Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 20:06

Ca fait un peu de bruit, alors moi aussi, je ramène mon bon gros barouf bien conservateur de derrière les fagots. Qu'est-ce qui peut donc bien me transformer en caisse de résonance en ce jour? Facile: la France va envoyer, au concours de l'Eurovision, un chanteur, Sébastien Tellier, qui se produira en langue anglaise.

Déjà que je saute au plafond quand j'apprends que nos chanteurs nationaux suisses veulent proposer une chanson en anglais (genre DJ Bobo l'an dernier, mais il a été recalé dans les grandes largeurs), je suis un peu à la peine pour la France. Pourquoi? On peut en effet poser que la langue de la chanson est parfaitement libre, et que seule compte sa qualité intrinsèque, et le fait que le tout ait de la gueule - on pourrait même considérer que notre bonhomme chante en edo, en amharique ou en algonquin, peu importe. Et je ne veux pas me prononcer sur la qualité intrinsèque de la chanson retenue.

Mais l'anglais n'est plus une langue innocente, à l'heure où ce qu'on appelle la mondialisation devient, de plus en plus, une américanisation de notre planète, qui implique son anglicisation. A partir de là, pour un chanteur français, choisir l'anglais, c'est pour ainsi dire une option politique. Surtout quand il s'agit de défendre les couleurs d'un pays dans un concours international... donc de le représenter. Sur 70 millions de Français, de l'agriculteur à l'énarque, combien se sentiront vraiment représentés par un texte écrit dans une langue qui n'est pas la leur? Que Carla Bruni chante en anglais n'est pas un argument: ce faisant, elle fait son métier et, surtout, n'engage qu'elle-même. Cela, même si c'est l'épouse du plus hongrois des présidents de la république française.

De l'autre côté, nous avons des mouvements et des personnes si chatouilleuses quant à la défense et à l'illustration du français, qui se battent pour la pérennité de cette langue, parlée par 200 millions de personnes dans le monde quand même! Pourquoi renoncer à cette langue internationale, reconnue comme telle par les Nations Unies, organisation internationale s'il en est?

Mais l'enjeu va plus loin que celui des groupes de défense du français, grands pourfendeurs d'anglicismes, dont le combat me paraît légitime. Je le vois comme suit: le français est la langue de la France, avant tout. C'est en France que se trouve l'Académie française, organe qui dicte la manière dont on doit parler le français. C'est un pouvoir, mais c'est aussi (comme tout pouvoir!) une responsabilité. Et voilà qu'un chanteur se met à représenter le pays porte-drapeau de la langue de Molière... en anglais! Tout cela me renvoie à la seule question forte dans toute cette histoire: si la France elle-même ne défend pas le français en le mettant en valeur partout où c'est possible, qui le fera à sa place? Au risque de balancer une lapalissade, je rappelle que c'est en France qu'on trouve la plus forte et la plus nombreuse concentration de francophones du monde...

L'Etat français a donc raison de s'émouvoir de cette sélection. Bravo! Qu'il aille plus loin encore, en défendant le français sur des terrains plus significatifs encore que celui du concours "Eurosong" - pour reprendre sa désignation officielle actuelle... anglaise, comme qui dirait.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Gisèle 23/04/2008 16:58

Plus que politique, je pense que le choix de Sébastien Tellier et surtout publicitaire! Je n'avais jamais entendu parler de ce chanteur et depuis quelques jours il squatte régulièrement ma télé...et il devait certainement s'y attendre!

Daniel Fattore 23/04/2008 21:55


Oui, ça a dû lui faire une pub de tous les diables! Je n'avais jamais entendu parler de ce lascar non plus. Et comme je ne regarde pas la télévision, je suis encore moins au courant que vous...

Disons qu'en bloguant en français, nous faisons déjà oeuvre de défense et d'illustration de la langue de Molière. C'est une excellente chose.


djin 19/04/2008 23:21

Il paraît, dixit les sélectionneurs, que la chanson dans sa version française est du plus haut désintérêt. C'est le problème en fait. Nos chanteurs arrivent avec des textes d'une extrême indigence linguistique. N'attendez pas de moi que je dise pourquoi la traduc anglaise passe mieux : peut-être le rendu musical est-il meilleur ? Mystère, mystère... De toute façon, entre la France et l'Eurovision, les tilts sont rares !!!

Daniel Fattore 21/04/2008 22:46


C'est un paradoxe que j'ai connu à l'école aussi: tout le monde écoutait de la musique en anglais, sans pour autant comprendre les paroles. Mais c'est peut-être justement pour ça que ça passe
mieux... On peut faire le même procès à de nombreux livrets d'opéra, sauvés uniquement par le génie du compositeur.

Quant aux tilts France/Eurovision, je pense qu'il a dû y en avoir quand même un ou deux de plus qu'avec la Suisse (2 victoires, dont une fois avec Céline Dion... pas Suisse pour deux sous, mais qui
a chanté en français). 

Enfin, un élément bien connu des librettistes (encore eux!): le français n'a pas les mêmes atouts que d'autres langues en termes de musicalité - l'italien, par exemple, (se) chante plus
naturellement que le français. Reste que tout le monde n'opte pas pour l'italien pour autant... même si l'Italie a connu quelques jolies victoires (Toto Cutugno avec "Insieme: Europe", ou, mieux
encore, Gigliola Cinquetti avec "Non ho l'età").


Marie-Catherine 18/04/2008 18:28

Allez va, le ridicule ne tue pas ! ;-)

N'y avait-il pas aussi il y a quelques temps une manifestation sportive organisée par la France dont le sponsor "restaurant" était Macdo ?

Daniel Fattore 21/04/2008 22:41


... j'ai déjeuné au Procope aujourd'hui, et là tu me parles de McDo... rude retour sur Terre! Merci de ton passage.


Marie 18/04/2008 08:28

Effectivement, sur le coup, la France qui chante en anglais, c'est un peu risible. Mais bon. Ils doivent penser que pour gagner, vaut mieux choisir l'anglais. D'ailleurs, petite parenthèse, de nombreux pays choisissent ou ont choisi des chansons anglaises au lieu de leur langue nationale.

Daniel Fattore 21/04/2008 22:39


A la décharge de la France, il est vrai que les chanteurs se produisent de moins en moins dans leur langue (nationale), et de plus en plus en anglais... ce n'est pas un gage de réussite,
d'ailleurs: voir par exemple ce qui est arrivé à DJ Bobo lors des sélections suisses: sa chanson sur les vampires a certes connu le succès,... mais pas à l'Eurosong Contest!


wrath 18/04/2008 01:03

Eh bien, heureusement que vous êtes là pour défendre la francophonie. Il ne faut pas compter sur moi ;)

Daniel Fattore 21/04/2008 22:36



Merci de votre passage, Madame Colère! ;-)



Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.