Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 17:19

Pas sûr qu'en ce beau dimanche, je vais me faire plein d'amis en France. Mais je veux aborder une affaire intéressante qui soulève les petits inconvénients de l'homonymie et de la toponymie.

On sait en effet que dans notre tout petit monde, deux lieux, l'un en Suisse et l'autre en France, partagent deux points communs: leur nom et la production de vins. A ma gauche, Champagne, région viticole française au renom incontesté. A ma droite, Champagne, petit village vaudois, proche de Bonvillars et de Grandson. Un premier round avait déjà eu lieu, les Champenois de France ayant exigé la suppression de l'appellation "Champagne" pour les vins vaudois en 2004, dans le cadre de la négociation des accords bilatéraux. Demande acceptée: depuis, Champagne (Vaud) vend son vin sous l’appellation "Libre Champ". Les ventes s’en sont ressenties, et pas de manière positive: les ventes sont tombées de 110000 bouteilles (2000) à 32000 (2007).
 
 

A présent, un autre producteur est inquiété: celui qui fabrique les "flûtes de Champagne", petits biscuits salés qui accompagnent idéalement un apéritif; sur les paquets, il y a la mention "Recette de Champagne". Rien à voir, donc, avec le produit viticole… mais un tribunal parisien de grande instance a récemment donné raison à l’appellation Champagne (de France) contre le boulanger Cornu, producteur, obligé, du coup, à boucler son site Internet. Le Vaudois va faire recours.  

Jusqu’où doit aller la protection d’une dénomination ? Et celle du nom d’une localité, qui plus est? Que l’on puisse confondre les deux vins, passe encore – même si franchement, entre un mousseux et un petit blanc sec, la différence frappera même le moins averti des consommateurs de vin. Mais attaquer ensuite, par voie de justice, un boulanger qui produit des biscuits portant le nom de son village, n’est-ce pas aller trop loin? Sans compter les producteurs russes et est-européens de vins mousseux, qui n’ont aucune gêne à utiliser, pour les désigner, le terme de "shampanskoïe", qui ne signifie rien d’autre que… "Champagne".  

Pour conclure, je pourrais avoir envie, un de ces jours, de vous parler des appellations et noms d’objets faisant appel à un nom de lieu… alors qu’il n’y a rien à voir. Par exemple, savez-vous d’où vient le Café de Paris?  

Flûtes de champagne, le site.
Source de la photo:
Cave de Bonvillars. On peut commander sur le site...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Plaisirs de bouche
commenter cet article

commentaires

laurent 14/05/2008 13:56

Le vin de Champagne Suisse est un blanc sec "libre champ"
Quel cépage le compose, est-il monopole ou assemblé avec d'autres? Avec quels mets est-il associé en Vaudois?
Sa durée de vie, est-il méllisimé? Son prix?

Daniel Fattore 14/05/2008 21:25


Right, c'est un blanc sec comme il y en a beaucoup. Le cépage qui le compose est un chasselas - un cépage que la Suisse est presque seule à vinifier. Côté mets, pas évident et pourtant si quand
même: spontanément, je dirais fondue au fromage, ou un apéritif - donc des feuilletés ou des produits du genre; mais pour les fruits de mer et le poisson, j'aurais déjà d'autres idées (Sancerre,
entre autres). Le "Libre Champ" est millésimé. Comme la plupart des vins suisses, toutefois, ce n'est pas un vin de garde - on dira que sa longévité est inférieure à un lustre.

Le prix, enfin? 8 francs 20 centimes à la cave de Bonvillars - soit ici:

http://www.cavedebonvillars.ch/index.php?m=0&p=32&id=2

A noter que la présentation qui est faite du produit sur ce site est un manifeste à elle toute seule...!


laurent 13/05/2008 00:54

Merci pour l'info (je me suis inscrit à la newletter romanduvin)
D'où vient le nom de café de Paris?
je sais que c'est une marque commerciale, concurrencé par le Volner ou Kriter dans les linéaires en grande surface.
Il est vrai que le consommateur ne fait pas la différence entre une seconde prise de mousse en bouteille et celle de la cuve close.Pourtant, il est facile d'apercevoir la mention AOC sur l'étiquette exemple Saumur,Vouvray,Blanquette de limoux encore une fois le Champagne est le seul ou les mentions ne sont pas obligatoires en France (alors que l'élaboration du vin est strictement identique hormis le terroir,et la pression en atmosphère)
D'où complexité avec les marques commerciales,les AOC en méthode traditionnelle et champagne pour l'ensemble des consommateurs.
Donc, Pourquoi le nom de café de Paris?

Daniel Fattore 13/05/2008 22:57


Le Café de Paris est une invention genevoise, qui porte le nom d'un restaurant de la cité de Calvin, inventeur de cette sauce.
En ce qui concerne le vin de Champagne (Suisse), celui-ci n'arbore aucune AOC; pire, il est difficile de le confondre avec le pétillant nectar français puisqu'il s'agit d'un blanc sec, un rien
perlant, qui ne fait pas du tout de mousse. A la limite, la confusion est plus facile avec des produits ou sous-produits tels que ces breuvages doux au litchi (ça s'appelle aussi "Café de Paris",
d'ailleurs), à la pêche ou autre. La méthode champenoise et ses avatars sont décidément mis... à toutes les sauces.

P. S.: bravo pour vous être inscrit à Romanduvin!
P. P. S.: j'ai commis à nouveau un article sur le vin suisse... un pays qui a pas mal d'audaces en la matière.


Pffftt... 13/04/2008 23:00

c assez "péteux" et bien franchouillard comme attitude...et en fait peu justifiable...donc bon, ben vous avez au moins une "amie" française...même si bon perso, le rouge bien lourd, bien vieilli en fût de chêne reste mon préféré...moi je vis pas loin de Vouvray et de Montlouis, et y a de bonnes bulles moins prétentieuses mais tout aussi joviales par ici !

Daniel Fattore 14/04/2008 21:44


Merci! Eh bien, si vous appréciez les vins rouges bien lourds et bien vieillis en fûts de chêne, je crois qu'on va s'entendre. Quant aux problèmes d'appellations, je crois qu'on n'en a pas encore
vu la fin: voir les problèmes liés au Gruyère, au Champagne Mauler ou au Camembert Suisse (que j'ai évoqué en son temps sur le blog de Wrath).

... et puis, santé - avec ou sans bulles! :-)


Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.