Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 22:06

Kookie (Laughing Kookaburra)... il paraît que le 4 mai était la journée mondiale du rire. C'est ce qu'affirme une revue par ailleurs sérieuse, Focus, dans son édition du mois de mai (page 61, publication en anglais, illustration d'un coussin péteur). L'invention de cette journée revient à Madan Kataria, qui l'a créée il y a dix ans. Pour ce magazine de vulgarisation scientifique, c'est l'occasion d'approcher un spécialiste, Robert Provine, afin d'en savoir un peu plus sur ce phénomène qu'on dit être le propre de l'homme.

Et la lecture de l'article peut faire rigoler, mais aussi réfléchir. D'abord, il y a un truc que tout le monde sait qui est rappelé avec vigueur par le biais d'un graphique: le rire, c'est la santé. Entre autres, une bonne tranche de rigolade stimulerait le rythme cardiaque de la même manière que dix minutes sur un rameur d'appartement - c'est bien plus rigolo, non? Le système immunitaire s'en trouverait stimulé, et le lait des mères allaitantes qui rient beaucoup serait bien plus sain pour Bébé. Entre autres...

Robert Provine dévoile aussi quelques éléments moins évidents, en particulier le fait que le rire n'a pas grand-chose à faire avec l'humour, puisqu'il n'est déclenché par l'humour que dans 15 à 20% des cas, selon ses recherches - ce qui tranche avec les approches traditionnelles. Pourtant, on ne peut que lui donner raison. Le savant, professeur à l'université du Maryland (Etats-Unis), rappelle que les chimpanzés et les orang-outans rient aussi, à leur manière. Comment font-ils? Le journal part alors sur un long excursus sur le bienfait des chatouilles en la matière. Au fond, Robert Provine voit trois faits importants en la matière: 1. c'est un fait lié aux relations (on peut le comprendre quand on sait qu'on ne peut se chatouiller soi-même, mais qu'une machine peut très bien remplacer un comparse); 2. il intervient entre deux phrases dans un discours; 3. il n'est pas contrôlé par votre conscience.

Pour finir, le journal donne six conseils:

1. sortir avec davantage de gens pour multiplier ses chances de se marrer
2. renforcer les contacts interpersonnels pour la même raison
3. créer une ambiance décontractée
4. se tenir prêt à rigoler
5. se chatouiller parmi
6. faire appel à des professionnels (gagmen, cinéma, etc.)

J'ai envie d'en rajouter six à mon tour:

1. les assurances remboursent les tickets de cinéma pour des films comiques (Grande vadrouille, etc.)
2. l'Etat sponsorise massivement les théâtres où l'on joue Molière et autres dramaturges comiques
3. les entreprises instaurent une pause rigolade où le personnel se raconte des gags, se chatouille, etc.
4. les livres comiques sont prescriptibles par des médecins, et remis gratuitement aux patients
5. on remplace la musique d'ascenseur (ou de supermarché) par des rires préenregistrés
6. les centres de fitness diffusent des films comiques pour divertir leurs clients

En espérant avoir pu vous faire sourire... à bientôt!

Photo: kookaburra, dont le cri ressemble à s'y méprendre à un rire humain. Source: Flickr/Evenin Star 57
Le site de Madan Kataria, qui semble faire figure de pape du rire:
http://www.madankataria.com/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Air du temps
commenter cet article

commentaires

A_girl_from_earth 21/06/2008 00:06

Ah oui, dis comme ça, ça paraît tout de suite plus simple. :) J'imaginais un truc en chaîne, un peu effet domino, où untel devait faire rire tel autre, qui à son tour devait faire rire un autre, ainsi de suite.
Bon, je prépare mes blagues de Toto et quelques images tordantes!
Enfin, prenons notre temps, hein! lol

Daniel Fattore 21/06/2008 17:29


C'est comme cela que je voyais la chose, en effet - une chaîne aurait quelque chose de contraignant (comme son nom l'indique). De mon côté, je mets un ou deux trucs sur le gaz afin de chauffer...
la salle. Mais je prendrai mon temps, pas de souci! :-)


A_girl_from_earth 19/06/2008 22:38

AAAAARGH!!!! Posté... misère...

Daniel Fattore 19/06/2008 23:00


... répondu! ;-)


A_girl_from_earth 19/06/2008 22:36

Hop hop... juste pour remettre au goût du jour l'idée de se faire rire de blog en blog à travers nos textes. En vrai, je ne visualise pas bien comment ça s'organiserait concrètement. Daniel?

Daniel Fattore 19/06/2008 23:00


Good question! Créer une rubrique spécifique "rigolade", et y publier de temps à autre des textes ou des images cocasses?


A_girl_from_earth 10/06/2008 22:08

C'est une bonne idée ça mais je ne serai vraiment pas douée (comment je me défile bien là). Par contre, continuez à publier vos textes dans le même ton, je souris beaucoup quand je passe par ici!

Daniel Fattore 10/06/2008 22:12


Au contraire, je suis certain que vous seriez étonnée de ce que vous pouvez faire... ;-) Merci de vos passages, et bien du plaisir! J'apprécie également votre blog.


liliba 08/06/2008 21:39

Vrai qu'on ne rit pas beaucoup, et pas tous les jours... et que ça me manque !
Comme se faire chatouiller par blog interposé, semble un peu compliqué, il nous faut trouver des idées, créer des textes pour nous faire rire mutuellement... ça ne va pas être de la tarte ! ...mais, déjà, je souris ;-) c'est un bon début, non ? (à savoir, j'ai le rire bête, facile et sonore !)

Daniel Fattore 10/06/2008 21:44


Se faire rire mutuellement par texte interposé? J'ai envie de lancer un appel à tous les blogs intéressés! Qui va faire rire Liliba? C'est plus drôle que la chatouille virtuelle, en tout cas.


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.