Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 17:06

nullAvec quelques jours de retard, voici un petit compte rendu de la dédicace de samedi dernier à la FNAC de Fribourg... qui fut une première expérience agréable et sympathique.

 

Elle a débuté vers 14 heures, avec une mauvaise nouvelle: Claude Gonthier, l'un des trois auteurs de "La Plume Noire" (celui qui a écrit "Alerte à la Comète") qui auraient dû signer ce jour-là, a eu un important problème de santé qui l'a empêché de se déplacer pour l'occasion. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement! C'est donc à deux que nous avons fait face à la foule en délire: Laurent Coos, éditeur et écrivain au long cours, et votre serviteur. Placés derrière une table revêtue d'une nappe noire, nous avions fière allure...

 

... et à deux, il a été possible d'attirer quelques lecteurs potentiels, en jouant les duettistes et en misant sur la carte de l'écriture de proximité. Il faut dire que "Vamp", l'ouvrage de Laurent Coos (qui mêle les 3 S: sexe, sang, sentiments), se déroule en partie dans le canton de Fribourg, plus précisément à Gruyères. Et de mon côté, celles et ceux qui connaissent mon petit recueil savent que je ne cache pas ma suissitude, voire ma "fribourgité".

 

Les clients? Des flâneurs, des personnes sincèrement intéressées qui ont accroché et sont reparties avec un exemplaire dédicacé, d'autres qui promettent de repasser mais ne repassent pas... les écrivains plus chevronnés connaissent cela, je pense. Et puis, il y a aussi d'anciens copains d'école, qui m'ont fait l'amitié d'un achat. Merci encore! La confrontation avec ce public fut donc agréable et sans heurts. Armé de ma Montblanc, j'ai pu mettre un petit message un peu différent  à chaque client - l'inspiration existe encore, Dieu merci!

 

A seize heures, heure des comptes, six exemplaires du "Noeud de l'intrigue" sont partis, en deux heures de dédicace. Un bon score, paraît-il: les ventes en ligne furent relativement faibles, même si le livre est disponible depuis un certain temps. Et au-delà des impressions chiffrées, il y a une certaine envie de remettre ça: cette première expérience au contact du public fut sympathique.

 

Ca tombe bien: la prochaine dédicace du "Noeud de l'intrigue" aura lieu à Gruyères, les 2 et 3 juillet prochains (le matin du 3 seulement), sur le stand de la Société fribourgeoise des écrivains, dans le cadre de la Fête du livre et du papier. L'après-midi du 3 juillet, dès 14 heures, je participerai à la dictée de Louis Vial... à laquelle chacune et chacun est invité.

 

Photo: la FNAC de Fribourg, entrée côté livres. Merci au personnel pour son accueil! 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Textes originaux
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 28/06/2011 10:53


Une dictée ? Je me disais aussi...


Daniel Fattore 28/06/2011 19:56



Faut ce qu'il faut... :-)



Violette 26/06/2011 21:41


et tu as vraiment apprécié ce côté commercial?


Daniel Fattore 27/06/2011 19:56



Je l'ai pris comme un jeu, et ça s'est bien passé.



Tigger Lilly 24/06/2011 21:36


Sympa ! Bonne chance pour la suite :)


Daniel Fattore 26/06/2011 16:05



Merci! La suite, ce sera pour tout bientôt...



L'Irrégulière 24/06/2011 11:06


c'est super ! félicitations !


Daniel Fattore 24/06/2011 13:39



Merci! :-)



Didi 23/06/2011 21:01


Ce doit être une belle expérience quand l'écrivain ne se cache plus derrière le livre !
Je te souhaite d'autres séances toujours plus riches de rencontres et d'échanges !
Bonne soirée !


Daniel Fattore 24/06/2011 13:40



C'est effectivement une belle expérience - avec de nombreux contacts.
Bonne fin de semaine à toi!



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.