Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 22:11

Chers antifascistes autoproclamés,

L'histoire l'a démontré plus souvent qu'à son tour, les meilleures causes revêtent souvent les habits les plus abominables. Vous en avez fait la triste preuve une fois de plus le week-end dernier, en démolissant le bar "Elvis et moi", établissement qui, en organisant régulièrement des concerts, contribue à sa manière à l'animation de Fribourg, petite ville de Suisse romande dont le dynamisme a su en étonner plus d'un.

On dit que vous êtes d'extrême-gauche, et que vous avez voulu, de la sorte, faire taire l'ensemble "Camerata Mediolanense", un groupe de musique gothique qu'on classe volontiers à droite, coaché par l'agent "Soleil Noir", qui utilise des symboles peu orthodoxes (le soleil noir, justement) pour sa promotion. Horreur, malheur? Tout le monde, dans cette affaire, vous dira que si, aux heures sombres, un certain parti a récupéré un symbole ancestral pour sa gloire, l'agent actuel ne saurait en être entièrement responsable. L'organisateur du concert se dit apolitique; pourquoi ne pas l'écouter, plutôt que de le juger a priori? Suite à votre démolition du bar "Elvis et moi", "Soleil noir" a décidé de cesser toute activité, tant est stigmatisante l'étiquette national-socialiste qu'on veut lui coller depuis environ 72 heures. Et quand bien même cela serait, le fait qu'il soit du bord opposé au vôtre vous autorise-t-il à agir de la sorte?

Vous avez donc détruit l'outil de travail d'un jeune agent artistique non conformiste, soit. Mais là n'est pas le plus grave. Vous vous êtes attaqué à un bar que je fréquente peu - je l'avoue - mais qui a tout l'air d'être sympathique et, surtout, profondément original. Qui, de nos jours où règnent la sobriété et la ligne droite et froide, oserait accueillir ses hôtes dans un univers où des Bambi en plastique côtoient un piano déglingué, le tout sous un éclairage aux couleurs vives? "Elvis et moi" avait trouvé sa clientèle, constituée sur les cendres du fameux bar "Le Passage Interdit", qui occupait les lieux avant que n'arrive Valentine Jaquier, la nouvelle tenancière. Une tenancière qui, pour donner un cachet à son nouvel établissement, n'avait pas hésité à exposer ses propres objets de collection.

- Et justement, avez-vous pensé à elle? D'après ce que relate la presse, vous l'avez mise dans le même sac que ceux que vous abominez. Elle vous répond par une question, une seule: "Who Killed Bambi?". Cette question, le groupe punk Sex Pistols la pose depuis plus de vingt ans. Et la tenancière vous répond en ouvrant son bar moins de 72 heures après vos actes. Preuve d'un courage qui vous fait cruellement défaut.

Ces actes, justement, vous les justifiez sans doute au nom d'une "action citoyenne" visant à nettoyer au lance-flammes les fascistes de tout poil. Pas besoin d'être grand clerc pour deviner que sur ce coup-ci, vos méthodes étaient celles mêmes des groupuscules violents que vous dénoncez. Certains vous ont comparé aux SA, forces d'intervention brutales du NSDAP; je crains qu'il ne faille vous classer plus bas encore, puisque vous vous attaquez à une personne qui ne vous a rien demandé, ni rien pris, et dont le seul tort est de s'efforcer de gagner honnêtement leur vie. Et franchement, trente antifascistes menant un assaut rapide contre une propriétaire de bar et moins d'une demi-douzaine de musiciens, est-ce là une preuve de courage? Auriez-vous osé intervenir de la sorte face à un service d'ordre solidement organisé? Qui, parmi vous, aurait fait le déplacement pour manifester contre les opposants aux minarets de Cologne? Peu de gens: là, y'avait les flics...

Votre réaction n'est pas celle de démocrates avisés. Pour faire passer leurs idées, les démocrates s'assurent d'une majorité avant d'intervenir par le biais du vote; vous, vous démolissez un bar - bel effort! Elle n'est même pas le fait d'adultes responsables de leurs actes - peut-être, les circonstances aidant, n'aurez-vous même pas à répondre des vitres cassées et des valeurs sentimentales brisées face à un tribunal. A ce titre, tout ce que vous méritez, c'est une bonne fessée. Malheureusement, le code pénal ne prévoit pas cette peine...

Depuis le week-end dernier, nous sommes tous des Elvis. Tous avec "moi" - c'est-à-dire Valentine Jaquier. A qui nous souhaitons bon vent et bon courage.

Coup de colère et coup de coeur, en réaction à une opération coup-de-poing d'un groupuscule antifasciste organisée dans le bar "Elvis et moi", à Fribourg.

Le site du bar:
http://www.elvis-et-moi.ch
L'article de la Tribune de Genève: http://www.tdg.ch/actu/suisse/2008/10/13/vraix-casseurs-faux-neo-nazis-retour-saccage
Le point de vue d'Indymedia: http://switzerland.indymedia.org/fr/2008/10/63612.shtml
Le site de Soleil noir: http://www.soleilnoir.ch (fermé)
Le site du groupe italien qui aurait dû se produire ce soir-là:
http://web.tiscali.it/cameratamediolanense/

Photo: site du bar.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Bonjour les Suisses Romands d'Overblog !
Je suis un peu comme le chanteur Renaud, je n'aime pas les drapeaux "quoi que le noir soit le plus beau"(1), et apparemment je ne suis pas le seul...
Je cherche désespérément un autre avatar que la croix suisse flottant dans une tendre bise en gif animé... Je n'avais rien trouvé de mieux en créant la communauté en me disant que je trouverai autre chose plus tard, mais là je sèche complètement ! Je me tourne donc vers vous pour nous trouver un avatar qui puisse symboliser la Suisse romande.
Je lance cet appel à votre créativité pour trouver une image de la taille d'un avatar d'Overblog qui soit clairement reconnaissable par tous les Romands. Partageons nos idées pour choisir la meilleure.
Bon dimanche,

(1) Où c'est que j'ai mis mon flingue, ah-là-là... que de souvenirs!)
D

Vous avez raison, il faut un logo spécifique à la Suisse romande, même si le drapeau suisse est bien le nôtre (et que Renaud, accessoirement, préfère en fait le drapeau rouge, quoi qu'il en
dise). Mais là, concrètement, je n'ai pas d'idée.


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.