Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 06:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line],Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde,Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo,Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

CCCLXV

 

Je m'en vais en pleurant sur le temps révolu

Tout voué à l'amour d'une chose mortelle,

Sans m'élever d'un rien, tout en ayant les ailes

Qui eussent pu donner bon exemple de moi.

 

Toi qui vois de mes maux l'ampleur, l'indignité,

Roi du ciel immortel invisible à nos yeux,

Viens en secours à l'âme frêle et dévoyée

Et ta grâce supplée à son imperfection:

 

Qu'ainsi, ayant vécu la guerre et la tempête,

Je meure en paix touchant au port; et si je fus

En vain, au moins que soit honnête mon départ.

 

Pour ce peu de ma vie qui reste devant moi

Et à l'ultime instant, daigne tendre ta main:

Tu sais qu'en elle tient toute mon espérance.

 

François Pétrarque (1304-1374), La vertu et la grâce, Paris, Orphée/La Différence, 1990, traduction André Ughetto/Christian Guilleau.

Partager cet article

Repost 1
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

Alba Kertz 09/12/2015 11:05

J'ai lu - et relu - ce texte qui pourrait, j'en suis convaincue, s'appliquer à tant d'humains en fin de parcours... Ce qui est mon cas, bien que j'aie toujours, chevillée au coeur et au corps, une joie de vivre impérissable me semble-t-il ! Impérissable parce que mon entourage s'en réjouit ! Que souhaiter de mieux ? Apporter jusqu'au dernier souffle du bonheur à ceux qui vous aiment. Qui sont parfois bien plus nombreux et sûrs qu'on le suppose. Qu'il ne faut pas décevoir, pas même à l'heure du départ ! Ce poème est beau, et toujours d'actualité, ô combien ! Amitiés, cher Daniel, bien sincèrement. Alba

Alba Kertz 12/12/2015 08:15

merci cher Daniel. L'année qui vient de passer m'ayant appris patience et compréhension, c'est en toute quiétude que j'attends votre prochain message. Depuis que je vous connais, c'est presque comme une "mamie" que je m'intéresse à vos travaux et projets ! J'espère que toutes les nouvelles que vous pourrez me donner vous concernant seront bonnes, heureuses. A bientôt donc. Amitiés. Alba

DF 11/12/2015 23:15

... la poésie a toujours son actualité! J'ai beaucoup aimé ce texte aussi. Je vous écris tout bientôt, plus longuement! Et je vous souhaite une bonne fin de semaine.

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.