Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 06:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, AnkyaAzilis, BénédicteBookwormCagire, Caro[line]Chrestomanci, ChrysEdelwe, EmmaEsmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Hambre, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Schlabaya, Séverine, Sophie57, Tinusia, Violette, Yueyin, Zik

 

On croirait une serre. Le sable jaune là-bas chante

Avec ses chiens ses lamas. Les petites quittent

La plage griffée parce qu'il faut qu'elles se couchent

Dans la crème fraîche où le sucre fait des taches

Rousses. O dormir de bonne heure et sous la courte-

Pointe se couler jusqu'au fond du drap pour touch-

Er les dés et les ciseaux de la nuit cout-

Urière. Dors! Donne tes habits d'or; C'est très chic

De la part du petit jour les parachutes

Blancs, les jardins carrés comme des jeux d'échecs

Et les grands peignes clairs en haut des pins. Raconte

Encore un peu le lit - chac-choc! - la mer crach-

Euse de lamas le sable qui met sa toque

Ses fourchettes ses fouets sulfurisés. Chac, choc!

 

Pierre Lartigue (1936-2008), dans Oulipo, Atlas de littérature potentielle, Paris, Folio/Essais, 1988/1993.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

Carine-Laure Desguin 24/11/2012 18:25

Je lis ce texte, des couleurs défilent devant moi. Et une rafale de petits objets lumineux.

Daniel Fattore 25/11/2012 21:49



Je n'ai toujours pas trouvé le fin mot de ce poème - j'en garde surtout une impression d'étonnement.

Merci de votre visite par ici!



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.