Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, AnkyaAzilis, BénédicteBookwormCagire, Caro[line]Chrestomanci, ChrysEdelwe, EmmaEsmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Hambre, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Schlabaya, Séverine, Sophie57, Tinusia, Violette, Yueyin, Zik

 

CCCXXXIV

 

En mon esprit revient - ou plutôt est fixée -

Celle que le Léthé n'en pourra pas bannir,

Alors que je la vis dans la fleur de son âge,

Toute embrasée des feux de l'étoile d'amour.

 

En cette conjonction, tellement digne et belle

Je la vois, si seule absorbée en sa prière, 

Que je m'écrie: "C'est elle. Elle est encore en vie."

Et j'implore le don de sa douce parole.

 

Parfois elle répond et parfois ne dit mot.

Moi, comme un qui dérive et puis refait le point,

Je dis à mon esprit: "Tu as perdu le sens.

 

Tu sais bien qu'en l'an mille trois cent quarante-huit,

Le six du mois d'avril et dans la première heure,

De son corps s'évada cette âme bienheureuse."


François Pétrarque (1304-1374), La vertu et la grâce, Paris, Orphée/La Différence, 1990, traduction André Ughetto/Christian Guilleau.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore
commenter cet article

commentaires

Apolline 07/04/2013 10:14

Merci

Daniel Fattore 07/04/2013 22:15



Pas de quoi! Merci de ta visite.



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.