Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 20:34

Books, candles, map, watch - D80 in-camera Sepia conversionL'idée est excellente, révélatrice, tordue et stimulante à la fois, et elle nous vient de chez Calepin, qui relaie ainsi un tag: l'inventaire de ses meilleures lectures, par lettre de l'alphabet. Avant tout, merci à lui pour cette astuce qui m'a permis de me ressouvenir de lectures parfois fort anciennes. Ensuite, je me lance - en parlant avant tout des ouvrages qui m'ont marqués, que j'ai lus plusieurs fois, que j'ai particulièrement aimés ou lus dans des circonstances particulières. Allez... c'est parti!

A
Guillaume Apollinaire, Les onze mille verges.
Lu plusieurs fois, je pourrais en faire un billet un de ces jours... si je retrouve les notes que j'ai prises il y a dix ans de cela. A ce stade de l'histoire, qu'on se rappelle simplement que ça ne parle que de "ça"...  

B
Michel Butor, La Modification.
Frappante lecture, avec un usage hyper troublant de la deuxième personne du pluriel. Je me suis servi de cette astuce, dans la foulée, pour créer un pastiche de cet ouvrage dans le cadre d'un travail scolaire.

C
Albert Cohen, Belle du Seigneur.
Indispensable: sans doute le plus beau roman d'amour (ou d'autre chose aussi) du vingtième siècle. Et des pages qui se dévorent, en dépit de leur grand nombre...

D
Roald Dahl,
Mon oncle Oswald.
Un divertissement savoureux et scabreux à la fois, lu et relu pendant les années de lycée.

E
Joe Eszterhas, American Rhapsody.
Un ouvrage bien rock'n'roll qui évoque la vie publique, privée et sexuelle d'un certain Bill Clinton. Par le scénariste de Basic Instinct... autant dire que c'est sulfureux.

F
René Fallet, Le Beaujolais nouveau est arrivé.
Un hymne truculent à une liberté farouche, celle de vivre en marge de toute contrainte sociale. Un art de vivre... roboratif après un mauvais moment.

G
Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes.
Euh... parce que c'est vachement bien écrit, tout simplement.

H
Ernest Hemingway, Mort dans l'après-midi.
C'est qu'il vous ferait aimer la tauromachie, l'animal! Un ouvrage qui marche à fond les manettes, entre érudition tauromachique et ton hâbleur du technicien de bar.

I
Valérie Igounet, Histoire du négationnisme en France.
D'accord, ce n'est pas un roman, mais les romanciers en I ne courent pas les rues. J'ai lu cette ouvrage dans les années 2002, alors qu'un ou deux procès relatifs au négationnisme ont eu lieu en Suisse, histoire d'en savoir un peu plus.

J
Elfriede Jelinek, La Pianiste.
Encore une pure merveille au niveau stylistique, et une pénétration d'une rare profondeur dans les méandres de l'âme humaine.

K
Milan Kundera, La Valse des adieux.
Prêté par une collègue de lycée, une découverte. Je garde donc le nom de l'auteur sous le coude, même si je n'ai plus lu grand-chose de lui depuis.

L
Francisco Gonzales Ledesma, Le péché ou quelque chose d'approchant,
Du polar à l'espagnole, façon série noire, avec des comparaisons toujours délirantes.

M
Margaret Mitchell, Autant en emporte le vent.
Parce que Scarlett est une petite peste et que Rhett, le seul mec susceptible de l'intéresser, la fait tourner en bourrique. Bien fait pour elle.

N
Marie Nimier, Anatomie d'un choeur et La nouvelle pornographie.
Le premier est intimement lié à certains loisirs que je pratique. Le second m'a valu un plat du jour dans un restaurant: je l'ai prêté au patron, qui m'a offert le repas de midi après lecture.

O
Jean d'Ormesson,
Histoire du Juif Errant.
Sujet d'exposé au lycée: j'ai présenté cet ouvrage alors qu'il venait de sortir. Ce qui m'arrangeait bien: le professeur n'aurait certainement pas le temps de le lire avant l'exposé...

P
Georges Perec, La vie mode d'emploi.
Tant d'histoires en un seul livre! Et une construction impressionnante. Bref, une merveille technique et littéraire à la fois, une cathédrale...

Q
Raymond Queneau,
Les Fleurs bleues.
Egalement une construction merveilleuse, entre modernité et temps anciens.

R
Salman Rushdie, Les Versets sataniques.
Découverte de l'auteur, dans tout ce qu'il peut avoir d'étonnant et de flamboyant - mais aussi d'érudit. A lire avec une encyclopédie de l'islam et de l'hindouisme à côté de soi, mais c'est génial.

S
Jacques Casanova de Seingalt, Histoire de ma vie.
Les authentiques Mémoires de l'homme à femmes le plus réel et le plus fameux qui soit - un récit proprement picaresque mené tambour battant. Et puis, c'est mon sujet de mémoire de licence...

T
Claude Tillier, Mon oncle Benjamin.
Un classique des romans de cape et d'épée, d'une lecture agréable, avec une certaine philosophie de vie en filigrane. Vous connaissez peut-être le film qui en a été tiré, avec Jacques Brel dans le rôle titre.

U
Emmanuelle Urien, La Collecte des monstres.
Des nouvelles aux chutes impeccables, à la fois inattendues et implacables. Du tout bon.

V
Gabriel Véraldi et Jacques Paternot, Le Dernier Pape.
Comme son titre l'indique, l'histoire commence par l'abolition de la fonction de Pape dans l'église catholique, par le Saint Père lui-même. Erudit, l'ouvrage fait traverser le siècle et découvrir les coulisses du Vatican, du KGB et de plein d'autres choses encore.

W
Evelyn Waugh, Scoop.
Un des derniers livres que j'ai lus en anglais... ça doit faire quinze ans. Un comique parfois un peu colonial, mais qui fait mouche.

X
Gao Xingjian, La Montagne de l'âme.
Parce que pour visiter la vraie Chine, il faut abandonner sa voiture et concevoir son voyage comme une odyssée au coeur de sa propre âme. Très beau.

Y
Marguerite Yourcenar, Mémoires d'Hadrien.
Parce qu'il fallait bien quelqu'un... mais c'est forcément un roman qui parle au latiniste que je suis.

Z
Emile Zola, La Terre.
Le roman de Zola qui a le plus de souffle selon moi.

Pour conclure, je signale que les lettres les plus difficiles à remplir ont été pour moi I, N et T. That's all folks! Sans désigner qui que ce soit, je vous invite, chers visiteurs, à poursuivre l'exercice. A qui le tour?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sandrine Andrieux 31/07/2008 17:31

Salut Daniel et ravie de faire ta connaissance. Avec cette histoire d'abécédaire, j'ai été taguée par a girl from earth et je viens de publier le mien. Comme tu en es à l'origine, je te laisse ce petit message. a bientôt !

Daniel Fattore 31/07/2008 21:58


Salut, et merci de ta visite!
Je suis passé sur ton tag, et l'ai trouvé formidable! Quelques invitations à la bonne lecture, et quelques entorses au jeu alphabétique, en toute élégance... bravo!
A bientôt par ici...!


Quichottine :0010: 31/07/2008 02:13

J'aime bien cette liste... certains livres sont communs (avec les miens !)

... avez-vous lu, de Rushdie, "Haroun et la mer des histoires"... C'est mon préféré. Je ne vous en parle que parce que vous avez aimé les histoires de Rodari. Il y a tant dans ce livre, écrit pour son fils !

Daniel Fattore 31/07/2008 21:57


Non, je n'ai pas lui celui-ci... mais je vais le noter dans mes lectures possibles! J'ai en revanche lu "La Terre sous ses pieds", que j'ai trouvé splendide - et plus accessible que les Versets.
Plus rock'n'roll, aussi...


A_girl_from_earth 28/07/2008 22:33

Ouf! C'était plus cauchemardesque que je ne pensais de s'atteler à la tache! Du coup je re-regarde ta liste pour voir ce que tu as mis pour les lettres où j'ai un peu séché : aargh X - je l'ai chez moi et pas lu encore! Q... j'ai l'impression que c'est un peu l'auteur de tout le monde non? lol I... pas évident pas évident... :)Le E non plus ce n'était pas de la tarte... Et qu'est-ce que c'est rageant d'avoir à choisir dans les C, S, M...
Bref, je vais peut-être m'imposer un challenge ABC comme j'en vois sur les blogs lol - enfin, non - ce n'est pas une bonne idée pour ma PAL...

Daniel Fattore 28/07/2008 23:16


Avec Q, j'aurais pu mentionner "Marge brute" de Quintreau; j'ai dans ma LAL un bouquin d'une certaine Quintane; j'ai connu un prof spécialiste en iconographie nommé Quenot... donc il y a du choix.
Mais Queneau est immense, donc c'est vrai que c'est un choix assez évident. Chez E, il y aurait encore Eminescu, poète roumain... en tout cas, bonne chance pour le challenge; je me réjouis de voir
le résultat!


La liseuse 28/07/2008 15:48

Bien bien, très belle liste ! Je suis contente d'arriver ici. Je viens de trouver ma lettre U qui me manquait. Je vais donc lire "la collecte des monstres" de E. Urien. ça tombe bien, j'adore les recueils. Merci.

Daniel Fattore 28/07/2008 21:01


Merci beaucoup!
Vous verrez, Emmanuelle Urien, ça se savoure. Prenez une nouvelle de temps en temps, ce sont toujours des nouvelles à chutes, implacables et inattendues à chaque fois.


liliba 26/07/2008 22:44

Je vais essayer de m'y coller aussi, mais je ne pense pas pouvoir remplir toutes les cases...
Bravo pour Apollinaire ! j'a racheté Les 11000 verges cet hiver (en rougissant à la caisse de la Fnac !) et je l'ai relu avec plaisir (la première fois, j'avais une quinzaine d'années, et je l'avais piqué dans la biblio des parents), mais je n'avais pas osé faire de billet dessus !!! Ca viendra peut-être...
Cohen... je le relirai un jour ou l'autre, ce livre m'a vraiment marquée, impregnée pendant des mois et des mois...
D'ormesson et Perec également dans mes coups de coeur, de même que la pestouille de Scarlett (ah Reth...).
Quand aux autres, je les note !

Daniel Fattore 28/07/2008 22:45


Ho-ho! "11000 verges", quelle saine lecture! ;-) Je pourrais avoir envie de m'y recoller... Dans l'attente, bonnes lectures!


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.