Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 06:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Armande, Azilis, BénédicteBookwormCagire, Caro[line], Celsmoon, Chrestomanci, Chrys, ClaudiaEdelwe, Emma, Emmyne, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Hambre, Herisson08, Hilde, Julien, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, Mariel, MyrtilleD, Naolou, Restling, Roseau, Saphoo, Schlabaya, Séverine, Soie, Sophie57, Tinusia, Violette, Yueyin, Zik

 

Tabac

 

J'ai ouvert une boîte de Balkan Sobranie

Elle est ronde et de fer-blanc

Elle contient du tabac turc

Papier brûlé quand on le fume

 

Je suis voué au Lattaquié

Depuis l'hôtel de Grande-Bretagne

Où nous allions Wendel et moi

De l'autre côté du temps

 

J'ai traversé les océans

Dans les baignoires armées en guerre

Qui font le charme des villes d'eaux

Je me suis tu au point du jour

 

J'ai voyagé comme un crétin

C'est moi le dernier Dalmatien

J'ai pissé sur les colonnes slovènes

J'ai ouvert le barrage de Bimont

 

Dans la fumée me reviennent

Des tyroliennes dans le noir

Fantômes verts parcourant les couloirs

 

De ce palais de lierre où je me suis perdu

 

François Sureau, Sans bruit sans trace, Paris, Gallimard, 2011, p. 70.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

Alba Kertz 12/12/2011 15:27

Oui, de nouveaux et jolis rivages, c'est vrai et les rimes sont agréables, limpides. Merci pour votre réponse, cher Daniel. A mon tour de vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année, un début 12
en fanfare ! Beaucoup de bonheur (s) pour vous, famille, amis, tous ceux qui vous sont chers. Et puis de bonnes et plaisantes lectures, poétiques et autres. Bien amicalement

Daniel Fattore 12/12/2011 22:22



Merci pour vos voeux!
Je me réjouis en particulier delire "Masmara" en cette fin d'année...
Amitiés à vous!



K'gire 11/12/2011 21:43

Beau poème ! Merci pour la découverte. Je pense moi aussi qu'il faut 2 ou 3 relectures pour s'en imprégner et l'apprécier comme il le mérite !

Daniel Fattore 12/12/2011 22:21



Je t'en prie! Je l'ai trouvé beau - et qui plus est, ça vient de sortir...



Quichottine 11/12/2011 19:43

J'aime énormément ce poème... Merci pour le partage.

... et merci aussi pour ton message à mon intention sur le forum.

J'espère que tout va bien pour toi, Daniel.

Passe une belle soirée.

Daniel Fattore 11/12/2011 21:29



Je t'en prie! J'aime bien publier un poème par dimanche... et faire découvrir des textes de cette manière. J'ai par ailleurs été agréablement surpris de te retrouver sur le forum - comme
quoi un bug suffit à donner à des blogueurs l'occasion de se retrouver!
Bonne soirée à toi! Et merci pour ta visite.



Alba Kertz 11/12/2011 16:10

Revenant d'une période de grande fatigue, donc de stress, je me suis perdue (un peu) dans cet étrange et brumeux poème. Il y a une musique, un rythme, tout de suite savourés. Ce n'est qu'à la
troisième lecture que j'ai rejoint, compris, aimé les mots. Toute vie comporte des passages difficiles, des moments incertains, fumées éphémères, retours sur soi... Le tout est d'en revenir grandi
et plus fort plutôt qu'amoindri et c'est cette victoire-là sur soi que j'ai ressentie à cette lecture. J'ai beaucoup aimé, merci !

Daniel Fattore 11/12/2011 21:31



... J'ai cru comprendre que ce poème, flambant neuf, s'insère dans un récit de voyage en vers qui, quand j'y pense, est des plus attrayants. Ecrit en vers plutôt classiques, il fait découvrir de
nouveaux rivages, mine de rien!
J'espère que vous vous portez bien - et que la période de fatigue est derrière vous! Je vous souhaite en tout cas une bonne fin d'année 2011... et tout de bon pour 2012, avec un peu d'avance.



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.