Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 19:59

hebergeur imageQuand il se met à explorer les coulisses de la télévision pour en tirer une Série Noire aux accents caricaturaux, Colin Thibert sait de quoi il parle. Né à Neuchâtel (Suisse) en 1951, il est monté à Paris pour y faire une carrière télévisuelle qui l'a notamment amené à participer à l'aventure de la série "Maguy" (avec Rosy Varte et Jean-Marc Thibault). Et c'est précisément le monde des créations de séries que l'auteur épluche dans "Barnum TV", un petit roman peuplé d'une belle brochette de personnages pittoresques et (parfois) sans scrupule.

 

Le récit se déroule dans le contexte d'une chaîne de télévision dont les parts de marché s'effritent. Eliminer le rival: tel est le programme proposé par la quatrième de couverture. Reste que cela n'est que l'aboutissement de toute une histoire qui fait la part belle aux situations cocasses et multiplie les peaux de banane sur le parcours des personnages.

 

Les personnages, parlons-en... chacun semble avoir un petit quelque chose à cacher: un engagement par piston, une amante placée comme par hasard à un poste intéressant par un supérieur hiérarchique attentionné, des chefs sans scrupule (Jérôme, "le numéro trois de TéléMax", délicieusement malmené, marié à Diane), une amante (Kim) téléguidée par un collègue désireux d'avoir de quoi faire chanter l'autre, une fille au pair danoise (Brita, un poil cliché comme personnage) à la sexualité décontractée, un scénariste chômeur. Ce dernier, prénommé Pascal, joue un rôle particulier dans la narration: l'auteur le fait écrire le récit des menées criminelles d'un personnage désireux de dessouder ses anciens employeurs et collègues. Beaucoup d'imagination de ce côté, et surtout un petit roman enchâssé dans l'autre et écrit dans un style efficace, brut de décoffrage. Quant au type que Pascal incarne, c'est celui de l'écrivain fébrile atteint du "Vertige des auteurs", oublieux de tout ce qui l'entoure (y compris, en l'espèce, sa paternité toute neuve), que connaissent les lecteurs de Georges Flipo...

 

Outre le récit enchâssé, l'auteur exploite un mode de fonctionnement par chapitres courts qui, à chaque fois, font progresser à tour de rôle les histoires parallèles de ce roman: Diane cherche à rompre avec son mari, celui-ci cherche à tout prix à sauver sa tête tout en fréquentant son amante et en gérant sa vie de famille, tel personnage cherche à créer une série de télévision. Jérôme trébuche sur moult pièges dès qu'il cherche à faire quelque chose, ce qui est gage de rebondissements: un gâteau récupéré à la confiserie devient par exemple une source de gags de situation largement exploitée par l'auteur.

 

L'auteur n'a pas non plus oublié les leçons du vaudeville. Qu'on pense à tous ces personnages qui se croisent au bar "Les Apaches" - et ne se voient pas, ou s'aperçoivent, alors qu'ils ne devraient pas forcément: amants, conjoints, fille au pair, etc. Ici, on conçoit que l'intrigue est calculée avec précision. "Les Apaches" permet par ailleurs à l'auteur de placer à moult reprises cette précision locale: "en face de Thierry Mugler" - eh oui, l'humour à répétition est aussi présent.

 

La télévision est donc un milieu de requins que l'auteur semble adorer malmener. Grâce à son découpage serré, "Barnum TV" évolue à un tempo rapide où les péripéties s'enchaînent, occasionnellement autour de petits riens savamment exploités pour générer des gags, du suspens ou de la saveur pour le récit. Un barnum à dévorer sans modération!

 

Colin Thibert, Barnum TV, Paris, Gallimard/Série Noire, 2004.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Un polar avec des gags, je suis preneuse.


D


Humour de situation bien placé! C'est effectivement une jolie surprise - achetée à la Fête du Livre de Saint-Etienne, d'ailleurs, avec une dédicace...



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.