Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 17:23

LCAPasser aux aveux, jouer les lecteurs compulsifs anonymes? Je vais le faire, à la suite de Liliba, qui s'est lancée dans une confession qui ne manque pas d'humour. Je lis par brouettes entières... et un livre chasse l'autre comme la nouvelle cigarette du fumeur invétéré chasse l'ancienne, devenue un mégot infumable dont on garde surtout l'agréable souvenir.

Pile à lire? Je me suis permis d'utiliser un pluriel entre parenthèses dans le titre du présent papier. En effet, mes piles s'étagent en sept colonnes bien serrées et surtout hautes. Un incident m'a du reste poussé, l'autre jour, à y mettre bon ordre: j'avais, avant une ou deux piles très basses (beaucoup tapé dedans!) et, surtout, deux piles très hautes, au fond. De loin, c'était les Twin Towers! Et voilà que je débarque, Ben Laden d'occasion, pour attraper le livre "Entre les murs" de François Bégaudeau: autant lire actuel, tant qu'à faire! Alors hop, je dégage la Twin Tower de devant. Et là, l'autre, qui s'appuyait en équilibre instable sur la première, s'effondre, paf, sur ma pauvre tête. Et se prendre "Les deux étendards" de Lucien Rebatet sur la tronche, croyez-moi, ça ne fait pas du bien.

Donc, j'attrape Bégaudeau, et je reconstitue les piles en allant chercher tous les bouquins un peu partout dans la pièce: comme à New York le 11 septembre 2001, les tours les plus élevées étaient visées, mais d'autres tours ont aussi souffert, par dommage collatéral.

J'ai donc de la réserve, entre deux et trois cents ouvrages à parcourir. J'aimerais avoir des vacances éternelles pour ce faire! Sans compter mes activités d'écriture. Mais le travail n'attend pas... Reste qu'avec ce topo, j'ai toujours un peu de retard sur les rentrées littéraires. Je me fournis partout où c'est possible, achetant, raflant, glanant (un vrai freegan du livre!), etc. Et force m'est de constater qu'il rentre davantage d'ouvrages qu'il n'en sort. J'ai donc renoncé depuis longtemps à croire que ce conglomérat de piles à lire diminuera un jour. Cela même s'il y a un roulement. Cela permet par ailleurs d'avoir en permanence un livre d'avance, donc de la réserve.

Ma liste à lire tient dans un carnet, que je tiens depuis des années (c'est déjà le deuxième que j'use). Il contient des titres impossibles à trouver (qui connaît "Piège sur le réseau" de Philip Finch? ou les "Satyres chrestiennes de la cuisine papale", texte anonyme?), ainsi que ce qui me passe sous les yeux. Zazieweb l'a nourrie, tout comme la presse locale ou les visites sur Amazon. Savent bien vendre, ceux-là.

Les lieux de lecture? Essentiellement les transports publics, le lit, le salon, et tous les lieux classiques pour ce faire. Je n'hésite pas à le faire en attendant mon plat du jour au restaurant, ou sur un banc à l'extérieur. Je ne suis pas sûr que ma mémoire soit sûre sur ce coup-ci, mais j'ai aussi dû le faire, une fois ou l'autre, dans des bars (ça c'est sûr) ou en boîte. Bref, tout est bon.

Je me suis par ailleurs lancé, au début de l'année, dans le sympathique défi de la
Confrérie des 10001 pages. Cela ressemblait à un défi purement quantitatif, au début: reprendre une activité qui, en 2007, passait un peu à l'as. Résultat: je lis davantage, c'est clair. A côté de cela, je me suis mis à le faire, de temps à autre, un crayon à la main pour noter impressions et choses vues - vous en avez le reflet dans certains de mes billets. Noter les impressions, c'est un truc recommandable; je me demande pourquoi je n'ai pas commencé plus tôt. Bref, une évolution saine pour ce loisir. Et vous, vous arrive-t-il de prendre des notes en lisant?

P. S.: paraît qu'il y a des concours de piles à lire...

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Perso, je ne sais pas lire sans crayon à la main. Ce qu iest impossible à faire sur un blog.<br /> Le plaisir de retrouver ses notes par la suite et le plaisir d'autres de justement lire ce qui m'a fait écrire.<br /> Bien à vous<br /> Jenny
D
<br /> <br /> Intéressant! J'ai commencé à présent à noter sur des feuilles libres, que je conserve jointes au livre. Il y a quelques années, j'ai eu écrit des commentaires de livres pour des journaux, et je<br /> notais sur les pages de garde. Mais ce n'est pas toujours suffisant...<br /> Merci de votre visite! Et bien à vous.<br /> <br /> <br /> <br />
A
Tiens, j'ai eu une pensée pour vous et ce billet hier en ouvrant une armoire de bureau que j'ouvre assez rarement et qui me sert occasionnellement pour stocker des romans que je prête et que je ne pense pas à ramener chez moi quand on me les rend. Il s'y trouve aussi une belle pile de livres que j'ai récupérés grâce à une collègue qui a déménagé et qui cherchait à s'en débarrasser. Oubliant chaque fois de ramener un sac assez grand pour les emporter, je pense que ça fait 2 ans qu'ils croupissent là...<br /> Boh, ils sont bien là finalement...
D
<br /> Merci de votre pensée! *rouge*<br /> Et n'hésitez pas à ramener les ouvrages de votre collègue chez vous pour faire votre choix: il y a certainement des perles. Bon d'accord, vous héritez de la PAL d'un autre, donc vous allez en avoir<br /> deux... c'est lourd! Mais qu'y a-t-il de plus exaltant que d'avoir le choix? ;-)<br /> <br /> <br />
M
Ah oui, moi aussi, quand tu te seras remis de ton traumatisme crânien, je suis très intéressé par tes impressions de lecture d'"Entre les murs" (je l'ai lu l'année dernière).
D
<br /> ... je pourrais aller rejoindre ton blog à l'hôpital! ;-)<br /> Le papier devrait suivre dans la semaine, j'arrive au bout de ma lecture. Et je ne regrette pas le temps passé là-dessus.<br /> <br /> <br />
C
L'idée de la photo de piles de livres est en effet à exploiter... les résultats pourraient être surprenants
D
<br /> Je vais y gamberger. Et puis, ça me fera un sujet pour un billet! En effet, on pourrait avoir de chouettes surprises...<br /> <br /> <br />
P
Et Bégaudeau, ça vous l'a fait ou pas ?? Il me semble qu'il vaut la bosse sur le front, mais suis pas trés objective, c'est un auteur que j'apprécie beaucoup, que j'ai "découvert" par le hasard d'une rencontre...c'est toujours là que l'on apprend le plus facilement...vive les carnets!
D
<br /> J'ai effectivement l'impression que ça vaut une bosse sur le front. Ouch! Mais c'est parfois dérangeant - tout bénéfice pour l'auteur. Si je me suis décidé à lire ce livre, c'est parce qu'on en<br /> parle actuellement: le film qui en est tiré a décroché la Palme d'Or à Cannes. Si le film vaut le livre, tout cela sera très recommandable.<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.