Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 20:27

... mal-aimée, en effet: tout un chacun parle de sa pile à lire, publiant des photos, se plaignant avec délices de son augmentation ou de sa diminution. Et quid des listes, alors? Le temps d'un billet, songeons à la gestion idéale d'un tel document, indispensable pour le lecteur qui aime acheter sans s'égarer - faute de quoi il dévaliserait la librairie, une sensation qu'on a tous connus, un jour ou l'autre, face à tous ces beaux empilages bien ordrés de livres tout neufs qui, aguicheurs sur les présentoirs des libraires, vous crient: "Achète-moi!".

Personnellement, j'utilise un petit carnet. C'est déjà le deuxième que j'use, mais c'est la solution que j'avais trouvée, au début des années 2000, pour consigner les coups de coeur que j'avais à la suite de lectures de critiques dans la presse au sens le plus large, voire à la suite de conseils. Cela présentait l'énorme avantage de me permettre de centraliser les notes prises sur des bouts de billets qui finissaient par traîner dans mon porte-monnaie. C'est ainsi que ma liste à lire comprend aujourd'hui encore des livres dont on parlait en 1996. Par exemple, quelqu'un d'entre vous a-t-il entendu parler de "Piège sur le réseau", roman de Philip Finch? Je ne l'ai vu que dans un journal à grand tirage suisse, de couleur orange.

Le système présente cependant quelques inconvénients, qui peuvent également s'avérer un délice. En effet, les ouvrages mentionnés le sont au fur et à mesure de leur découverte par mes soins - l'un après l'autre, sans ordre alphabétique, ni de genre. Résultat, à la fois agréable et pénible: dès que je me retrouve dans une grande librairie, liste en main, je suis obligé d'aller et venir dans les rayonnages de littérature générale pour y trouver mon bonheur (il m'arrive de faire des razzias, surtout lorsque je me rends en France, où le livre est 20 à 30% moins cher qu'en Suisse). Cela, sans oublier les genres: les polars ne se trouvent pas dans la littérature générale, et les essais se déclinent en thèmes multiples: actualité, politique, religion, littérature, etc. Les souvenirs me guident, naturellement... et le petit carnet, déjà bien défraîchi, garde tout son charme.

Et puis, il y a le traitement après achat: biffer le livre acheté, et marquer un L à côté au moment où il est lu.

D'autres se font des paquets de feuilles listant tous les livres recherchés. Une bonne idée, surtout si tout cela est rédigé sur ordinateur: cela permet d'avoir une liste classée par ordre alphabétique, voire par genres. Je pense qu'un lecteur qui procède ainsi serait bien inspiré, en effet, de reprendre la classification de sa librairie favorite, afin de repérer immédiatement le rayon où se trouve le livre de ses rêves... et se souvenir de ce dont il s'agit - pas forcément évident lorsque la liste à lire s'allonge.

Il y a aussi des lecteurs qui optent pour des solutions numériques, soit en publiant leur liste à lire sur un blog ou sous forme de liste de souhaits sur Amazon. Pas une mauvaise idée: le lecteur est ainsi assuré de recevoir les livres qu'il souhaite, et celui qui offre est assuré de faire plaisir s'il se réfère à la liste. Il y en a, enfin, qui mettent leur agenda électronique à contribution. Il paraît que c'est un truc formidable; peut-être même existe-t-il des logiciels d'aide à la gestion des listes particulièrement longues (avec, par exemple, une fonction de classement en fonction de vos librairies favorites, qui sait?). Mais je n'ai jamais pu m'y faire: j'en avais gagné un lors d'un concours d'orthographe, mais je dois avouer qu'il m'a peu servi. Et je suis toujours resté fidèle à mon carnet bleu...

Et vous, papier ou électronique? Ou autre système encore?

Photo: Flickr/Aurélien D

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Littératures
commenter cet article

commentaires

Melusine 22/08/2009 18:32

Bonjour!
Moi j'ai une petite feuille A4, qui est de couleur verte actuellement. Comme j'aime avoir un stylo entre les mains, je la réécris souvent, je souligne les titres,je m'applique, et lorsque c'est lu, un coup de surligneur. Plus c'est coloré, plus j'ai été efficace! Par contre je ne l'emmène pas en librairie. Deux cas de figure: soit je décide d'aller en librairie et je note sur un petit bout de papier le(s) livre(s) que je vais rechercher aujourd'hui. Soit je passe devant une librairie par hasard, je rentre et là, advienne que pourra.
A bientôt!

Daniel Fattore 22/08/2009 19:40


Mon carnet est devenu une antiquité complètement démontée; mais j'y note régulièrement les livres qui me flashent tout particulièrement. Et je soigne également la calligraphie: j'aime avoir une
plume entre les mains. Reste qu'au prochain changement de carnet, il faudra que je trouve quelque chose de plus grand et de plus solide.
Encore merci de ton passage!


Marie 26/04/2009 00:28

Mes listes, je les fais sur word, par contre, j'adore me rendre à la bibliothèque et piocher un peu au hasard dans les rayons!

Daniel Fattore 27/04/2009 23:11


Word permet en effet des mises à jour rapides; mais il faut réimprimer régulièrement les listes.


Crapouillaud 10/03/2009 16:29

J'ai aussi opté pour le (tout) petit carnet qui tient dans la poche et se dégaine dès qu'un nouveau titre me tente. Mais bizarrement, je m'y réfère plutôt quand je vais à la bibliothèque; en librairie, je me laisse souvent attrapée par les couleurs des premières de couverture... ce qui est très dangereux!

Daniel Fattore 10/03/2009 21:23



Ayayaye! De mon côté, le carnet a justement plutôt tendance à me discipliner en librairie: je me dis que je ne prends que ce qui y figure déjà. Naturellement, la règle s'est un peu assouplie...
ce qui devient dangereux aussi. D'autant plus que je ne fréquente guère les bibliothèques.



J-C 01/03/2009 22:04

En hommage à de nombreux écrivains, dont Hemingway, rien ne vaut le Moleskine bien kil soit en passe d'être à nouveau "hype".
Tient dans la poche -sans fondre- et tient dans la main !

Daniel Fattore 01/03/2009 23:10


C'est vrai! Je dois avouer que je n'y ai pas pensé; vous m'avez donné une idée pour ma nouvelle liste à lire. Merci!


Cécile de Quoi de 9 01/03/2009 16:17

Tiens mais c'est Book off sur la photo !!! (enfin le book off "Japonais", en face de celui où je fournis en livres...

Daniel Fattore 01/03/2009 21:53


Oups! Les photos seraient-elles moins anonymes que je ne le croyais? ;-)


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.