Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, AnkyaAzilis, BénédicteBookwormCagire, Caro[line]Chrestomanci, ChrysEdelwe, EmmaEsmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Hambre, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Schlabaya, Séverine, Sophie57, Tinusia, Violette, Yueyin, Zik

 

Les grands fonds

 

Les longs chemins du lac ont leurs lèvres gercées

Et cheveux dénoués, ceux d'une fille au vent

Dont la jupe affolée est là, se soulevant

Sous la fraîcheur du soir aux senteurs enlacées.

 

Mais au fond du Léman, pas de vagues bercées,

Un silence éternel sur le sable mouvant,

Une plaine immobile en l'espace rêvant

D'où l'on croit percevoir quelques voix effacées.

 

C'est comme une sonate aux refrains continus

Qui monte des bateaux pour toujours retenus

Dans les immensités fragiles des abîmes.

 

Car la nuit impassible en son lit de torpeur

Ne saurait point troubler les heures anonymes

Et descend, éternelle, en rythme enveloppeur.

 

Gilbert Rochat (1920-1999), dans Cercle romand de poésie classique, Mélodies, Petit-Lancy, Cercle romand de poésie classique, 2002.


Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

Alba Kertz 17/09/2012 08:57

C'est encore moi, fière d'avoir réussi une belle prouesse...
Je les ai imprimés ! Voilà enfin de vrais poèmes, avec de très belles phrases et... Un super phrasé justement. Je ne suis pas une spécialiste mais j'aime les poèmes qui ont un sens, une âme, qui
expriment des sentiments, vous offrez tout cela et c'est très beau. Je suis sincère, croyez-moi. Vous m'avez fait là un cadeau précieux, qui m'a beaucoup touchée. La belle poésie, digne de ce nom,
se fait si rare... Allez, je vous embrasse ! Alba

Daniel Fattore 17/09/2012 20:33



... ce sont deux sonnets, écrits à la manière classique (Malherbe et Boileau) - qui est toujours autorisée en littérature, et a aujourd'hui encore ses farouches défenseurs. Le respect des règles
implique l'observation stricte d'un certain nombre de finasseries, mais à la sortie, effectivement, on se retrouve avec des textes qui ont une musique familière. Une musique qui fonctionne très
bien avec des thèmes actuels... En tout cas, heureux de savoir que ce deux modestes poèmes vous ont touchée!
Amicales salutations,


Daniel.



Alba Kertz 17/09/2012 08:37

Un grand, grand merci cher Daniel ! Bonne semaine et bon courage, amitiés Alba

Daniel Fattore 17/09/2012 20:30



Je vous en prie!



Alba Kertz 16/09/2012 08:37

Des mots choisis, un beau rythme musical dans ce poème, j'aime ! Au fait, cher Daniel, puisque me re-voilà... J'ai essayé de trouver votre poème comme vous m'aviez dit... Je n'y suis pas arrivée,
je suis tout à fait nulle avec cet engin, réussir à écrire des commentaires, pour moi, tient du miracle !! Et si je vous demandais de me l'envoyer ? Quel aplomb, n'est-ce pas... Mais j'ai tellement
envie de le lire ! Vous me direz si c'est possible et à l'avance je vous demande pardon pour mon toupet et mon incompétence ! Quoi que vous me répondiez, merci d'avance ! Alba

Daniel Fattore 16/09/2012 21:58



Merci de votre message, Alba! Je vais vous faire parvenir les poèmes.
Je vous souhaite d'ores et déjà une belle semaine!



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.