Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 20:37

CondeLa bouteille, d'abord, a de quoi séduire avec ses phrases en espagnol, imprimées à même le verre en caractères manuscrits archaïques. Ils racontent, pour ce que j'ai pu comprendre, l'histoire de ce vin: un Ribera del Duero DO venu tout droit d'Espagne, millésimé 2012 et produit par le "Grupo Vinicola Marqués de Vargas". Le vignoble est extraordinaire, dit-on. On se laisse embarquer par l'histoire, allez...

 

Cette histoire a de la couleur, d'abord. On lève le verre au ciel, on l'observe, on le fait tourner. Et l'on trouve une belle robe de teinte rouge noble, soutenue, où passe un peu de lumière. Au plus profond, la teinte rappelle celle des mûres, sans en avoir tout à fait la noirceur. Mais au nez, c'est bel et bien à ce petit fruit que l'on pense d'abord.

 

Goûtons, enfin. Ce San Cristóbal se révèle charpenté, un brin boisé, solide en somme, avec des notes poivrées, juste ce qu'il faut. On apprécie aussi une certaine fraîcheur en bouche, surprenante pour un vin qui affiche 14% d'alcool. Autant dire que le dégustateur a affaire à un vin qui a les allures d'un beau jeune homme de caractère, à la fois élégant et finement musclé.

 

Son compagnon dans l'assiette? On le verra bien avec une bonne viande grillée, ou pourquoi pas avec une pizza ou un plat agréablement relevé. Et sur la table, la bouteille a quand même belle allure...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Plaisirs de bouche vin
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 07/03/2016 14:57

Idéal pour les BBQ donc.

DF 07/03/2016 15:34

Ah oui, pourquoi pas? Miam!

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.