Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 21:36

Il y a quelques mois de cela, je vous avais parlé des origines pas du tout parisiennes de la fameuse sauce Café de Paris, souvent imitée, jamais égalée. De passage à Genève samedi, j'ai voulu tester la chose dans l'établissement éponyme, un lieu proche de la gare - une situation idéale. Pas de quoi être déçu, si ce n'est en bien, comme on dit en Suisse...!

Il y a pourtant de quoi craindre un peu un style d'usine dans cet établissement coincé entre un Starbucks et un McDonalds: samedi soir, le restaurant propose un seul menu, l'entrecôte avec sauce Café de Paris, servie sur plat et sur réchaud, avec des frites et une salade verte en entrée, le tout pour quarante francs suisses - le client n'a plus qu'à choisir la cuisson de sa viande. La salade n'avait rien de mémorable, et la terrasse fait un peu vieux style avec ses feuilles de papier pour protéger les nappes, sur lesquelles le personnel de service prend des notes sans vergogne. Les verres à vin n'ont rien de verres à dégustation... Cela crée un certain contraste avec la salle à manger, qui mêle vieux style et boiseries et affecte un éclairage aux nuances chaudes - ça a du cachet!

Et puisque j'évoque le service, c'est la première bonne surprise du lieu: on pourrait croire les serveurs débordés par une clientèle essentiellement de passage qu'ils pourraient être tentés de traiter sans trop de ménagements. Eh bien... au contraire: je me suis fait conseiller pour choisir le vin, et le serveur s'est montré pertinent en me proposant un Diolinoir de Leytron (Philippoz, 2007). Il n'a par ailleurs jamais oublié de remplir mon verre - et m'a même rapporté des frites lorsque je me suis retrouvé à sec, sans qu'il soit nécessaire de lui courir après. Formidable!

Et le plat de viande, et la sauce, alors? C'est vraiment là que l'on sent le métier de l'établissement, un métier rodé, efficace, qui joue les valeurs sûres en apprêtant une viande cuite ce qu'il faut (j'avais demandé "à point", ça l'était). Quant à la fameuse sauce, c'est effectivement autre chose que ce qu'on peut vous proposer ailleurs sous le même nom. Elle est certes plutôt grasse (elle est au beurre, quand même!), mais il y a là un bon goût d'herbes, à la fois corsé et raffiné, qui flatte le palais et va bien avec la viande rouge... et avec un vin rouge qui ait un minimum de charpente. Puisque je parle de vins, justement, le restaurant propose un bon choix de vins en demi-bouteilles et pots (5 dl), ce qui est un atout.

La clientèle, enfin, est internationale: autour de moi, on parle espagnol. Elle est aussi sympathique, on fait santé d'une table à l'autre dans une ambiance conviviale, loin du genre compassé qu'on peut trouver dans certains restaurants gastronomiques. De quoi réjouir les viandards!

Photo:
http://www.igougo.com
On en parle aussi ici, en anglais:
http://www.igougo.com/dining-reviews-b146845-Geneva-Cafe_de_Paris.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Plaisirs de bouche
commenter cet article

commentaires

alain 29/05/2009 19:54

merci pour l'adresse,je retiens.A peu près à la même époque nous étions à Cornavin et vers l'église il y a la Brasserie Bagatelle où l'entrecôte est servie également sur un réchaud avec une merveilleuse sauce,mais la prochaine fois j'essaye la sauce "Café de Paris"

Daniel Fattore 01/06/2009 18:16


J'ai dû y passer une fois (à Bagatelle), et y manger un plat de pâtes - c'était assez plein, mais je ne me souviens guère du repas. Le "Café de Paris" a l'avantage d'être authentique, et j'ai eu la
bonne surprise d'un service qui assure... donc tout bénéfice! En tout cas, bon appétit, par avance.


Océane 02/05/2009 21:11

Oh lala, moi qui ait tant besoin de vacances, j'irais bien faire une incursion en Suisses ! Je note cette adresse !

Daniel Fattore 05/05/2009 20:53


Pourquoi pas? En plus, comme c'est près de la gare, c'est pratique, et un rien plus typique que le McDo du coin. A recommander, dans ce sens! Même si Genève abrite des restaurants divers et variés,
pour tous les goûts.


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.