Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 21:09

hebergeur imageDes tréfonds du Moyen Age à la fin du vingtième siècle, voire au-delà: tel est le voyage temporel que propose l'ouvrage "10 tableaux et leur époque", rédigé par Grégoire Jeanmonod. Passionné d'histoire de l'art depuis son adolescence, journaliste de télévision, l'auteur de ce volume parvient, à l'aide des arguments de la raison et du coeur, à présenter, reproductions en couleurs à l'appui, dix oeuvres picturales qui, diversement connues, ont constitué un virage dans l'histoire de la peinture.

 

Ce beau livre de quelque 400 pages se caractérise par un souci constant de pédagogie. Au risque d'en dire trop, l'auteur n'hésite pas à expliciter tous les termes et concepts qui pourraient poser un problème de compréhension à un lectorat peu familier des notions abordées - qu'elles soient purement artistiques ou qu'elles participent du contexte qui prévalait à l'époque où l'oeuvre a été réalisée. Dix oeuvres, c'est aussi dix chapitres; ceux-ci revêtent tous la même structure en quatre temps: le tableau, le peintre, le contexte historique, le décryptage. Une construction qui rythme la lecture si l'on choisit d'aborder ce livre comme un roman, du début à la fin, même s'il est tout à fait possible au lecteur d'aborder chaque tableau isolément.

 

Alors, ces dix tableaux? Tout commence avec Giotto di Bondone et son Cycle de la vie de Saint François et s'achève avec Super Nova de Takashi Murakami. On se souvient que l'exposition de ce dernier au château de Versailles a suscité une récente polémique. On pourrait soupçonner l'auteur de surfer à bon compte sur cette vague d'actualité; mais force est de constater que le chapitre qui est consacré à Takashi Murakami permet à chacun d'affiner sa position par rapport à ce débat en donnant à connaître, avec succès, ce qu'il y a derrière les créations de l'artiste japonais: un peu de manga, un peu de pop art, mais aussi beaucoup d'histoire japonaise, présentée comme passablement torturée - sans oublier la culture otaku et les mille sens symboliques qu'on prête aux champignons. 

 

Page après page, le lecteur est amené à relire des toiles fameuses telles que "Les époux Arnolfini" de Van Eyck. Qui, en effet, est suffisamment attentif pour aller observer tous les infimes détails qu'elle recèle? Grégoire Jeanmonod offre ici une sensibilisation à cet élément; dès lors, le lecteur ouvrira l'oeil lorsqu'il verra l'original de cette toile, à la National Gallery de Londres. L'auteur dévoile aussi la conquête progressive et de la recréation du réel, d'abord de manière quasi photographique avec l'adieu à la maniera greca et l'émergence de la perspective (Giotto di Bondone, avec mise en perspective de l'artiste Brunelleschi), l'art de donner un sens à un paysage savamment agencé (Paysage avec l'arrivée d'Enée de Claude Gellée), ou même la peinture satirique des moeurs avec le Marriage A-la-mode de William Hogarth, dont l'auteur détaille les six tableaux avec un regard affûté.

 

Les oeuvres plus récentes, quant à elles (trois datent du vingtième siècle), donnent à voir comment, progressivement, les artistes partent de la réalité pour mieux s'en détacher, par les couleurs (Monet) ou par les formes (Picasso et ses Demoiselles d'Avignon). La description de Number I, 1948 de Jackson Pollock permet à l'auteur d'expliciter la pertinence de démarches picturales qui, a priori, peuvent paraître déroutantes - tout comme a dû l'être, lors de sa première présentation au public, la Vue intérieure de la Gare Saint-Lazare: la ligne d'Auteuil de Claude Monet. Au fil des exposés, c'est donc tout un parcours historique, cohérent et évolutif, que l'auteur dévoile à son lectorat.

 

Le lecteur regrettera les coquilles que recèle l'ouvrage; mais cela, seul bémol notable, est peu de chose par rapport à la valeur instructive du voyage proposé, qui a la sagesse de remettre toutes les oeuvres dans leur contexte historique (histoire de l'Eglise, histoires nationales, enjeux commerciaux). Pour l'amoureux d'art, cependant, les décryptages, qui mettent en évidence ce que chaque oeuvre a de spécifique voire de génial (ce qui n'est pas toujours évident!), sont sans doute les éléments les plus riches et les plus instructifs. Rédigé dans un souci constant d'être clair, ce livre, destiné au grand public, trouvera sa place dans la bibliothèque de toute personne intéressée, même peu savante - ou, pourquoi pas, dans les mains d'un public jeune.

 

Pour un premier ouvrage développé selon le concept "dix et leur époque" (l'éditeur en promet d'autres), Grégoire Jeanmonod a placé la barre haut!

 

Grégoire Jeanmonod, 10 tableaux et leur époque, Paris, Defursen, 2011.

 

Le site de l'éditeur, où il est possible de commander l'ouvrage: http://www.defursen.com

Merci à la maison d'édition et à Agnès, sa chargée de communication, de m'avoir fait tenir cet ouvrage.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Livres - essais
commenter cet article

commentaires

Stephie 13/02/2011 09:14


Je viens de le recevoir et je vais le lire pas à pas, un tableau à la fois, je pense


Daniel Fattore 13/02/2011 14:58



Je me réjouis de découvrir ton billet à ce sujet! D'ores et déjà, je t'en souhaite une excellente lecture.



Lystig 12/02/2011 23:29


tout à fait le type de livre qui me passionne, que je laisse sur ma table de chevet, que je feuillette et re feuillette... comme mon dernier gros livre de E Hopper....


Daniel Fattore 12/02/2011 23:31



Justement, c'est bien fait pour une lecture chapitre par chapitre aussi.



Pierre 12/02/2011 06:15


Un livre original ,un concept nouveau....des connaissances et du plaisir à la lecture...incontournable !


Daniel Fattore 12/02/2011 11:14



On se réjouit d'en découvrir d'autres, sur le même concept mais avec d'autres sujets.



léopoldine 12/02/2011 06:06


On vous prend par la main pour revisiter des tableaux connus ou découvrir des peintres moins connus.C'est aussi un voyage dans l'histoire...accessible à tous ,facile à lire et passionnant !


Daniel Fattore 12/02/2011 11:13



On peut le dire comme ça. Vous résumez bien! :-)



mutuelle internet 11/02/2011 14:05


Alex > je suis pas de ton avis


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.