Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 17:22

Blandine-Marcel, c'est un personnage à la fois double et simple. C'est Marcel, frère idéal inventé par la narratrice de l'histoire, cruellement exécuté par sa maman à la sortie d'une école. Du coup, il a été remplacé par une fille, Blandine. Blandine-Marcel, pour être précis - en souvenir du défunt frère.

Tels sont les personnages mis en scène par l'écrivain ligérienne Florentine Rey dans ses deux ouvrages "Blandine-Marcel". Deux? A la suite du premier, il a été jugé opportun d'en lancer un deuxième. Le numéro un parlait de vacances, le tome deux, sous-titré "Business Story", évoque donc tout naturellement le monde du travail, sur la base du vécu de l'auteur. Pour ce bref roman, en effet, la narratrice et son acolyte Blandine-Marcel décident de monter une entreprise de fabrication d'oreillers dans le jardin - naturellement, on occupe les terrains dont on dispose quand on est enfant. Et tout se déroule comme dans le monde des boîtes et start-up de grandes personnes: il y a la concurrence en face, des Roumains aux intentions peu claires juste à côté dans le bâtiment qu'on lorgne pour s'étendre, des subventions qui ne viennent pas, les inspections du travail. Et naturellement, il y a aussi le personnel: une armée de Martine - ces personnages à tout faire, présentés comme polyvalents mais un peu nunuches, clairement inspirés de ceux qui ont bercé l'enfance de plus d'une fille. Et des lapins partout, puisque B&M, l'entreprise présentée, a décidé de créer un coussin en peau de lapin; mais comme personne ne veut les tuer, ces animaux prolifèrent...

Florentine Rey, c'est une plume, un style profondément original, la voix de l'enfance qui traverse dans ce texte qui, sous des dehors simples, peut interroger à chaque page: chacun des brefs chapitres de ce récit (parfois quelques lignes seulement, rarement plus de deux pages) aborde un éclat de vie de la petite entreprise B&M, avec un certain sourire. Le travail du style vise à la fluidité et au naturel, et se lit aisément. Les mots permettent en outre à l'auteur de jouer, de multiplier les sens de la phrase, de créer des rapprochements inattendus. Le tout démonte avec le sourire les codes parfois trop rigides du monde du travail que nous connaissons.

Blandine-Marcel, c'est donc une friandise, comme le suggère la couverture rose fuchsia vivement colorée de la couverture. Mais c'est aussi un petit univers dans lequel on se plonge volontiers.

Ah, et pour ceux qui connaissent le tome 1: il n'y a pas de Davyn Chicode dans le tome 2...

Florentine Rey, Blandine-Marcel 2 - Business Story, Paris, Michalon, 2007, 106 pages.
http://www.blandine-marcel.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.