Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 23:44

... pour un monde meilleur, selon l'expression consacrée, à quelques jours de son cent unième anniversaire. Je dois avouer humblement que je ne sais pas grand-chose de ses travaux, si ce n'est qu'ils ont fait date dans le domaine de l'anthropologie qui était le sien. Mon attention a été attirée par un autre élément: sa longévité... qui a fait de ce membre de l'Académie française, pour ainsi dire et sans jeu de mots, un "Immortel". Force est de noter qu'il s'agit de l'homme en vert le plus âgé à avoir siégé au Quai de Conti! L'homme a succédé à l'excellent écrivain Henry de Montherlant, au fauteuil 29.

A ma connaissance, seul un autre (quasi-)centenaire a hanté les murs de l'Académie française. Il s'agissait de Fontenelle, écrivain et penseur français décédé à 99 ans et 11 mois, en plein dix-huitième siècle. Il succéda au méconnu Jean-Jacques Renouard de Villayer, fondateur des postes parisiennes et inventeur de la boîte à lettres, et fut suivi par Antoine-Louis Séguier, magistrat, au fauteuil 27.

Quelques personnages oubliés ont donc été cités ici... ce qui soulève la question de la supposée "immortalité" des membres de l'Académie française. Il est en effet de bon ton de brocarder ces Immortels devenus de parfaits anonymes à notre époque, et il est permis de se demander qui se souviendra, dans deux ou trois siècles, des hommes et des femmes qui peuplent aujourd'hui l'institution. En réponse à ce paradoxe, celle-ci explique avec patience et justesse que ses membres n'oeuvrent pas à leur propre immortalité - bien au contraire parfois, tant il est vrai que l'Académie française traîne une image un peu lourde de tueuse d'inspiration - mais bien à celle de la langue française. Un travail de bénédictin, on le conçoit, et une humble et ambitieuse mission!

Souhaitons que celles et ceux qui prendront la relève sauront être dignes de leurs prédécesseurs, célèbres ou non.

Illustration: www.memo.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Non, je ne pense pas qu'il s'en targuait, je parlais plutôt de l'Institution, mais je corrige : ce ne sont pas les académiciens eux-mêmes qui se sont déclarés immortels, vous l'avez d'ailleurs
précisé : c'est plutôt à l'immortalité de la langue qu'ils travaillent et pas à la leur. Le reproche n'était donc pas justifié.


D

Merci de votre réponse!
En effet, c'est plutôt l'immortalité de la langue qui est ici en question... Ce qui rend sans objet le paradoxe de ces "Immortels parfaitement anonymes".
Je vous tiens au courant de ma lecture de Sami Tchak!
A bientôt donc.


L

Lévi-Strauss s'est plus distingué par son oeuvre que par son apparttenance à l'Académie. Etait-il besoin franchement de se targuer de ce qualificatif d'immortel ?
Merci pour ce rappel de quelques noms aujourd'hui méconnus, et aussi de votre passage chez moi.


D

J'ignore s'il s'en targuait... mais, intéressé par ce qui se passe sous la Coupole, c'est comme cela que je le connais principalement. Il ne me reste plus qu'à lire ses ouvrages!
Merci de votre visite chez moi!


A

"Tristes tropiques" en ce moment... Un très bon livre, très intéressnat, lu sur les bancs de la fac.


D

Une référence qu'on cite beaucoup. Je vais la retenir. Merci!


O

Vu ce matin sur le portail suisse Pnyx.com, un hommage surprenant au grand homme : sous la forme d'un sondage !



Merci, Monsieur Lévi-Strauss ! Si je ne pouvais emporter qu'une seule de vos idées …


« On ne peut rien comprendre ou juger que grâce à la mémoire »,

« Je hais les voyages et les explorateurs »,

« L'homme est un être vivant »,

« Pas plus que l’ordre du monde, l’ordre social ne se plie aux exigences de la pensée »

« Seule la musique permet l'union du sensible à l'intelligence »,

« Il ne peut exister un hiatus complet entre la pensée et la vie »,

« L’humanité … /… s’apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave ».



Pour voir le détail, aller à : http://www.pnyx.com/fr_fr/sondage/403 , avec, pour chacune de ces "idées", un extrait des citations dans leur contexte, permettant d'embrasser la portée de ces
réflexions.


D

En voilà une démarche intéressante pour présenter le Monsieur! J'irai voir cela à l'occasion.

Et merci de votre visite.


M

J'ai eu l'occasion de croiser son oeuvre de temps en temps, sur les questions de nature et culture au programme de philo, par exemple. Je pense le retrouver pour travailler l'altérité, au programme
de seconde. C'est une valeur sure.


D

Bon retour à cet auteur, donc, et bon travail! Personnellement, je dois avouer n'avoir rien lu de lui, et ne le connaître que du fait de son exceptionnelle longévité.


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.