Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 22:37
 

San_AMoi, vous me connaissez: il y a pas mal de temps que je songe à lancer un défi comme les blogueuses et blogueurs en ont le secret: chick lit, Harlequinades, Blog-o-trésors... autant de glorieux moments! Mais mes hésitations furent nombreuses: fallait-il lancer les blogolectrices et blogolecteurs sur des auteurs suisses? Fallait-il faire original à tout prix? Quel auteur, quel style, quelle époque? Et les hasards de mes cogitations m'ont conduit à vous proposer un défi "San-Antonio" pour cette année. Frédéric Dard est donc à l'honneur...

... pour quelques bonnes raisons:

- Frédéric Dard est sans doute l'auteur populaire français le plus suisse qui soit, puisqu'il a vécu une bonne partie de sa vie à Bonnefontaine, dans le canton de Fribourg, soit à moins de dix kilomètres de mon logis actuel.
- Frédéric Dard est décédé il y a dix ans tout rond, en l'an 2000. Ca vaut bien un clin d'oeil!
- Du coup, Frédéric Dard est aussi l'un des auteurs qui sera mis en valeur dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie 2010. Je ne serai donc pas seul à inviter à le lire...
- Et puis, c'est tellement savoureux (j'en ai lu des dizaines) - et si peu évoqué dans la blogosphère du livre!

Les règles du jeu
Voici donc les règles du jeu: lire, dans le courant de l'année 2010, un (ou plusieurs) romans signés Frédéric Dard, et à rédiger un billet sympa à propos de l'ouvrage parcouru: saveurs du langage, astuce (ou non?) de l'intrigue, truculence, personnages, lieux visités, etc. Un peu comme pour la blanquette de Félicie: parlez de la viande, de la sauce et du petit Beaujolais qui va avec...

Quels livres, alors? Cela comprend les San-Antonio que l'écrivain a publiés de son vivant, mais aussi des pièces de théâtre, des romans sans San-Antonio ou d'autres où il cède la place à son comparse Bérurier. J'invite les lecteurs à privilégier les romans de Frédéric Dard plutôt que ceux de Patrice Dard, même s'ils mettent en scène le fameux commissaire, précisément pour les raisons évoquées plus haut. Les films, les BD? Pourquoi pas - mais ce sera en plus du livre.   

Pour jouer, pas d'inscription, ni de condition préalable quelconque! J'invite simplement les participants à placer sur leur blog une copie du logo "très artisanal" produit à cette occasion, avec un ch'tit lien vers le présent blog! 

J'ouvrirai pour l'occasion une page spécifique, recensant les billets publiés durant l'année - faites-moi donc signe dès que vous avez relevé le défi, en glissant un commentaire ici. De mon côté, je me promets de lire, cette année encore, "Les clés du pouvoir sont dans la boîte à gants". Parce qu'un gant, c'est traditionnellement ce qu'on lance à celui qu'on défie!

Bonne lecture donc...  et à bientôt! L'échéance est (officiellement) fixée au 31 décembre 2010.

Pour mémoire: liste des ouvrages signés San-Antonio sur Wikipedia:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_San-Antonio

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi Frédéric Dard
commenter cet article

commentaires

mazel 27/12/2010 21:13


2011 sera historique chez moi...
je te propose de prolonger encore d'un an ce magnifique challenge... surtout qu'Omnibus vient de ressortir tout San-A.

Donc prévu de relire : "l'histoire de France" de F. Dard...

bonnes fêtes de fin d'année
bises


Daniel Fattore 27/12/2010 21:37



Je suis en train de gamberger à un autre défi; mais cela n'empêche pas de poursuivre celui-ci, d'autant plus que San-A paraît en intégrale et est, finalement, un auteur de toujours.
Bonnes fêtes à toi - et bonne année 2011!



Yohan 07/11/2010 19:44


Et voilà, un San Antonio de lu, avec billet publié aujourd'hui. merci de m'avoir incité à découvrir cet auteur !


Daniel Fattore 07/11/2010 22:20



Je m'en vais voir ça de près! Merci de ta participation!



Yv 30/09/2010 13:37


Bonjour Daniel, Seconde contribution de ma part si elle convient : j'ai pris un roman sans San-A, comme le précédent. Le lien suit vers l'article qui parait le 02/10 sur mon blog, j'ai un livre
avant :
http://lyvres.over-blog.com/article-le-tueur-en-pantoufles-NaN.html


Daniel Fattore 02/10/2010 21:10



Bonjour Yv!
Je prends note de ta deuxième contribution; elle est fort intéressante! Tant que le roman est écrit par Frédéric Dard, ça passe... donc OK! Et je ferai un coup de pub en temps voulu pour ton
billet - merci pour ta participation!



H-IL 26/09/2010 10:32


Salut Romand, bonne initiative que de relayer l'oeuvre de l'auteur de Bourgoin-Jalieu. Un peu d'picrate et de jaune d'oeuf sur la cravate de Béru,avec la crasse de son bitosse, la moustache cramée
d'la Pine et le Vieux qui s'fait pomper l'dard dare-dare et tout ça pour finir dans la brouette javanaise :-)
BonDim l'ami


Daniel Fattore 26/09/2010 14:51



Même le journal "Le Temps" s'est intéressé à cette initiative! Du coup, on lit Frédéric Dard dans la blogosphère. En seras-tu aussi?
Bon dimanche à toi, et merci pour la visite!



mazel 18/09/2010 09:57


Terminé hier soir... et ravie de l'avoir relu, j'avais quelque peu oublié la fin...

J'avais également prévu de lire "l'histoire de France"... probablement le mois prochain...

bises à tous


Daniel Fattore 18/09/2010 22:52



Tu avais effectivement annoncé une lecture de "L'Histoire de France"; je me réjouis d'en savoir plus!
Heureux, par ailleurs, de t'avoir fait redécouvrir "La Vieille qui marchait dans la mer".



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.