Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 21:50

hebergeur imageJ'avais prévu le coup, au contraire du Faucon apparemment... C'est pourquoi, ce soir, je ne me suis pas trouvé dépourvu lorsqu'il s'est agi de fêter, avec quelques heures de retard et un vin de circonstance, l'élection de François, alias Jorge Mario Bersaglio, un pape avec lequel je partage un point commun: nous sommes des secondos issus d'au moins un parent italien. François a superbement réussi... et comme dirait l'ami Nicolas, champion d'un autre François, ça s'arrose.

 

Il est vrai que Benoît XVI m'a pris de court: imprudemment, j'ai asséché la bouteille de "Pape noir" que j'avais dans ma cave, quelques semaines avant sa renonciation. Ce vin était capiteux... Mais la France, fille aînée de l'Eglise, n'est pas avare en vins aux noms suggestifs de religion. Compte tenu de cette élection dont il a beaucoup été question, je me suis donc dit que ce serait l'occasion de goûter à nouveau un Châteauneuf-du-Pape.

 

C'est peut-être un cadet dans la prestigieuse appellation des Côtes-du-Rhône, mais force est de constater que ce Châteauneuf-du-Pape "Comte de Terrefont" 2011 a de quoi régaler celui qui le déguste. C'est un vin costaud, qui appelle un repas, l'affaire est entendue. Il recèle cependant une fraîcheur insaisissable mais réelle qui contrebalance, au palais, les 14,5% d'alcool qu'affiche fièrement l'étiquette.

 

Au nez, le dégustateur va être un peu baladé, jusqu'à identifier ce juste milieu entre le poivre et la douceur qu'est, par exemple, le paprika. Cette impression se confirme au moment de déguster, et l'on constate que ce vin trouve un équilibre entre les épices (qui dominent quand même), la fraîcheur et, quand même, le goût du fruit - on songe très vite à des fruits à noyaux, et la contre-étiquette suggère les prunes.

 

Un vin puissant donc, un vin complet et complexe, qu'on conservera volontiers pour de belles occasions et qui accompagnera de bons morceaux de viande. Et comme le producteur promet que ce vin peut se garder huit à dix ans, j'ai envie d'en acheter encore une ou deux bouteilles pour de prochaines élections papales. Après tout, si ce Châteauneuf-du-Pape a de telles qualités après à peine deux ans, qu'en sera-t-il après une période prolongée de vieillissement?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Plaisirs de bouche
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 15/03/2013 12:37

Tous les prétextes sont bons pour déboucher une bonne bouteille. A sa santé !

DF 29/09/2014 20:43

J'en prends note, merci du tuyau! Seriez-vous disposé-e à m'en faire parvenir une bouteille en service de presse, s'il vous plaît?...

châteauneuf-du-pape 29/09/2014 12:12

Testez aussi le chateauneuf du pape de Chateau Mont Redon, vraiment bon !

Daniel Fattore 16/03/2013 20:34



En effet! A sa santé... et à la tienne, Alex!



falconhill 15/03/2013 08:00

Eh oh dans ma cave y a pleins de Chateauneuf, mais j'avais envie d'un Tavel pour accompagner des pates au pesto ^___^

Sinon je connais ce domaine : il est super bon :)

C'est bien l'élection des nouveaux papes, on boit des coups (mais bon même quand y a pas élection on boit des coups quand même)

Daniel Fattore 16/03/2013 20:34



Ca s'arrose!

En effet, j'ai beaucoup apprécié ma dégustation de ce vin-là; je suis cependant peu coutumier de l'appellation. Quels seraient les autres bons domaines de Châteauneuf-du-Pape, à ton avis?

Après, bien sûr, tout est bon pour déguster de fines gouttes.



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.