Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Caro[line],Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, MyrtilleD, Séverine, Violette.

 

4.

 

Ta voix n'est que musique, et musique te gêne;

La joie aime la joie, en paix sont les douceurs:

Pourquoi te faut-il prendre avec plaisir ta peine,

Ou te faut-il aimer ce que tu prends sans heur?

 

Si le parfait accord des sons qui se marient

Offense ton oreille en sa juste union,

Il te fait doux grief de fondre les parties

Que tu devrais tenir, en ta seule unisson.

 

Vois comme chaque corde à sa compagne unie

En accord mutuel à l'autre joint son chant;

De même, tous en un, font plaisante harmonie

 

Le père avec la mère heureuse et leur enfant:

Et leur chant sans parole, unique paraissant

Quoique nombreux, te dit: "Seul, tu seras néant."

 

William Shakespeare (1564-1616), Sonnets, Paris, Gallimard/La Pléiade, 1959. Traduction de Jean Fruzier.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

Alba Kertz 16/05/2016 17:08

Un beau rappel, une utile réflexion sur l'importance de l'accord nécessaire à une union réussie, en toutes choses : musique, chant vocal, travail et, bien sûr, au sein des couples... Sans accord, rien de tout cela ne peut réussir... Le néant ! Merci Shakespeare, merci Daniel !

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.