Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 22:48

Vous avez dit "Chianti"? Ce machin standardisé qu'on vous sert avec votre pizza dans des établissements bon marché? Certains diront peut-être que je suis tombé un peu bas dans mes goûts de vins. Et pourtant, je reste un aficionado, un inconditionnel du chianti - à telle enseigne que je l'associe tout naturellement aux plats traditionnels italiens, en particulier les pâtes et la pizza. On ne se refait pas... même si l'idée d'accompagner sa pizza d'un verre de vin blanc fait son chemin.

il fiasco par gone bunburyingRevenons donc à notre cher chianti. Comme plus d'un d'entre vous sans doute, je l'ai découvert sous sa forme la plus pittoresque: les fiasques, ces bouteilles au ventre rond et au contenu généreux, tressées d'osier. Joli sur une table, gouleyant en bouche, tout ce qu'on veut, avec un soupçon de popularité: c'est bien souvent l'image qu'on a du vin italien, sympa, sans prétention - un vin de table parfait, qui garantira la qualité du relationnel entre convives à défaut d'assurer le niveau élevé d'une dégustation entre gastronomes.

Mais depuis quelques décennies, l'appellation chianti, dont le nom renvoie étymologiquement à la musique sous des formes diverses (trompette ou chant du coq, entre autres), va plus loin. Et c'est là qu'on se disperse un peu. L'appellation se restreint à la Toscane, mais regroupe plusieurs terroirs. Jusque dans les années 1960 (l'AOC, nommée "DOC" en Italie, date de 1967), on trouvait de tout sous cette désignation, et même des vins blancs. Il est à noter qu'une première tentative de délimiter l'aire de production du chianti, afin de limiter les piètres contrefaçons, a été lancée par Cosimo III, grand-duc de Toscane, en 1716 déjà.

Fichier:Sottozone chianti it.jpgC'est en 1924 que les Italiens créent le label "Gallo Nero" (coq noir, symbole du "Consorzio del Marchio Storico-Chianti Classico") afin de mettre un peu d'ordre dans la région de production du chianti, et plus particulièrement du "chianti classico". Assortie de la nouvelle DOCG de 1984 (les dissidents ayant permis la naissance d'autres vins toscans surnommés les "Supertoscans") revue en 1996, elle a permis une forte amélioration de la qualité des vins. En particulier, la réglementation de 1996 a permis de faire du "Chianti classico" une appellation à part entière, indépendante du chianti usuel, qui exige entre autres que le cépage sangiovese entre pour 80% dans la production du breuvage. Dans les faits, celui-ci entre pour 80 à 100% dans la production du chianti classico, ce qui en fait le cépage typique de ce vin.

Expérience faite, c'est effectivement  le "chianti classico" qui a le plus de personnalité et de charme. On distinguera entre les "chianti classico" standard, qui doivent avoir au moins 12% d'alcool, et les "chianti classico riserva", qui doivent arriver à 12,5% au moins, et avoir vieilli au moins 24 mois, dont trois en bouteilles.

Chianti Classico Label par Daniel (Jiuwine.com)Mon conseil, alors? Suivez le coq noir... et pensez à Carpineto, ou à d'autres producteurs du genre. Ils vous offriront le supplément d'âme qui distingue un simple vin de pizzeria et la bonne bouteille que vous partagerez sans honte avec vos amis.

Pour en savoir plus: http://chianti.vinsditalie.com/
Carte: Wikipedia.
Photo: Flickr/gone bunburying/Daniel

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
J'ai un budget de 15 euros pas plus, je suis dans le linéaire vins, ma main au feu que le Chianti classico à 15 euro chez CARREFOUR surpasse le Pauillac, le St- Julien, St-Estèphe et autres aoc médocains style seconds vins de château ou génériques de cette production ne dépassant pas QUINZE EUROS bien entendu...
Il est vrai que ce Chianti habillé tout de noir est divin, peut-être qu'en Toscane sud, il est sûrement plus cher.
D


J'ai envie de dire que le chianti ne vous décevra pas, et vous aurez en outre une prime à l'originalité! Cela, même si le plan "seconds châteaux" a aussi ses mérites.

A noter que j'ai de bons souvenirs d'un Chianti Classico venant de Carrefour... du temps où cette enseigne était présente en Suisse, c'est-à-dire il y a deux ou trois ans.



C
Hips ! Coq noir ou pas, je préfère tout de même un bon Pauillac ou un petit Saint Estèphe. Les prix (et donc les occasions) ne sont pas les mêmes, certes...
D

... en effet! Ni du reste les plats qu'on consommera avec ces vins.

Mais oui: un petit Saint-Estèphe ou un Pauillac, je ne dis pas non non plus...


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.