétation du thème de la fête: "la mémoire d'une ville" - et se caractérisait par une ambiance nocture, voire un peu glauque. Elle était bien calibrée pour l'épreuve, avec un meilleur score à une faute et demie; l'impression générale était donc à la satisfaction de ce côté aussi. Bravo à Jacques et Colette Plaine et à l'équipe de Lire à Saint-Étienne pour avoir organisé cet événement orthographique - et merci à eux pour l'accueil sympathique et amical!

 

Enfin, la Fête du Livre de Saint-Étienne ne serait pas ce qu'elle est sans les auteurs - certes moins nombreux cette année, entre autres en raison d'un changement de localisation, mais de qualité comme il se doit. Ainsi ai-je pu rappeler quelques souvenirs de dictée new-yorkais à Bernard Pivot, discuter longuement d'écriture avec Carole Fives (dont il sera question ici prochainement: j'ai lu avec bonheur son recueil de nouvelles "Quand nous serons heureux") et Cendrine Bertani (il y a des photos de la fête sur son blog), échanger des points de vue variés avec l'auteur jeunesse Lucie Félix, avec Claire Dixsaut, Marius Daniel Popescu, Alain Szelong, Mamadou Mahmoud N'Dongo, Sophie Avon, Michel Berrodier le poète à la faconde bien rodée, Gordon Zola - sans oublier de féliciter presque en direct Mohammed Aïssaoui pour son article sur Vassilis Alexakis, paru la veille dans "Le Figaro". Je pense aussi à Carole Dailly, croisée par hasard en librairie, à Sébastien Bouchery (je parlais de son roman "Raklur" il y a un peu moins d'un an), à Laurence Magaud (dont j'ai acheté le recueil de nouvelles en librairie, pensant qu'elle ne pourrait pas venir dédicacer - alors que finalement, si...), à Gulzar Joby et à bien d'autres encore. 

 

Un seul mot: à l'année prochaine! D'autant plus que je récidiverai dans la rédaction des dictées...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Littératures
commenter cet article

commentaires

Didi 21/10/2012 15:46

Ah mince Alex tu étais malade, bon j'espère que tu vas mieux.
Sinon merci pour le lien sur mon billet et merci encore pour ton recueil de nouvelles !
Bises et bon dimanche !

Daniel Fattore 21/10/2012 22:45



Je t'en prie! :-) Je suis assez du genre à faire des liens entre blogs, parce que c'est l'essence de l'internet et de la blogosphère...
Bonne semaine à toi!



Alex-Mot-à-Mots 19/10/2012 15:59

Malheureusement non, clouée au lit avec une double bronchite-laryngite. Que du bonheur.... Vu chez Didi que c'était très rose.

Daniel Fattore 21/10/2012 22:43



Bigre! J'espère que tu t'es remise depuis... et que tu es à présent en pleine forme!

Effectivement, la décoration avait une dominante rose.



Alex-Mot-à-Mots 18/10/2012 10:38

Finalement, il y avait pas mal d'auteurs, cette année.

Daniel Fattore 18/10/2012 21:36



... environ 200 annoncés; plus, sans doute, un certain nombre d'électrons libres: tous les auteurs régionaux ne figuraient pas au programme, et de loin. Sans oublier ma petite personne...

Je ne t'ai pas vue à cette occasion; as-tu apprécié cette 27e Fête du livre à la géographie particulière?



Lystig 17/10/2012 06:15

et en outre, tu es l'auteur de dictées...

Daniel Fattore 17/10/2012 22:23



C'est tout nouveau: je m'y suis mis au début de cette année, justement. Et du coup, à Saint-Étienne, j'ai eu l'impression d'être dans toutes les combines... ce qui est fort agréable, ma foi.



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.