Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Armande, Azilis, BookwormCagire, Caro[line], Celsmoon, Chrestomanci, Chrys, Claudialucia, Edelwe, Emma, Emmyne, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Hambre, Herisson08, Hilde, Julien, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Laurence, Lystig, Maggie, Mango, Marie, Mariel, Mathilde, MyrtilleD, Naolou, Restling, Roseau, Saphoo, Satya, Schlabaya, Sev, Séverine, Soie, Tinusia, Uhbnji, Violette, Yueyin, Zik

 

O chaîne! De mes yeux les larmes t'ont rouillée

J'ai passé bien des nuits et bien des jours amers

Etendu sans sommeil sur la dalle souillée,

Haletant, écrasé sous le poids de mes fers.

 

Tes énormes crampons mordent dans la muraile

Près des barreaux croisés et du large verrou,

Et tu viens jusqu'à moi, traîant tes larges mailles

Par un épais carcan te river à mon cou.

 

Mais bientôt de la mort l'orbite sans prunelle

Viendra dans cette nuit passer comme un éclair,

Et je m'endormirai dans l'étreinte cruelle

De tes rudes replis qui m'entrent dans la chair.

 

Gaston de Raousset-Boulbon (1817-1854), aventurier du Mexique français, poète à ses heures.

Cité dans Louis-Napoléon Bonaparte-Wyse et Marie-Christine d'Aragon, Gaston Ier, Paris, Histoire France Empire, 2000, p. 33.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

froidefond 19/10/2010 23:20


merci pour votre message
jlcharvet.over-blog.fr


Daniel Fattore 19/10/2010 23:25



Je vous en prie!



froidefond 19/10/2010 00:13


je donnerai une conférence sur le comte Gaston de Raousset-Boulbon à l'Académie de Vaucluse (Ecole d'art, rue Violette à Avignon) le 3 novembre à 17H30.Jean-Louis Charvet.


Daniel Fattore 19/10/2010 22:16



Merci pour l'information! Je ne pourrai malheureusement pas y participer, étant domicilié en Suisse... Je vous souhaite cependant une bonne conférence!



bookworm 02/10/2010 21:54


Brrr, ce texte me donne des frissons...


Daniel Fattore 02/10/2010 22:16



Je comprends! Lorsque je l'ai découvert, j'ai été impressionné par sa force, d'autant plus que son auteur n'est pas spécialement connu pour ses oeuvres poétiques.



cagire 27/09/2010 21:54


Des chaînes, on en ressentirait presque le poids... atmosphère pesante et douloureuse. J'irai faire un tour du côté de la biographie de l'auteur, car je ne le connaissais pas moi non plus !


Daniel Fattore 28/09/2010 20:19



L'auteur n'est certes pas essentiellement poète; mais l'histoire de sa vie vaut la peine d'être découverte; c'est là une page mal connue de l'histoire de France. Quant à ce poème, il m'avait
frappé à l'époque pour son côté résolument sombre.



Lystig 26/09/2010 23:36


le premier ver est terrible...
fut-il à Cayenne ?


Daniel Fattore 27/09/2010 20:30



Il ne me semble pas - en tout cas pas à l'époque où il a écrit ce texte. Sa vie "active" s'est plutôt déroulée du côté du Mexique et du Sud des Etats-Unis.
Sa biographie, que je cite, est du reste passionnante à lire!



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.