Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Armande, Azilis, BénédicteBookwormCagire, Caro[line], Celsmoon, Chrestomanci, Chrys, ClaudiaEdelwe, Emma, Emmyne, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Hambre, Herisson08, Hilde, Julien, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, Mariel, MyrtilleD, Naolou, Restling, Roseau, Saphoo, Schlabaya, Séverine, Soie, Sophie57, Tinusia, Violette, Yueyin, Zik

 

Au bord du langage comme on navigue le long des côtes,

regardant de loin la déesse des métamorphoses

et les sirènes qui se noient dans prose,

 

puis au coeur du récit comme au coeur des ténèbres,

au royaume des morts qui font semblant de vivre 

en poussant des cris pour réclamer des sacrifices,

 

comptant les jours avec les compagnons d'Ulysse

et tournant les pages comme on joue avec les vagues,

la lecture aura été mon odyssée.

 

Gérard Macé (1946- ), Filles de la mémoire, Paris, Gallimard, 2007.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Cela fait presque deux semaines que je te lis, et je ne t'ai pas encore dit ceci : j'aime bien ton idée des dimanches poétiques. Simple, mais efficace. Ça me fait découvrir tout plein de beaux
mots, troublants ou émouvants. :)


D


Merci pour le compliment! Je dois avouer que ce n'est pas moi qui ai eu l'idée de ces "dimanches poétiques"; mais c'est vrai que ça donne un petit rythme à mon blog, au fil de textes parfois
méconnus.



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.