Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 19:19

hebergeur imageAujourd'hui, Frankie et Anne sont les actrices d'une coïncidence: elles viennent d'achever leur Défi des Mille... toutes deux avec le livre "Le Prince des Marées" de Pat Conroy. Bravo et merci pour leur participation! Leurs billets se trouvent sous les deux liens suivants:

 

Anne: http://depocheenpoche.wordpress.com/2011/08/20/le-prince-des-marees-de-pat-conroy/

Frankie: http://lesescapadesculturellesdefrankie.blogspot.com/2011/08/le-prince-des-marees-de-pat-conroy.html

 

A vous de jouer? L'automne va venir, propice aux heures de lecture au coin du feu... Il vous est possible d'accéder aux modalités de ce défi en cliquant sur son logo, en haut à droite du présent billet.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Défi des Mille
commenter cet article

commentaires

Anne(De poche en poche) 20/08/2011 23:15


Comme je te l'ai expliqué sur mon blog, ce n'est vraiment pas une coïncidence puisque nous avons été plusieurs participantes à cette LC qui nous permettait d'honorer ton défi.
Encore merci pour l'organisation de ce défi original.


Daniel Fattore 22/08/2011 21:56



Une lecture commune, en effet! Cela permet d'agencer les coïncidences...
Comme lecture commune, cela dit, c'est quand même un vrai défi, pour le coup!
Merci à toi pour ta participation.



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.