Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 06:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line],Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde,Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo,Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

Adeline

 

Accoudée au balcon, souriant à la brise,

Adeline est heureuse. Elle aspire à grands traits

Le charme doux et chaud d'un matin qui s'irise.

Elle pense à l'amour, en goûte les attraits.

 

Devant le bleu balcon s'étend la ville rose.

Divers arbres gonflés de feuillages épais

S'étirent vers l'azur et le lac se repose.

Adeline est sensible à cette jeune paix.

 

Dans la chambre apparaît un savoureux bien-être.

Du soleil ascendant s'éclairent les reflets

Qui s'étalent partout où la clarté pénètre

Avec des rayons d'or dansant sur les objets.

 

Accoudée au balcon devant la chambre heureuse,

Adeline sourit à la vie, au bonheur.

La brise lui répond, légère promeneuse;

Le matin s'attendrit et fredonne en mineur.

 

Claude Schmidt (1910-1999), dans Mélodies, Petit-Lancy, Cercle romand de poésie classique, 2002.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.