Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 20:41

OK! Me voilà tagué par A Girl From Earth... je me soumets donc à l'exercice, en espérant ne pas me faire trop d'ennemis sur ce coup-ci.

1. La couverture la plus embarrassante que vous ayez affichée en public?

"Mein Kampf", d'Adolf Hitler - voilà, c'est dit, ceux qui veulent quitter la salle peuvent le faire... L'ouvrage n'a rien de formidable, vous vous en doutez, même s'il devrait être lu pour mieux comprendre son auteur. Mais surtout, l'éditeur français a choisi de lui donner une couverture proche de celle d'époque: grosses lettres noires, en partie en fraktur, sur fond orange pétant. Difficile de passer inaperçu avec un pavé pareil.

2. Lecture la plus embarrassante en public?

Peut-être "Swissair, l'histoire secrète de la débâcle" de Luchinger - que j'ai lu sur un vol Swiss en 2003. Un steward m'a cependant rassuré, en voyant la couverture: "C'est un livre qui dit la vérité".

3. Un livre qui vous a attiré en librairie et que vous avez feuilleté en essayant vainement d'en cacher le titre ou le contenu?

Aeuh... «L'âge d'or de la pin-up américaine» de Meysel et Martignette?

4. Votre achat le plus embarrassant en caisse?

Certains San-Antonio à la page de couv' particulièrement osée. Mais je n'ai jamais acheté de SAS ou de Brigade Mondaine, de Gérard de Villiers (un ami m'a prêté un SAS, à l'adolescence, mais c'est moins inventif, donc je n'ai pas accroché - il y eut cependant un certain embarras lorsque, pour la première fois, j'eus un Brigade Mondaine entre les mains). L'honneur est donc sauf.

5. Cadeau le plus embarrassant que vous ayez fait?

J'essaie de faire des cadeaux que je puisse assumer.

6. Le livre que vous avez acheté par erreur et qui vous a embarrassé?

Je n'achète pas de livres par erreur (en français, j'appelle ça "nourrir la PAL"), mais j'ai glané quelque part un roman intitulé « Le joueur d'échecs », mais qui n'était pas celui de Stefan Zweig. Ne me souvenant plus du nom de Zweig (que l'on m'avait recommandé), j'ai ramassé le truc, en croyant avoir trouvé ce que je souhaitais. L'histoire m'a pas mal surpris (roman historique, sympa et populaire au demeurant, autour d'un automate d'échecs), et j'eusse vécu un certain malentendu si j'avais dû en parler avec la personne qui m'a conseillé l'ouvrage de Stefan Zweig.

7. Un souvenir de lecture de jeunesse (adolescence) qui vous a fait passer de chouettes moments et qui vous embarrasse quand vous en faites mention?

La relative pétoche que peuvent vous donner des ouvrages tels que « L'aiguille creuse » de Maurice Leblanc ou « Le Crime de l'Orient-Express » quand vous n'avez pas l'habitude du polar. Cela semble anodin à présent, mais certaines pages peuvent vraiment foutre la pétoche. Voir également le numéro 4, section "Brigade Mondaine".

8. Demande d'information la plus embarrassante en librairie?

Récent : j'ai demandé au libraire de la FNAC s'il avait tel ou tel recueil de nouvelles... mais je ne savais ni le titre, ni les auteurs (c'était un collectif, publié par les éditions «J'ai Lu» pour un quelconque anniversaire). Arriver avec une description aussi précise, la honte!

J'ajoute un "prix spécial du jury" à "Ben Laden, la vérité interdite" de Brisard et Dasquié, paru dans le sillage des événements du 11 septembre 2001 et interdit de diffusion en Suisse. Profitant d'un voyage à Paris début 2002, je me suis empressé de l'acheter... et de l'introduire en Suisse. Ah, le petit frisson quand on passe la douane!

Je propose à Sabine, Hussard 82, Insatiable-Lectrice, Yv, Calepin et Fantasio de reprendre l'exercice - qui a un petit goût de coming-out.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Là jour de reprise, j'ai la tête à l'envers...mais je te promets d'y revenir un peu plus tard.
D

Pas de souci; je me réjouis de te lire prochainement sur ce coup-ci. A bientôt donc!


L
Intéressant, ce tag, on apprend plein de choses...
D

C'est le moins que l'on puisse dire... Sans oublier l'aspect "j'ose, j'ose pas" qui peut traverser l'esprit quand on prépare son billet en réfléchissant aux textes les plus embarrassants, les plus
honteux qu'on ait lus. Un certain frisson et un air de coming-out...


C
Pas facile ce tag... j'ai bien peur de sécher cette fois car je ne me souviens pas avoir connu autant de mésaventures de la sorte...
D

Rude, en effet - ça demande de se souvenir un petit peu, et d'oser. Je t'invite à aller voir ce qu'a fait "A Girl From Earth", qui a lancé la chose - son blog est sous "lecture sans frontière".


Y
Après une longue réflexion, je ne trouve pas assez de réponses à votre tag. Je continue d'y réflechir, mais doute de pouvoir le remplir.
D

... pas de souci! Cela n'a jamais un caractère obligatoire.
Je me réjouis de vous relire, sur quelque sujet que ce soit!


M
Un ouvrage interdit en Suisse ? C'est fort de café ! Je serais également intéressée par d'autres exemples liés à cette loi...

Bon week-end !
D

Cela vaudrait effectivement un billet! J'y pense depuis quelques jours, mais il faudra que je me remémore les histoires de tous ces livres (j'ai trois exemples en tête).


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.