Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 20:31

Il y a quelques semaines, j'avais parlé de vous faire un petit papier sur l'origine trompeuse (ou non) de certains mots et expressions, en donnant pour exemple le fameux "Café de Paris". Me voilà en mesure d'aborder le sujet... et je l'aborderai avec, justement, le "Café de Paris". Mais il ne sera pas le seul abordé...

CAFE DE PARISAlors? "Café de Paris", jus de comptoir? Vaudrait-il mieux parler d'un café italien? Ni l'un, ni l'autre. Le café de Paris est une sauce au beurre originale, propre à accompagner les biftecks. Elle a été mise au point dans les années 1930 par le patron du "Restaurant du Coq d'Or", pour un établissement appelé "Café de Paris", situé au 26, Rue du Mont-Blanc... à Genève. Ajoutez-y une solide histoire de famille, avec mariage à la clé, et la légende voit le jour. "Souvent imité, jamais égalé", dit sans complexe le site du restaurant, qui existe toujours. Rien de parisien dans cette affaire, donc, ou si peu...

Il y a en revanche quelque chose de plus parisien qu'on ne le croit dans les "capotes anglaises". Allez savoir pourquoi on les désigne ainsi en France et dans la francophonie! Reste qu'à Londres, on emploie le terme de "condom", que tout le monde connaît - y compris pour être le nom d'une ville construite sur les rives d'une rivière nommée, ça tombe à pic, la "Baïse". Et quel est le terme qu'on emploie en Allemagne pour désigner ce genre d'objet! "Pariser", littéralement "les Parisiens"! La Ville-Lumière est décidément la capitale de l'amour pour certains. D'ailleurs, pourquoi parle-t-on de "french kiss" en anglais? Les Français vont-ils, réciproquement, parler de "baiser à l'anglaise", hors d'un fameux film?

Dans un tout autre domaine, le "cor anglais", pour reprendre les mots de mon vieux professeur de musique, "n'a rien d'un cor et n'est pas anglais", même si les Anglais l'appellent "English horn". S'il n'est pas anglais, une des étymologies qu'on lui colle est que cet instrument de la famille des bois, à anche double donc parent du hautbois, présente un angle au niveau de son embouchure. D'autres étymologies n'hésitent pas à faire remonter son nom aux anges eux-mêmes - via un détour par l'allemand "englisches horn", qui rappelle "die Engel", les anges. Une étymologie corroborée par le terme "corno angelico", utilisé par les Italiens à l'époque baroque.

La "roulette russe" est désignée par le terme de "roulette américaine" par les Russes...

Il paraît que la crème bavaroise est une invention suisse...

Et en musique, la tierce picarde, qui consiste à faire s'achever par un accord majeur un morceau écrit en mineur pour des raisons de consonance et parce que ça illumine toute l'interprétation, n'a rien de picarde - tout au plus aurait-on repéré cela dans des pièces de la région. D'ailleurs, et même si ça n'a rien à voir, saviez-vous que le célèbre adagio d'Albinoni n'est pas d'Albinoni?

J'aime bien, par ailleurs, la notion de "filet américain" chère aux Belges pour évoquer le steak tartare. D'aucuns vont jusqu'à dire que c'est en fait un "steak belge", à distinguer du tartare tel qu'on le connaît... Ah - et il est intéressant aussi de relever que le pingouin des banlieues Poungi la Racaille fait tout "à l'américaine", sans faire dans le détail. Dans le genre, c'est assez cocasse.

... et pour finir, savez-vous ce qu'est un Suisse? Bon d'accord, c'est un bonhomme qui parle lentement, est farouchement indépendant et fier de son secret bancaire et de ses monts où le soleil annonce un brillant réveil. Mais c'est aussi un sacristain... et, enfin, c'est une sorte d'écureui. Où vit-il? Perdu: son habitat ne se trouve pas dans les Alpes, mais bien au Canada.

Il y en a sûrement d'autres... qui feront l'objet d'un nouveau billet.

http://www.cafe-de-paris.ch

Photos: dkimages.com; flickr.com; le camdouval.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Langue française
commenter cet article

commentaires

liliba 20/07/2008 12:10

Quelle culture ! j'ai ri autant qu'appris... mais pour le steak, chez nous (Nord de la France), le steak tartare est un steak cru, que l'on assaisonne soi-même alors que le filet américain est présenté déjà assaisonné (avec un mari cuisinier, je ne pouvais pas le louper, celui-là, m'étant fait reprendre plusieurs fois...)

Daniel Fattore 21/07/2008 21:28


Merci pour cette précision! et heureux d'avoir pu vous faire rire...


Thaïs 12/07/2008 11:02

ce n'est pas pour me moquer, juste pour rire, (idem pour les français, les belges....)
http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Suisse

Daniel Fattore 12/07/2008 12:04


J'étais déjà tombé sur ce machin, c'est assez cocasse en effet! Merci pour le lien.


Thaïs 12/07/2008 10:58

@Jerome : j'ai habité assez longtemps paris et la région parisienne mais là je ne vois pas. ..

Daniel Fattore 12/07/2008 12:03


... on aimerait en savoir davantage, en effet!
Je me demande par ailleurs pourquoi il y a un hôtel "Suisse et Bordeaux" (deux étoiles) à Grenoble...


Jerome 11/07/2008 12:47

Des choses comme celles là, il y en a des centaines... On oublie vite d'où elles viennent, on se les approprie comme d'autres banalités, pour faire comme les autres, par habitude. Les capotes, ou préservatifs existent depuis la nuit des temps, de toutes les civilisations. L'étymologie explique souvent une partie des choses, dans certains cas, mais les expressions sortent de l'habitude, de snobismes (voir cul-de-sac en anglais, pour faire frenchy à l'époque où le français prédominait). Vous avez le "café de Paris" en Suisse, et moi j'habite le quartier Suisse à dix minutes de Paris… C'est ça aussi, la mondialisation !

Daniel Fattore 11/07/2008 20:26



Merci de votre passage!
Effectivement, il y en a beaucoup, et pister leur histoire peut être un exercice captivant. L'adoption de mots étrangers par certaines langues est un sport - on peut aussi penser aux emprunts
faits par le russe à l'allemand et au français.
Un quartier suisse à dix minutes de Paris? C'est comment?



Thaïs 10/07/2008 22:39

j'ai oublié billet tres amusant un régal...

Daniel Fattore 11/07/2008 20:27


Merci! Heureux d'avoir fait naître un sourire.


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.