Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Armande, Azilis, BénédicteBookwormCagire, Caro[line], Celsmoon, Chrestomanci, Chrys, ClaudiaEdelwe, Emma, Emmyne, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Hambre, Herisson08, Hilde, Julien, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, Mariel, MyrtilleD, Naolou, Restling, Roseau, Saphoo, Schlabaya, Séverine, Soie, Sophie57, Tinusia, Violette, Yueyin, Zik

 

Les trois chansons

 

Entends la chanson de l'eau...

Comme il pleut, comme il pleut vite !

Il semble que des grelots

Dans la gouttière s'agitent.

 

A l'abri dans ton dodo

Entends la chanson de l'eau !

 

Entends la chanson du vent...

Comme les branches s'agitent !

Les nids d'oiseaux, bien souvent,

Sont bercés, bercés trop vite.

 

A l'abri des rideaux blancs

Entends la chanson du vent.

 

Entends la chanson du feu...

Comme les flammes s'agitent

Le feu jaune, rouge et bleu

Pour te chauffer brûle vite.

 

Quand tes yeux clignent un peu,

Entends la chanson du feu.

 

Ecoute les trois chansons

Qui se font toutes petites

Et douces comme un ronron

Pour que tu dormes plus vite.

 

Si tu veux, bébé, dormons

Au bruit léger des chansons.

 

Sabine Sicaud (1913-1928).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore
commenter cet article

commentaires

Lystig 01/08/2012 23:18

bonne fête nationale !

Daniel Fattore 02/08/2012 20:21



Merci, pareillement! :-)



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.