Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 21:54

Le titre de cet ouvrage, l'un des premiers du tout jeune éditeur veveysan Xenia, pose une excellente question... et son contenu se propose d'y répondre. Dans son analyse de l'arrivée de forces djihadistes en Europe, l'auteur choisit de partir de la Deuxième Guerre mondiale (présence d'unités musulmanes dans la Wehrmacht, personnage d'Ante Pavelic), puis fait un bond jusqu'aux années 1990.

Journaliste d'investigation allemand né en 1957, Jürgen Elsässer tire un portrait assez idéal de la Yougoslavie d'avant son éclatement, pays où les cultures se côtoient de manière pacifique voire festive, loin de tout fondamentalisme.

Puis son analyse des guerres qui ont secoué les Balkans après la chute du Mur de Berlin est pour le moins nuancée : plutôt que de noircir systématiquement les Serbes comme l'a fait une certaine propagande, l'auteur, journaliste allemand, s'attache à démonter les éléments largement diffusés à la charge de ces derniers, et à rétablir la vérité, en rappelant plus d'une atrocité commise par des moudjahidin venus du Moyen-Orient, souvent vétérans de l'Afghanistan (image récurrente de parties de football disputées avec une tête de Serbe en guise de ballon), venus combattre et si possible mourir pour l'islam dans les Balkans.

L'ombre d'Al-Qaida plane aussi sur l'enquête d'Elsässer. Prenant le contre-pied des descriptions usuelles, qui y voient un organisme bien ordonné, il en décrit le fonctionnement comme une simple structure de formation dont sont « membres » ceux qui s'y sont rendus. De même, il analyse le mode d'action des Etats-Unis : sous-traitance, financements, soutien à certains groupes (régulièrement aux extrémistes de l'Islam, dont plusieurs représentants ont reçu une formation militaire ou d'aviation aux Etats-Unis) plutôt qu'à d'autres.

Personne ne sort grandi de cet ouvrage, ni l'Europe, qui laisse faire (mais devrait réagir), ni l'Amérique (sans le soutien financier de laquelle les mouvements extrémistes n'auraient ni l'audience, ni les moyens de s'imposer dont ils disposent), ni les belligérants. Ce portrait du terrorisme de ces vingt dernières années, qui aboutit aux attentats de Londres, captive, et convainc également par la richesse et la qualité de ses sources, parfois tirées de la presse allemande ou orientale, quand il ne s'agit pas du résultat de l'étude détaillée de rapports.

Jürgen Elsässer, Comment le Djihad est arrivé en Europe, Vevey, Xenia, 2006, préface de Jean-Pierre Chevènement.

A propos de l'auteur: http://editions-xenia.com/auteurs/elsaesser/
Pour en savoir plus: http://www.editions-xenia.com/livres/djihad/index.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Livres - essais
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.